Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

rando13204

Auteur : valverco
Source : https://www.altituderando.com/rando13204

Petite balade pour constater l’état d’enneigement du plateau, et de l’avancement des travaux du Refuge de Chaumaiilloux comme je l’avais relaté dans le compte rendu de ma dernière sortie en ces lieux.

Accès

Non renseigné

Itinéraire

Il fait beau, je prends la route du sud, 2 blaireaux se sont faits tapés par une voiture et gisent ensemble au milieu de la chaussée dans une grosse flaque de sang.

8h15, je distingue de mon parking quelques résidus de neige sur le haut de la combe qui s’avèreront pas gênant. C’est alors dans une atmosphère douce et printanière que je me lance à l’assaut du Pas de l’Aiguille.

Je sors du sous-bois relativement sec, et remonte jusqu’à la première croix métallique, d’où j’aperçois un gars mitraillant le paysage, au niveau de la seconde croix qui avait disparue lors de ma dernière venue ici. Donc, ils ont installé une nouvelle croix en bois celle-ci. Je poursuis ma montée, franchi la coulée habituelle puis rejoins le photographe au pied de la belle croix de bois. Nous papotons environ 30 minutes, ce jeune a bivouaqué sur Tête Chevalière pour surprendre à l’aube le lever du soleil.

10h00, me voilà sur le plateau bien enneigé encore en vue du Monument. Je me dirige vers la Grotte aux maquisards, puis après un bref salut, je m’oriente plus au nord en vue d’escalader le couloir me permettant de remonter sur le plateau supérieur. Une étagne avec un petit, que je contemplerai 30 secondes sont postés au milieu. Pour ne pas les déranger, je repasse par la Grotte aux maquisards, et remonte vers la fausse grotte plus au sud. Un autre couloir en palier me permettra d’atteindre mon but.

Je divague là-haut au gré de l’envie en zigzagant autour des pins, en louvoyant le sommet à l’ouest visité un jour d’été, je parle bien sûr du Sommet de Tourte-Barreaux. Bref je pars plutôt vers le sud, le Glandasse est au loin, la neige commence à se ramollir si bien que je m’enfonce parfois jusqu’aux mollets. Pensant à tort que les raquettes seraient inutiles, elles sont restées accrochées dans le sous-sol de ma maison.

Me voilà devant le Refuge de Chaumailloux rénové que je m’empresse de visiter. Les bas-flancs, la table et les bancs, le poêle sont neufs. Ainsi que la toiture le sol et les murs. Je pense que seule l’armature en bois est d’origine.

11h10, je repasse par la Grotte aux maquisards et le couloir, où je remarque que mes bouquetins ont disparus. Je dévale alors vers le parking, en croisant quelques petits groupes le dos chargés comme des mules, de leur matériel de bivouac.

12h15, je casse la croûte à l’ombre sous l’auvent de mon véhicule, avant de reprendre la route de Grenoble. Les pauvres blaireaux gisent dans l’herbe sur le bord de la route, où une bonne âme les a posés délicatement.

14h00, ma terrasse est au soleil, je scrute le frigo à la recherche de ma mousse habituelle. Bon plus de bibine, pour cette fois-ci je me contenterai d’un grand verre d’eau fraîche.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]