Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Puy des Baumes (2843m)

Auteur : michel
Source : https://www.altituderando.com/Puy-des-Baumes-2843m

La silhouette pyramidale du Puy des Baumes domine la profonde vallée de Champoléon. Voici une ascension insolite, hors des sentiers battus, motivée par la découverte d'un remarquable belvédère.

Accès

De Gap, prendre la D.944 en direction d’Orcières.
Après Pont du Fossé, tourner à gauche au Pont de Corbière. Remonter la vallée de Champoléon jusqu’au hameau des Baumes (D.944a).
À la sortie du hameau, se garer à proximité des gros blocs (quelques places de parking).

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Itinéraire

La marche d’approche

À la sortie du hameau des Baumes, emprunter le sentier se situant à proximité d’un gros bloc (poteau indicateur - Crupillouse et Val Estrèche).

Après quelques lacets, laisser à main droite l’itinéraire des lacs de Crupillouse.

Par un agréable sentier en sous-bois d’épicéas, poursuivre à l’ouest en longeant le torrent de Val Estrèche (rive gauche).

Atteindre un verrou rocheux qui se franchit par un court passage aérien : le Gourette.
(facile mais exposé).

Vers 2116m, déboucher dans un large vallon agrémenté de nombreuses cascades.
Moins fréquenté que le beau site des lacs de Crupillouse, le Val Estrèche mérite pourtant le détour.

Suivre au mieux une trace discrète en rive gauche du torrent.

Après le franchissement d’un des bras du torrent, retrouver le sentier qui s’élève en direction d’une petite cascade.

Profiter de la fraîcheur des eaux trépidantes puis, bifurquer à droite afin de contourner la grande paroi qui barre l’entrée du vallon. (Val Estrèche - nord-est).

Grimper au nord pour gagner une zone de replat. En prenant de la hauteur, on remarquera la présence de quelques ruines et d’un petit abri.

La partie hors sentier

Le Vallon est marqué à droite par une falaise à son début infranchissable.
Vers 2300m, au Cros de la Casse, aborder le versant en s’orientant au sud-est (gros bloc).

Par des pentes rocheuses/herbeuses, poursuivre à vue en se rapprochant du Ravin de la Côte du Cendre.

Repérer un promontoire (seul cairn). De là, continuer au nord en longeant le bord d’un ravin (terre brune).

La pente qui s’escarpe traverse une vaste zone rocheuse.
Le parcours s’infléchit au sud-est, passe sous une barre afin de la contourner, atteint un petit éperon rocheux (belvédère).

S’ensuit une raide montée sur un terrain délité, plein nord, en direction du sommet convoité.

Le final

Viser un pic caractéristique que l’on esquive en empruntant une vire se situant sur sa gauche.
Dans une ambiance alpine, remonter le couloir de gauche (occupé ce jour par un névé).

Atteindre une zone terreuse immédiatement suivie du bastion sommital que l’on escalade en s’orientant au sud-est (bon rocher II max).

De ce belvédère de premier ordre, on pourra contempler un vaste paysage, une vue rare sur les lacs de Crupillouse. On prendra la mesure des profondes vallées de Champoléon.

Retour par l’itinéraire emprunté à la montée.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]