Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Capu d’Orto (1294m) en boucle par la Foce d’Orto

Auteur : pépite
Source : https://www.altituderando.com/Capu-d-Orto-1294m-en-boucle-par-la-Foce-d-Orto

Véritable vaisseau de granite rouge surplombant la Méditerranée de près de 1300m, le Capu d'Orto constitue le plus beau belvédère qui soit sur le Golfe de Porto. La boucle proposée ici permet de découvrir la montée par le versant sud, peu fréquentée et à la limite de l'escalade, qui reste cependant ludique et facile, la redescente s'effectuant par la voie normale. Au passage, les rochers granitiques composent un fabuleux bestiaire aux multiples nuances de rouge.

Accès

Départ du stade de la commune de Piana.
Sur la route des Calanche (D81), entre Piana et Porto, environ 1,5 km après Piana, prendre à droite une petite route en forte montée, qui se transforme en piste et atteint rapidement le parking du stade.

Les infos essentielles

Carte : IGN Top 25 4150 OT Porto
Altitude de départ : 480m
Altitude maximale : 1294m
Dénivelé cumulé : 850m
Durée : environ 5h (sans les pauses)
Distance : 11km
Balisage : vert et orange sur la voie normale, jaune et cairns dans le couloir de la face sud.

Précisions sur la difficulté

Itinéraire

Du stade de Piana à la Foce d’Orto (1h30)

Traverser le stade et prendre le chemin qui démarre après la passerelle en bois. Un panneau indique le Capu d’Orto à 3h30. Ce chemin remonte en douceur le vallon pendant environ 20min. Au niveau d’un panneau indicateur, avant que le chemin ne se mette à grimper en lacets plus raides, prendre une trace à droite pour traverser la ruisseau et récupérer la piste de l’autre côté.

Prendre à gauche et remonter la piste, qui se transforme par la suite en chemin moins large. Remonter le vallon pendant une grosse demi-heure jusqu’à la bifurcation au pt 857m, au niveau de la fontaine de Piazza Moninca. Prendre à droite le chemin qui monte en lacets en direction de la Foce d’Orto. Un quart d’heure plus tard, à une nouvelle bifurcation, prendre à gauche (le chemin de droite permet l’ascension non décrite ici du Capu di u Vitullu (1331m) en 1h15, agréable complément au Capu d’Orto). On atteint alors la Foce d’Orto (998m) en quelques minutes, pour découvrir la vue vers le Gorges de Spelunca.

De la Foce d’Orto au Capu d’Orto par le couloir sud (1h30)

Du col, repérer les cairns et les points de peinture jaune qui partent vers le nord en direction des escarpements du Capu d’Orto. Bien les suivre tout au long de l’ascension, le tracé est plutôt cohérent. La trace tire d’abord vers la gauche (attention à la végétation abondante !) puis aborde la base d’un couloir qui remonte en diagonale vers la droite, le long de la paroi. De multiples petits ressauts rocheux sont à franchir, souvent sur des dalles inclinées, avec l’aide des mains. Vers le milieu de l’ascension se trouve le ressaut le plus raide (quelques mètres en I+/II-), qui reste facile car non exposé au vide. Vers le haut du couloir, l’itinéraire part davantage vers la droite. Ne pas hésiter à lever la tête pour admirer les rochers granitiques sculptés par l’érosion, véritable éventail de formes fantastiques et de nuances de rouge.

Une fois le haut de ce couloir atteint, l’itinéraire bascule sur le versant est, effectue une courte traversée horizontale, et repart dans un petit couloir vers la gauche. Le haut de ce couloir marque la fin des difficultés. La trace tourne alors à droite, traverse un plateau parsemé de rochers et récupère le sentier de la voie normale au pt 1173m.

De là, compter une vingtaine de minutes pour atteindre le sommet du Capu d’Orto (1294m). Le chemin s’élève d’abord en direction d’un petit couloir, se fait plus rocheux, bifurque à droite, puis à gauche, en traversant quelques dalles faciles avant d’atteindre le sommet et sa vue plongeante sur le Golfe de Porto.

Redescente par la voie normale (2h)

Revenir au pt 1173m. Continuer tout droit dans un paysage de dalles rocheuses. Bien suivre les cairns car le sentier est parfois peu visible dans la pierraille. En dépit du peu de distance sur la carte, la progression n’est pas très rapide de par la nature du terrain. On utilise encore quelques fois les mains pour franchir de petits ressauts. Un peu plus loin, le sentier bifurque vers la droite, atteint la limite supérieure de la forêt, et repart vers la gauche peu après en longeant de belles formations granitiques.

Un peu plus loin, laisser à gauche le chemin de descente vers la fontaine de Piazza Moninca et continuer tout droit le chemin qui remonte légèrement (quelques dizaines de mètres) et atteint un portail rocheux (Bocca di Piazza). Le chemin tourne alors à droite et atteint rapidement une bifurcation où il faut prendre à gauche (direction Piana). Par de larges et peu raides lacets dans la forêt, il redescend dans le vallon de départ au niveau de la première bifurcation. Continuer alors tout droit pour rejoindre le stade de Piana.

Une variante de descente un peu plus longue est possible à partir de la bifurcation après la Bocca di Piazza. Continuer alors tout droit et descendre par la Bocca Larga et les points 799m et 713m, ce qui permet de rester davantage dans le chaos rocheux des Calanche.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]