Topos en relation pour « Tour du Mont Viso par le Col de Valante, le Passo Gallarino et le Tunnel du Pertuis »

Les topos qui suivent pourraient bien vous intéresser !
Il peut s'agir des variantes de cette randonnée (avec une boucle supplémentaire par exemple) ou encore des randonnées partant du même départ...

Punta Malta (2995m)

Topo publié le 17 juillet 2017 1300 m  – Randonnée  – Queyras

Sommet minéral transalpin, « gardien » du Viso qui aurait mérité de grandir un peu plus ! et qui donne un magnifique panorama du maitre des lieux.

Pointe Joanne (3052m) par le vallon de Soustre

Topo publié le 27 juillet 2016 1050 m  – Randonnée  – Queyras

Ce sommet frontalier est un belvédère de tout premier ordre sur le Mont Viso, peut-être l’un des plus beaux. Cet itinéraire entièrement situé en Italie est plus court que celui parcourant la vallée du Haut Guil.

Petit Belvédère du Viso (1894m)

Topo publié le 2 avril 2016 200 m  – Raquettes  – Queyras  – Ristolas (05)

Cette randonnée facile et faible en dénivelé, donc accessible au plus grand nombre remonte d’abord le long du Guil avant d’offrir à la toute fin un point de vue superbe sur la face nord-ouest du Mont Viso.

Le Pain de Sucre du Queyras (3208m) à la frontale, au départ du sommet du Col Agnel

Topo publié le 12 août 2011 468 m  – Randonnée  – Queyras  – Molines-en-Queyras (05)

Magnifique sommet au nom évocateur et mérité, très fréquenté en raison de la proximité de la route du Col Agnel, le plus haut col transfrontalier des Alpes. Ascension nocturne pour le "lever du Soleil".

Traversée de la Brèche de Ruine (2908m) du Lac de Clot Sablé au Vallon de Bouchouse

Topo publié le 5 août 2011  – Randonnée  – Queyras  – Ristolas (05)

C’était vraiment une superbe randonnée hors sentier, très sauvage, permettant de visiter un des plus beaux lacs du Queyras : le lac de Clot Sablé. Depuis la création de la Réserve naturelle nationale Ristolas Mont Viso, tous les itinéraires hors sentiers balisés sont interdits aux randonneurs. Et les gardes mettent des amendes

Col Sellière (2834m) par la Bergerie du Grand Vallon

Topo publié le 6 juillet 2011 1050 m  – Randonnée  – Queyras  – Ristolas (05)

Superbe ascension du versant Sud, le versant français, du Col Sellière. A cheval sur la crête frontalière des deux pays, France et Italie, ce col permet d’accéder au versant Italien dans le Val Pellice et au Refuge Granéro, départ de nombreuses randonnées à l’Italienne. La vue au Sud sur le Mont Viso et la chaîne montagneuse de la Pointe Joanne en passant par le Rocca Del Costello, la Crête de Motte du Mont Ruine, l’Asti ou Mont Aiguillette, le Pain de Sucre et le Pic d’Asti, la crête ocre de la Taillante fermant le Haut Vallon de Bouchouse avec ses (...)

Lac Porcieroles (2630m) par le Refuge du Viso

Topo publié le 6 juillet 2011 965 m  – Randonnée  – Queyras  – Ristolas (05)

Magnifique lac dans un décor sauvage de toute beauté, sous la raide montée du Col du Couloir du Porc, dominé par la Pointe de Venise et la Pointe d’Udine.

Mont Viso (3841m)

Topo publié le 18 mai 2011 2070 m  – Alpinisme  – Alpes cottiennes

Le Mont Viso est le plus haut sommet des Alpes du Sud, il est plus méridional encore que le Massif des Ecrins. Le Mont Viso est aussi une magnifique montagne, majestueuse et solitaire, visible de partout, qui fascine par la hauteur de ses différentes faces. Les randonneurs sont nombreux à en faire le tour. Techniquement aisée, son ascension par la Voie Normale de la Face Sud, essentiellement rocheuse, est une entreprise sérieuse, les conditions pouvant varier très (...)

Circuit en Queyras et autour du Viso

Topo publié le 22 octobre 2010 4500 m  – Randonnée  – Queyras  – Saint-Véran (05)

Sept jours de randonnée sportive en Queyras et en Italie aux abords du mont Viso, sur des chemins d’altitude bien balisés

Haut Guil : la Pointe Joanne (3052m) ou Monte Losetta en traversée et Grand Belvédère du Viso

Topo publié le 31 décembre 2009 1450 m  – Randonnée  – Queyras  – Abriès (05)

Longue randonnée marquée par l’imposante présence du Mont Viso. La Pointe Joanne possède à la fois l’altitude et le recul nécessaires pour apprécier la majesté du Roi des Alpes du sud.