Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Mont Guillaume (2542m), Tête de Chante-Perdrix (2719m) et Tête de l’Hivernet (2824m) en boucle par les Plan et Lac de l’Hivernet

Auteur : Agarock
Source : https://www.altituderando.com/Mont-Guillaume-2542m-Tete-de

Une grande randonnée en boucle avec notamment un magnifique parcours d'arêtes permettant de gravir trois beaux sommets de l'Embrunnais.

Accès

Rejoindre le centre ville d’Embrun et emprunter la D465 en direction du hameau de Caléyère, le dépasser et poursuivre la route sur plus de 5 km jusqu’au parking des Fontaniers (1587m).

Itinéraire

Informations

Difficultés

Balisages

Itinéraire

Du parking, prendre à gauche au panneau Mont Guillaume par Pré-Clos.
On quitte la piste très rapidement en empruntant un bon sentier à droite qui entre dans les bois (panneaux).
Suivre ensuite la direction du Mont Guillaume par la Chapelle des Séyères que l’on rejoint plus tard, et qui est nichée sur un haut plateau situé au fond d’un magnifique cirque minéral.
Continuer par l’itinéraire du sentier Widman et rejoindre la petite chapelle en pierre du Mont Guillaume (2542m)

Derrière la chapelle, suivre la sente évidente qui part vers l’ouest, évite un premier petit sommet (par la droite) et bifurque au nord vers la pointe 2623m du Mont Guillaume.-* on vient d’entamer le parcours d’arêtes qui se terminera à la Tête de l’Hivernet.
Gravir cette pointe, descendre au col de Trempa-Latz (2537m) et poursuivre sur l’arête pour entamer la montée de l’ antécime de Chante-Perdrix (2671m) que l’on rejoint par quelques passages rocheux (escalade très facile).
Redescendre au Col de Chante-Perdrix (2628m) pour "attaquer" l’ascension de son sommet (2719m).
Sous le sommet de Chante-perdrix, on butte sur un ressaut rocheux impressionnant avec un couloir très pentu à droite.
Le laisser, et désescalader légèrement par la gauche pour rejoindre le versant ouest de l’arête.
Remonter sur celle-ci en suivant quelques cairns bien placés et bien visibles par un pierrier assez confortable.
On rejoint ensuite assez rapidement le cairn sommital de la Tête de Chante-Perdrix (2719m)

La Tête de Chante-Perdrix se situe à la confluence de deux lignes de crête qui forme un Y au sein duquel se trouve le Vallon du Fond de la Cabane.
La ligne de crête orientée nord-ouest rejoint le Col des Cordélias et le Pic de Pied Brun (2690m).
La laisser.
Emprunter celle orientée nord-est qui est la ligne de crête de la Tête de l’Hivernet et comprend pas moins de trois antécimes qu’il va falloir gravir et redescendre tour à tour.
Au bout d’environ 45 minutes, ou rejoint le pied de l’impressionnante Tête de l’Hivernet avec un obstacle rocheux paraissant infranchissable.
Désescalader par la gauche (versant ouest), laisser plusieurs fissures étroites (à droite) et poursuivre ça et là en dévers sur des blocs assez stables afin de repérer la montée la plus facile pour rejoindre l’arête.
De retour sur celle-ci, on rejoint au bout de cinq minutes, le large sommet de l’Hivernet orné de plusieurs cairns.

Descendre plein est sur une arête évidente jusqu’à buter sur sa face la plus rocheuse (2677m)
Là, basculer dans le vallon à droite (sud-est puis plein sud), que je nomme Plan de l’Hivernet par une descente pentue mais pas très technique constituée d’escalier herbeux et de nombreux cailloux.
A partir de là, le cheminement s’effectue à vue, hors sentier et sera toujours dirigé plein sud.
Arrivé sur un replat, poursuivre sur une petite arête herbeuse évidente dirigée plein sud et rejoindre un col herbeux vers l’altitude 2590m. (légère remontée)
Passer de l’autre côté du col et repérer au bout de quelques minutes une draille assez évidente sur la droite.
La suivre afin d’éviter de faire l’erreur de descendre à la cabane du Plan de l’ Hivernet que l’on aperçoit en contrebas (ça remonte après).
Passer au dessus de cette cabane en gravissant plusieurs petites collines herbeuses en léger dévers gauche, et remonter plusieurs bosses, toujours en direction du sud afin de rejoindre, le premier petit Lac de l’hivernet (2330m).
Remonter légèrement sud ouest (droite) afin de rejoindre le deuxième Lac de l’Hivernet (le grand - 2352m).

A gauche du lac (est), récupérer le sentier balisé qui descend vers Pré-Clos et qui zig-zague à de nombreuses reprises.
Ce sentier rejoint un croisement (panneaux).
Prendre la direction des Fontaniers et de l’Aiguille.
Rejoindre, par un grand virage à droite qui les contourne, les deux cabanes de la Bergerie de l’Aiguille, et poursuivre sur le très bon et large sentier qui rejoint bien plus bas le parking des Fontaniers.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]