Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Pointe de la Foglietta (2930m) en boucle par le col de l’Aiguille

Auteur : Marcadau
Source : https://www.altituderando.com/Pointe-de-la-Foglietta-2930m-en-boucle-par-le-col-de-l-Aiguille

Des bois de mélèzes, un splendide parcours de crête, un beau sommet, un lac d'alpage attachant, un hameau de rêve... La Tarentaise dévoile ici quelques uns de ses inépuisables trésors !

Accès

De Bourg-Saint-Maurice, emprunter la D902 (route du col de l’Iseran). Passer le village de Sainte-Foy-Tarentaise et, au hameau de La Thuile, prendre à gauche la D134, qui conduit à la station de Sainte-Foy.
En haut de celle-ci, prendre, sur la droite, la direction du Monal. La route se transforme vite en piste. Stationner sur le parking des Coleurs, aménagé sous la ligne à haute tension (au delà, seuls les riverains ont le droit de circuler).

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Itinéraire

Du parking des Coleurs (également appelé parking de l’Echaillon), prendre la direction du Monal et, une grosse centaine de mètres plus loin, repérer sur la gauche le départ d’un chemin.

Celui-ci rejoint bientôt, en forêt, un sentier balisé (cote 1905m). Suivre alors la direction de l’Arpettaz (nord). Le sentier monte un moment, puis perd un peu d’altitude, traverse une piste de ski, passe sous le télésiège de l’Arpettaz, et atteint enfin, quelques centaines de mètres plus loin, le hameau de l’Arpettaz, point de départ d’une seconde remontée mécanique, le télésiège de l’Aiguille.

Là, prendre la large piste de ski qui se présente sur la droite (sud-est). Elle s’élève assez vivement et passe sous les deux télésièges avant de virer à l’est, puis au nord, et enfin au sud.

On arrive ainsi au col de l’Aiguille, donnant sur le vallon du Clou.

Continuer à évoluer sur la piste en direction de la station d’arrivée du télésiège, qui se situe un peu au-dessus du col (nord-est). Dépasser celle-ci et suivre alors la belle crête sud-ouest de la Pointe de la Foglietta.

Une sente assez nette conduit à la Croix de la Foglietta. Au delà, son tracé s’estompe, dans la caillasse, mais l’itinéraire est évident : on chemine à proximité du fil de la crête, dont les ressauts se surmontent aisément.

Le sommet de la Pointe de la Foglietta offre un très beau panorama sur les sommets de la Tarentaise, mais aussi sur le massif du Mont-Blanc.

Le lac du Clou, en revanche, n’en est pas visible, et il faut donc un minimum de sens de l’orientation pour descendre vers lui, hors sentier. C’est assez simple : regarder plein sud et prendre pour point de repère la pointe sans nom (2651m) qui émerge nettement de ce beau décor (photos 25 et 26). Il s’agit de gagner sa base ouest (donc de la contourner par la droite), en cherchant les pentes le moins raides, sous l’arête sud du Grand Soliet, sommet voisin de la Foglietta.

Au pied de cette pointe sans nom, marqué par un replat herbeux, on voit désormais le lac du Clou. Les dernières pentes, pour l’atteindre, sont les plus raides.

Du lac, prendre le sentier bien marqué qui descend sur les ruines et la retenue du Clou, où l’on rejoint le sentier du Lac Noir, à prendre à droite en direction de l’ouest.

Ce sentier commence par remonter vers l’ancienne chapelle Saint-Jacques, dont ne restent que les soubassements, puis fond, entre croupes herbeuses et bois de mélèzes, sur le splendide hameau du Monal, havre de paix et d’harmonie.

Au bas du hameau, prendre la piste qui, traversant un paysage idyllique, conduit à l’Echaillon, puis au parking des Coleurs.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]