Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Lac de Riondaz (2541m) par le Planay

Auteur : Alexandre
Source : https://www.altituderando.com/Lac-de-Riondaz-2541m-par-le-Planay

Variante de randonnée pour le lac de Riondaz, un peu plus longue et davantage forestière qu'au départ de la Gurraz. Itinéraire intégralement situé dans la réserve naturelle des Hauts de Villaroger.

Accès

De la commune de Ste-Foy-Tarentaise (D902), suivre la D84b en direction de Villaroger. Passer le village et à la sortie du 4ème virage en épingle, prendre à gauche la route qui mène au hameau du Planay doté d’un petit parking (1300m).

Itinéraire

Carnet de route

Balisage

Difficulté

Montée

Quitter le parking par l’est pour trouver un sentier (départ non indiqué) qui passe par le réservoir EDF du Planay, facilement repérable avec ses murs peints de fresques (bouquetin ; cerf et gypaète).

Le sentier est ensuite bien tracé et balisé (trait rouge). Il s’élève en zigzags et en forêt avec quelques panneaux directionnels (toujours suivre la direction "Plan de l’Aiguille").

Vers l’altitude 1515m, on atteint une piste. La suivre en montée sur 230m environ jusqu’à un virage en épingle dans lequel repart le sentier.

On croise ensuite un chemin à l’altitude 1680m. Le sentier reprend avec un petit décalage d’environ 20 mètres (à droite) sur ce chemin.

Sortie de forêt peu avant l’arrivée au chalet du Plan de l’Aiguille (1835m), d’où la vue se dégage grandement du massif du Mont-Blanc jusqu’à l’Aiguille de la Grande Sassière.

Du chalet, poursuivre au sud-sud-est par un beau sentier balcon, peu pentu.

Après une petite descente se présente une bifurcation vers l’altitude 1940m (panneau directionnel au sol et enfoui dans la végétation lors du passage début novembre 2014).

Prendre à droite (direction "Refuge de Turia") au niveau de cette bifurcation. Le sentier monte plus franchement et s’oriente sud à sud-ouest.

Vers 2350m, on entre dans le vallon glaciaire (cairn) sur un terrain morainique. Le sentier vire sud-est et franchit une moraine frontale.

À l’altitude 2400m et environ 50m avant le ruisseau du Lavancher, prendre un cap sud-sud-ouest pour remonter à vue un cordon morainique (herbe sur la partie basse), puis virer est à partir de 2500m (final légèrement plus raide).

On y est. Le massif du Mont-Blanc est visible de toutes les rives du lac de Riondaz, dont le tour complet représente une distance de 300 mètres.

Descente

Chemin inverse jusqu’à la bifurcation de l’altitude 1940m. Prendre alors à droite, sud-est.

Près du point 1923, un petit banc invite à pauser face au Mont Blanc, avant de dévaler vers la vallée.

On arrive ensuite au chalet du Crêt d’en haut (panneau, 1800m) situé sur un grand talus herbeux.
Ici, le sentier peu marqué contourne le chalet par la gauche, passe le chalet du Crêt d’en bas (ruine), le chalet de Plan Bois (bien rénové) puis effectue un passage en forêt.

À l’altitude 1490m (bifurcation), rester sur le sentier de droite qui descend en lacets sur une pente herbeuse parsemée de gros blocs rocheux. Ce sentier devient un large chemin à l’approche du chalet du Sivertet.

Une fois passé le chalet du Sivertet et franchi le ruisseau du Planay, on rejoint par le sud le hameau du Planay que l’on traverse pour revenir au parking.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]