Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Pointe d’Aval ou de Chauvet (3320m) par le vallon d’Aval

Auteur : TrynTy
Source : https://www.altituderando.com/Pointe-d-Aval-ou-de-Chauvet-3320m-par-le-vallon-d-Aval

Une variante plus sauvage que la voie normale, permettant d'éviter le refuge du Chambeyron. La pointe d'Aval ou de Chauvet fait partie des plus hauts sommets de la Haute-Ubaye et du fait de sa position elle offre un panorama impressionnant allant jusqu'au Cervin ou encore le Mont Rose.

Accès

Par Barcelonnette, suivre la D900 en direction Jausiers, continuer jusqu’au Gleizolles. Au croisement des Gleizolles, prendre la D902 en direction Saint-Paul-sur-Ubaye. Dans le village prendre la route à droite en direction de Maurin. Au croisement du pont Châtelet, continuer sur la route direction Maurin puis s’arrêter après avoir traversé l’Ubaye (parking à gauche, rocher d’escalade).

Par Guillestre, suivre la D902 en passant par le col de Vars jusqu’à Saint Paul-sur-Ubaye

Les infos essentielles

Dénivelé : 1650m
Distance : 13km
Durée : environ 8h (avec la pause repas)
Carte IGN : Top25 3538ET Aiguille de Chambeyron - Cols de Larche et de Vars

Précisions sur la difficulté

La randonnée présente un dénivelé important (1650m) qu’il ne faut pas prendre à la légère. L’accès au Pas de la Souvagea se fait dans des éboulis qui bougent sans cesse, faisant peu à peu disparaître les cairns et le sentier.

Itinéraire

Le départ se fait par un petit sentier dans le virage juste après le pont (derrière la rambarde métallique). La sente est balisée par des cairns et un balisage jaune, elle monte très raide jusqu’à atteindre le Vallon d’Aval (très bon échauffement). La vue se dévoile rapidement sur la vallée.

Le Vallon d’Aval, très peu emprunté même en période estivale, accueille de nombreux chamois qui fuient l’agitation du refuge du Chambeyron. Il n’est donc pas rare de voir une harde progresser dans les éboulis.

Remonter le vallon par un sentier en rive gauche qui se fait de plus en plus rare en visant le Pas de la Souvagea bien marqué.

Le vallon ne devient plus qu’un vaste éboulis, continuer à suivre les cairns et le sentier qui serpente dans les pierriers. En raison de la faible fréquentation et du pierrier instable, le sentier disparaît. Il est conseillé de monter plutôt sur la gauche puis au centre des éboulis pour atteindre le Pas.

Arrivé au Pas de la Souvagea, il faut remonter sur la gauche en direction d’une grande étendue minérale, c’est ici que l’on rejoint la voie normale. Les 400 mètres de dénivelé restant se font sur un sentier bien marqué qui zigzague dans les éboulis.

Une fois arrivé au replat sommital (déjà à plus de 3300m d’altitude), il faut faire une légère escalade pour atteindre le sommet en lui même (attention, le versant nord du sommet donne sur au moins 500 mètres de vide).

Le panorama s’étend du Mont Rose, aux Alpes Maritimes en passant par le Pic de Panestrel, la Font Sancte les Aiguilles d’Arves ou encore les Ecrins.

La descente se fait par le même itinéraire, sinon une descente par le refuge du Chambeyron peut être envisageable même si elle impose d’avoir une voiture à Fouillouse.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]