Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

rando10966

Auteur : gegers
Source : https://www.altituderando.com/rando10966

Une des dernières sorties en mode "hiver" dans ce secteur du Col du Coq.

Accès

Non renseigné

Itinéraire

Au Col du Coq, on part encore du parking d’hiver, à 1200m. Le réchauffement brutal des derniers jours (il fait déjà 12° à 8h) fait fondre la neige vitesse grand v, mais il en reste encore un paquet. Aux abords du Col des Ayes, le printemps bat son plein. Les crocus sont de sortie et commencent à tapisser le sol. Un peu plus haut, les jonquilles commencent à s’ouvrir. A 1500m, il ne reste quasiment plus de neige, même si quelques névés persistent. De fait, les chamois sont de sortie. Après avoir débouché de la forêt j’en rencontre trois, qui semblent naturellement apeurés par le premier randonneur du jour, mais prennent néanmoins leur temps pour aller chercher, quelques dizaines de mètres plus bas, la sécurité relative des bois.

Passées les ruines du habert des Ayes, c’est une harde que je trouve en train de paître tranquillement dans les pentes sous la Dent de Crolles. Je passe un long moment à les observer mener leur vie de chamois, puis reprends ma route en direction de Pravouta. Des névés bloquant encore le sentier estival, il faut monter droit dans la pente, ce qui rend un peu plus sportive l’ascension de ce modeste sommet panoramique. Au sommet, et sur ses flancs ouest, c’est une autre histoire : la neige est encore très présente, molle et lourde, abrasive sur les mollets de celui qui a eu trop tôt l’idée de partir en short.

Je redescends jusqu’au petit col permettant d’accéder au Roc d’Arguille. Je m’arrêterai néanmoins avant d’atteindre ce deuxième sommet, les scialets ne se découvrant qu’au dernier moment. Je vise plein ouest est descends, neige à mi-mollet, jusqu’au Habert de Pravouta, puis emprunte le cheminement pour retourner au Col du coq. Par le sentier d’été, je rejoins de nouveau les ruines du Habert des Ayes, puis replonge dans la forêt. Au final, une randonnée variée pour près de 4h de marche, dans la tranquillité savoureuse de ce bien sympathique secteur.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]