Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Canal de Pellafol - La corniche du défilé de la Souloise

Auteur : Dyn’s
Source : https://www.altituderando.com/Canal-de-Pellafol-La-corniche-du-defile-de-la-Souloise

L'ancien canal d’irrigation qui amenait l'eau de la Souloise à la plaine de Pellafol est un vestige d'un autre siècle. La section la plus spectaculaire est sans doute celle en corniche dans le défilé de la rivière. Son exploration destinée aux âmes aventurières traverse à même le canal dans la falaise et comporte quelques courts tunnels ainsi qu'un boyau long de 360m rempli d'une dizaine de centimètres d'eau sur plus de la moitié de son parcours.

Accès

De Mens, suivre Cordéac par la D 66, puis les Payas par la D 66a. Rejoindre la D 537 en direction du Dévoluy. Parking avant le pont de la Baume (914m) à l’entrée du défilé de la Souloise.

De Corps, suivre en direction du Dévoluy par la D 537 et le barrage du Sautet, puis de même que précédemment.

Les infos essentielles

Carte IGN : TOP 25 3337 OT Dévoluy - Obiou - Pic de Bure

Altitudes :

Dénivelé total : 150m

Précisions sur la difficulté

La section en corniche est protégé par un muret mais n’en reste pas moins aérienne voire vertigineuse.

Itinéraire

Du parking, traverser le pont de la Baume et suivre la petite route jusqu’au prochain pont coté 983m. On peut alors apercevoir la corniche du canal dans différentes parties de la falaise.

Au pont coté 983m, prendre le sentier à droite juste après l’avoir traversé. Il rejoint le canal.

On parcourt alors l’ancien canal en corniche protégé par un muret. Quelques petits tunnels sont à franchir. Un long boyau de 360m est présent, frontale indispensable. Il est rempli d’une dizaine de centimètres d’eau, voire plus, sur plus de la moitié de sa longueur. La sortie étroite demande de ramper.

S’ensuit un court passage éboulé, il faut passer sur le muret. L’exposition est totale au bord du vide.

À la fin de la traversée du canal, on débouche dans un raide pierrier, ne pas descendre tout de suite à droite mais suivre une trace sur une cinquantaine de mètres dans son dévers. Apercevoir le vestige du conduit et repérer une bonne gravière de descente. Rejoindre plus bas les berges de la Souloise que l’on suit sur une centaine de mètres avant de regagner le pont de la Baume et le parking.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]