Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Pic Nord de la Font Sancte (3385m) par Maljasset et l’arête Est

Auteur : Rapha06
Source : https://www.altituderando.com/Pic-Nord-de-la-Font-Sancte-3385m-par-Maljasset-et-l-arete-Est

Une voie d'accès très originale pour rallier le point culminant du Queyras ! Une voie très variée également, la monotonie n'a pas sa place !

Accès

De Barcelonnette, direction Saint-Paul sur Ubaye puis Maljasset.
Se garer au terminus, au parking de Maljasset.

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Itinéraire

Préface

Le Pic Nord de la Font Sancte est connu pour être le point culminant du Queyras. Y compris pour ses magnifiques itinéraires comme la Banane, la voie normale ou encore sa mythique face nord ! Mais il reste encore une magnifique crête préservée et qui n’est pas franchement difficile pour atteindre le sommet.
Monter à la Font Sancte par l’Ubaye, en été c’est possible !

L’approche

De Maljasset (1906m) prendre le GR5 direct en direction du Col Girardin (2699m).

Monter en pente très raide sur les 350 premiers mètres de dénivelé.

Plus haut on rejoint le sentier venant de La Barge ainsi que le Vallon de Girardin.

On monte alors dans le vallon, proche de la Cabane de Girardin (en fait les cabanes, l’ancienne et la nouvelle) où un berger passe l’estive.

On accède ensuite à un petit replat, Les Bachasses, avant de débuter l’ascension finale du Col de Girardin (2699m).

La pente se redresse à l’approche du col.

Du col nous avons une belle vue sur le Massif du Chambeyron ainsi que sur le Lac Sainte-Anne.

Prendre main gauche l’arête en direction de la Petite Part pendant 5 minutes avant de rejoindre une brèche peu marquée (sente intermittente).

Descendre quelques dizaines de mètres versant Queyras (quelques traces de sentier) vers la grande Combe de la Petite Part qui est en fait un dédale de blocs, type glacier rocheux...

Remonter cette combe très raide, composée de pierres de toutes tailles...

Un court petit plat apparaît (cairn), remonter encore les pentes vers le SW en direction d’un cirque et rejoindre un évident col (cairn, 3081m) en prenant vers le S/SE.

L’arête Est

De ce collet prendre sur la droite une sente peu visible et gravir la première partie de l’arête.

Cette partie est bien pénible au vu du terrain très mouvant qui la compose...

Quelques encablures plus loin une strate rocheuse se remonte par une cheminée en contrebas de l’arête (II)

Une partie plus évidente se profile ensuite, on s’élève dans une zone de blocs peu inclinée.

Atteindre une brèche (3205m environ), juste en dessous de la première pointe.

Contourner cette dernière par une légère descente à gauche puis dans un couloir de pierrier noir qu’on remonte main gauche.

PS : La neige peut persister jusqu’en fin juillet/début août dans ce couloir, les crampons peuvent être nécessaires pour ce passage...

Atteindre une brèche après ce passage du pierrier noir (3275m).

Passer en versant nord pour le contournement de la deuxième pointe et s’élever dans un pierrier instable mais sans difficultés majeures pour atteindre le fil de l’arête moins accidenté.

Du fil de l’arête on là remonte jusqu’à buter sous la 3ème pointe et de là repérer en versant nord une étroite et esthétique vire montante et l’emprunter.

Nous l’appellerons le passage de la "virette".

Rejoindre un éperon bien marqué en versant nord puis grimper un instant sur la gauche du fil (II)

Gagner un replat au sommet de l’éperon, sous un surplomb et traverser une facette raide et délitée pour rejoindre l’arête plus loin.

On redescend aisément une vingtaine de mètres en versant sud avant de retraverser à droite sous la 4ème pointe et remonter dans du terrain extrêmement délité : il s’agit là d’un passage peu recommandable puisque rien ne tient bien que ce ne soit pas exposé et évident...

On regagne l’arête derrière la 4ème pointe puis on la suit un petit moment par le fil aérien mais facile (II-).

Vient maintenant le passage le plus délicat de l’ascension : le contournement de la 5ème pointe.

On commence par prendre une corniche à plat en versant nord puis on remonte progressivement jusqu’à trouver une cheminée de 3 mètres avec des gros blocs en équilibre : c’est le passage clé, il ne faut pas le louper !

Remonter donc cette cheminée en rocher assez solide (III).

Derrière, une terrasse protégée nous fait souffler après ce passage assez scabreux...

On redescend une bonne trentaine de mètres vers un large col ainsi qu’une partie vraiment facile de l’arête.

Petit moment de relâchement avant l’ascension du ressaut sommital !

Passer le versant nord d’une petite pointe (également passable par son fil en III-) et rejoindre un autre collet derrière.

De là nous sommes à l’aplomb du sommet !!

Monter en diagonale sur le début assez raide mais facile de la face nord finale.

Ensuite, prendre un couloir pour rejoindre une terrasse en-dessous du ressaut vertical.

De la terrasse on traverse franchement à droite et à plat.

Viser l’arête NW du Pic Nord de la Font Sancte en traversent à plat sur une corniche raide avec des sables glissants... Puis grimper les rochers brisés afin d’atteindre l’arête NW...

Enfin du plat, on peut s’octroyer une petite pause ici !

Suivre un petit instant l’arête en direction du Pic Nord et traverser à droite vers une rampe bien marquée et la gravir (II).

Après ce passage de la rampe nous atteignons une terrasse d’où se profile la montée finale.

Redescendre une vingtaine de mètres dans des dalles peu inclinées puis négocier la belle strate qui suit au mieux (III).

Ensuite on peut gravir aisément les 50 derniers mètres jusqu’au sommet du Pic Nord de la Font Sancte !!!

Point de vue du sommet du Pic Nord

Un splendide panorama sur tous les massifs environnants nous accueille : Chambeyron, Queyras, Écrins, Viso etc...

La descente

Par le même itinéraire en faisant attention à tous ses appuis dans la descente !
La corde peut rassurer dans les passages délicats et exposés !

La descente peut également se faire par le Couloir de la Banane (versant sud entre le Pic Nord et le Pic Sud...), dans ce cas là, on descend au col entre le Pic Nord et le Pic Sud et après on descend très ludiquement dans le couloir à 40° puis 35° sur 600m !
La particularité de ce couloir est qu’il est possible de le descendre en à peine une dizaine de minutes en "s’envoyant" un petit peu puisque c’est un tapis roulant grandeur nature !

Puis on descend dans le vallon qui suit pour atteindre la Barge...Dans ce cas là il est préférable de faire l’approche en se garant à ce hameau et de prendre le GR5 plus cool... Cela pourrait faire une très belle boucle mais je n’ai pas eu l’occasion de la réaliser entièrement... Une autre fois peut-être !

Liste des voies d’accès

Vidéo

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]