Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

rando13615

Auteur : jump38
Source : https://www.altituderando.com/rando13615

Mais qu’il est beau le cirque de montagnes qui assure à ce beau lac un écrin magnifique. Et alors, les rhodos … Quel régal ! Lac, Belledonne ; deux mots attirants, l’un parce qu’il évoque une possibilité de se rafraîchir en cette période de canicule, l’autre parce que c’est le nom d’un massif que j’adore.

Accès

Non renseigné

Itinéraire

Le ‘parking’ de Coteyssart est désert lorsque nous garons la voiture ; il est pourtant déjà 8H.

Tous les ruisseaux et torrents en montagne sont actuellement largement alimentés par la fonte rapide des neiges qui occupent encore les pentes au-delà de 2000m, et c’est le cas du Ruisseau de Coteyssart qu’il faut traverser peu après le départ. Quelques branchages et vieux morceaux de bois font office de ‘passerelle’, mais on ne dira pas que le franchissement est aisé.

On apprécie de monter en forêt et au vu de la carte on devrait pouvoir y faire presque la moitié du dénivelé.

Notre regard en cours de montée tombe sur un gros cèpe, nous essayons de voir s’il n’y en aurait pas d’autres tout proches … mais non, il est solitaire.

Nous voilà à la cabane du Chazeau où nous faisons une première halte et dont nous profitons de l’eau très fraîche de son point d’eau.

Nous continuons et arrivons à la rencontre des premiers rhododendrons. Bientôt c’est au niveau de pentes recouvertes de rhodos que nous évoluons. Bleu du ciel, vert des quelques résineux, et rouge des rhodos composent un tableau magnifique tout au long de notre traversée vers le Pas du Bessay. On en prend plein les yeux.

La montée finale nous offre un rafraîchissement gratuit, et bienvenu, lors de la traversée de névés.

Nous arrivons au lac où il n’y a … personne. Le lac est loin ‘être en eau libre, il est en très grande partie couvert de neige ou de plaques de neige (disons de très mini ‘icebergs’) en cours de fonte.

Même ici, il fait très chaud ; nous aimerions un peu d’ombre pour le pique nique. Un énorme rocher avec un côté un peu surplombant fera l’affaire … même si nous sommes un peu inconfortablement installés. Mais curieusement, il fait presque trop frais lorsqu’on se met entièrement à l’ombre !

Le ‘repas’ sera rapide et nous allons faire un tour en face de notre coin pique-nique. Claudine, à l’affût de quelques plans photos intéressants, nous invite à la rejoindre auprès du petit lac au nord-est du lac principal. Pour une prochaine édition d’une rando nous amenant en ces lieux, c’est certainement là, face à l’Etendard, que nous pique-niquerons. Ce petit lac est très beau, offre un très beau reflet … et un accès facile pour aller y tremper les pieds, voire les mollets … mais pas plus haut car l’eau est vraiment très froide. Aucun regret de ne pas avoir pris le maillot de bain !

Après un bon moment de contemplation au bord de ce petit lac, largement suffisant pour avoir les pieds tout secs, nous prenons le chemin du retour.

Des nuages font leur apparition par le sud ; tiens ça existe donc encore des nuages ! Nous faisons défiler le paysage au ralenti entre le Pas du Bessay et la cabane du Chazeau, pour nous imprégner du spectacle de ces champs de rhodos.

Nouvel arrêt à la cabane pour discuter un peu avec un couple de randonneurs qui trouve, comme nous, que la traversée du ruisseau juste après le départ, pourrait être un peu mieux équipée. Nous la négocierons bien mieux qu’à l’aller (autrement dit, sans mettre une chaussure dans l’eau !).

Dire que des cohortes de gens devaient en ce jour se trouver du côté du Lac du Crozet ! Alors qu’ici nous n’aurons vu en tout et pour tout qu’une dizaine de personnes ! En tout cas nous avons bien profité de cet endroit magique et du sentier qui y conduit.

De retour à la maison, je me rends compte que j’ai laissé mes bâtons sur le parking de Coteyssart ! J’espère que celui ou celle qui les trouvera, en fera bon usage !

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]