Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

rando13431

Auteur : jump38
Source : https://www.altituderando.com/rando13431

Le Jocou est un sommet très fréquenté et cette fréquentation se justifie pleinement compte tenu de la beauté du panorama offert à la cime. Cet itinéraire de toute beauté, qui combine le parcours de la crête des Glaisettes et de la crête des Amousières, est en grande partie à l’écart des sentiers les plus fréquentés d’accès à ce magnifique belvédère.

Accès

Non renseigné

Itinéraire

Le Col de Grimone est encore dans l’ombre lorsque nous y arrivons (il est 8H) et c’est dans l’ombre que nous attaquons la montée vers les Glaisettes. Je tombe assez vite sur un semblant de trace sympathique orientée plein Est et qui coupe la pente en diagonale. A mi-pente la trace disparait et on rejoint la crête ‘au mieux’.

Ah les Glaisettes  ! J’adore ! J’adore cette crête herbeuse au parcours facile, hérissée de pointements rocheux et où la flore abonde. Son parcours est un régal et quand, en plus, un ‘bouquet’ (enfin 4 fleurs seulement) de tulipes australes s’offre à l’objectif de la photographe, le régal en question en est amplifié.

On déguste le parcours de cette crête en cheminant tranquillement jusqu’au point coté 1677m où s’amorce une courte descente vers le col Vente-Cul, qui peut paraître aujourd’hui curieusement nommé car le vent y est à peine sensible. Mais lorsqu’on y passe par un fort mistral ou un fort vent de sud, on se rend compte que l’appellation imagée, pour peu qu’on s’y présente orienté correctement, est fort bien trouvée !

A partir du Col Pigeon on rencontre un peu de monde, mais on ne compte qu’une quinzaine de personnes au sommet ... ce n’est donc pas la foule aujourd’hui. Bien sûr notre regard se porte sur quelques sommets proches qui nous rappellent des souvenirs : Mont Barral, Rognon, Pointe Feuillette, Toussière. Bien qu’ayant déjà plusieurs fois foulé cette cime, on en apprécie toujours autant le panorama à 360° qu’elle offre.

Compte tenu de la météo, la pause pique-nique sera prolongée d’une courte sieste bienvenue pour compenser le lever très matinal.

D’un ciel bleu pur ce matin, on est passé à un ciel partiellement encombré de nuages inoffensifs mais qui gâtent un peu le panorama ; et oui, messieurs et dames qui viennent d’arriver … il fallait partir plus tôt !

On rejoint le point coté 1943m qui marque le début (ou la fin, cela dépend du sens de parcours !) de la crête des Amousières que parcourt une petite trace discontinue.

Au bas de la crête, là où l’on retrouve le GR, nous nous accordons un arrêt … à l‘ombre car il fait carrément chaud.

Retour tranquille jusqu’à la D539 en terminant par une zone au milieu de prairies fleuries mais en s’étonnant de n’y voir que de trop rares papillons.

Puis vient la partie la moins agréable de la balade, à savoir le parcours d’un bon kilomètre de route.

Cette boucle est un régal ; nous l’avons fait découvrir à une amie … et la ferons certainement découvrir à d’autres pour leur, et pour notre, plaisir.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]