Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Cascade et tunnels de Charabotte par Chaley

Auteur : Jicépé
Source : https://www.altituderando.com/Cascade-et-tunnels-de-Charabotte-par-Chaley

Circuit bugiste réalisable en toute saison, qui fait découvrir les hauteurs de Lacoux, la cascade de Charabotte par laquelle l'Albarine quitte le plateau de Hauteville et les tunnels creusés dans la falaise pour faire passer une voie ferrée "fantôme".

Accès

Se garer au centre de Chaley ; si l’on a plusieurs voitures, il vaut mieux aller au parking près du camping au bord de l’Albarine.

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

L’ensemble est sur chemin ou sentier (et un peu de route) partiellement balisés. La seule difficulté est localisée sur le contournement d’un tunnel éboulé.
Bien prévoir un éclairage pour les tunnels les plus longs.

Itinéraire

Revenir quelques mètres sur la Rue du Centre vers l’Ouest, prendre un sentier balisé se faufilant entre les maisons. Il s’élève rudement en rive droite du Ruisseau de la Gorge, passe au pied d’un réservoir et se hisse sur la plateforme de l’ancienne voie ferrée.

Vestiges de la voie ferrée Tenay-Hauteville : pour desservir le plateau abritant d’importants établissements (sanatorium) une voie ferrée le reliant à la ligne Paris-Italie dans la vallée est imaginée et creusée : quelques 440m de dénivelé à rattraper. Le tracé s’élève constamment à flanc et traverse les zones rocheuses, dont les dernières falaises, par plusieurs séries de tunnels impressionnants. La voie est réalisée, inaugurée... mais jamais exploitée, avant d’être abandonnée. La boucle proposée emprunte une grande partie du tracé de la voie, ses sections les plus spectaculaires et une quinzaine de tunnels. Le défaut d’entretien oblige parfois à contourner des éboulements mais le passage reste possible pour un randonneur normal.

La prendre vers la droite et obliquer tout de suite à droite pour franchir un ouvrage hydraulique et enchaîner par la traversée des 3 premiers tunnels. Le cheminement se poursuit de flanc, laissant des sentiers monter de Chaley à droite, pour traverser un important pierrier.

Juste après le passage sur un torrent sortant d’une résurgence (intermittente), prendre le sentier qui monte sur la gauche en écharpe au-dessus d’éboulis puis dans les bois en direction de Lacoux. Il atteint la route (D53) au dernier virage : la suivre à gauche et traverser le village vers le Nord et Hauteville.
L’école abrite un Centre d’Art Contemporain (plusieurs œuvres disséminées sur le territoire).

À la sortie du village, monter la petite route à gauche, couper par un sentier le lacet qu’elle fait pour sortir sur un replat au croisement des Quatre Chemins. Faire un aller-et-retour à gauche sur 200m jusqu’au point de vue de la Vierge de Lacoux.

Revenu au croisement, tourner à droite pour descendre sur le hameau de la Bertonière, le contourner par la gauche pour rejoindre le GRP et le suivre vers l’Est à la Rama. Il descend couper la route à angle droit.

Variante : pour raccourcir, il est possible, depuis Lacoux, de couper jusqu’au croisement avec le GRP, mais c’est en restant sur la route CD 53 et sans passer par le point de vue.

Descendre en face le sentier balisé droit dans la forêt puis obliquer rapidement à gauche. Il remonte pour passer une crête calcaire boisée, la traverser tout droit pour descendre jusqu’au joli hameau de la Ragiaz.

Tourner à droite et suivre alors des voies forestières vers le Sud puis vers l’Est jusqu’à rejoindre une route. La prendre à droite, passer quelques maisons et obliquer sur un chemin à droite pénétrant à nouveau en forêt. Il s’oriente à l’Est pour descendre vers Nantuy. (aller voir l’Albarine sous le pont).

Variante : entre la crête avant la Ragiaz et Nantuy, il est possible de cheminer plus près des falaises en prenant l’un des chemins non balisés sur la droite mais la descente directe n’est pas possible et le risque de provoquer des chutes de pierres élevé ; de toute façon il faut repasser par Nantuy.

Longer vers l’aval la rive droite de l’Albarine en suivant la route puis le sentier le plus proche de la rivière. Il passe une zone rocheuse en hauteur puis redescend près de l’eau que l’on peut rejoindre en dévalant un talus équipé d’une barre de fer. Visiter le platier calcaire d’où l’Albarine tombe dans le vide (cascade de Charabotte).
La randonnée passe au sommet de la cascade mais du coup n’offre pas de vue de sa chute impressionnante et l’été, l’Albanie peut se perdre dans les calcaires et être à sec.

Le premier tunnel démarre rive droite juste dernière les ruines du pilier du pont qui enjambait l’Albarine. S’équiper d’éclairage et le prendre. Au milieu, une brèche équipée de câbles est la sortie d’une via ferrata. Les tunnels et passages en corniche se succèdent, sans difficulté, puis le sentier s’assagit jusqu’à la route de Lacoux.

La traverser pour continuer sur la plateforme de la voie qui traverse le Ruisseau des Combes par un ouvrage en large courbe.
Sur le versant des Enverses, de nouveaux tunnels traversent des zones instables. Le deuxième est éboulé en son milieu et des marques de peinture invitent à le contourner par la gauche (côté aval). Cet évitement se déroule à flanc, la pente du terrain est plutôt raide mais la sente à peu près de niveau est bien tracée (malgré quelques arbres tombés en travers) jusqu’à un passage rocheux inévitable, que des câbles en main courante permettent de franchir aisément : c’est la seule difficulté un peu technique de la journée.
Revenir sur la plateforme par la sente et traverser les derniers tunnels dans une zone chaotique sans s’attarder. Le sentier devient ensuite plus régulier jusqu’au croisement de la résurgence.

Poursuivre sur la plateforme et, quand un sentier se propose sur la gauche pour descendre directement sur Chaley, le prendre et rejoindre le village et le point de départ.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]