Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Volcán San Antonio (677m) et Volcán de Teneguía (428m) en boucle / La Palma

Auteur : Yann
Source : https://www.altituderando.com/Volcan-San-Antonio-677m-et-Volcan-de-Teneguia-428m-en-boucle-La-Palma

Visite de la pointe sud de la magnifique île de La Palma, avec une petite randonnée sur son volcan le plus récent.

Accès

Départ du centre de visiteur du Volcan San Antonio (Volcán San Antonio) à Los Canarios (Fuencaliente) à 1,2km du centre du village par la LP-209, direction Phare de Fuencaliente (Faro de Fuencaliente). Le parking est payant mais comprend l’accès au Volcan San Antonio (décrit ici), qui vaut le coup.

Si vous ne souhaitez pas voir le cratère du San Antonio, garez-vous un peu plus haut le long de la route d’accès au centre.

Los Canarios est à 35km de Santa Cruz par la LP-2 et à la même distance de Los Llanos de Aridane par la LP-2 également, qui fait le tour de l’île par le sud. Los Canarios est accessible en bus ("guaguas" en canarien), par dessertes régulières, depuis Santa Cruz de La Palma par les lignes 200 et 201 et depuis Los Llanos de Aridane par la ligne 210. Voir le site des transports en commun de La Palma (https://www.tilp.es/), en espagnol seulement.

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Aucune difficulté. Il faut juste mettre un peu les mains pour l’accès au sommet du volcan Teneguia.

Le terrain, très poussiéreux, est déconcertant, de même le fait que l’on commence par descendre avant de remonter !

Pas d’eau et pas d’ombre non plus. Vu la basse altitude, éviter les fortes chaleurs. Heureusement il y a souvent du vent pour rafraîchir l’atmosphère.

Itinéraire

Du parking du centre de visiteur, traverser le centre (petites expositions permanentes sur le volcanisme à La Palma et l’éruption du Volcán de Teneguía en octobre-novembre 1971) et se diriger vers le Volcán San Antonio (formé en 1677). Faire le tour proposé, sur le bord de l’impressionnant cratère, jusqu’au repère géodésique du point culminant (alt. 677m). De là on voit le Volcán de Teneguía en contrebas et les coulées sombres jusqu’au bord de mer, ainsi que le phare et les salines de Fuencaliente.

Revenir par le seul chemin et sortir du centre (bien conserver le ticket d’accès !)

Remonter la route sur quelques dizaines de mètres et prendre la petite route, à droite, qui part le long du mur du centre des visiteurs. Elle devient piste. Peu après un terre-plein, au niveau d’une borne, prendre à droite (tout droit, la piste se dirige vers une propriété), en direction du San Antonio et du large col entre ce dernier et le cône d’à côté (Montaña de las Tablas, surmontée d’antennes).

Arrivé au col, ignorer une sorte de chemin qui part pleine pente dans le flanc du San Antonio (possible de descendre directe, mais très poussiéreux !) Suivre plutôt à gauche la piste, qui va traverser sous le cône voisin du San Antonio. Dès que l’on a passé la croupe, à un croisement, prendre la première piste à droite, qui descend et repasse la croupe. Sur la croupe, nouvelle intersection. Ignorer une petite sente dans la continuité, qui dessert des vignobles, et prendre à droite la piste. Elle va descendre dans les vignobles (Teneguia et Malvoisie) vers le pied du San Antonio et le Teneguía.

Ignorer toutes les sentes à main droite et main gauche et atteindre une autre piste (carrossable celle-ci), qui arrive de la gauche. L’emprunter à droite sur environ 600m (pendant lesquels une autre piste la rejoint venant de la gauche), jusqu’à une autre intersection et un panneau d’information, bien visible, sous le San Antonio. On rejoint alors le GR131.

Prendre alors ce dernier vers la gauche, jusqu’au bout de la piste carrossable. On est au pied du Volcán de Teneguía, point le plus bas de la randonnée. D’ici le GR131 se sépare et descend en direction du phare de Fuencaliente (panneau directionnel, Faro de Fuencaliente), son terminus (Note 1).

Prendre alors en face une trace qui se dirige vers le premier cône du Teneguía, de couleur ocre. La trace contourne par la gauche un premier cratère égueulé, puis rejoint la croupe du cratère. La suivre sur la ligne de bord (second cratère à gauche cette fois-ci). Celle-ci devient plus étroite et plus raide (il est nécessaire de mettre les mains à deux trois reprises). La sente gagne alors une large croupe et file vers le sommet marqué par une borne (alt. 428m). Très belle vue sur la côte sud. Merveilleux contraste de couleurs entre les roches (ocre et noire), la mer, les salines blanches et le vert des vignes et des plantations de bananes.

Revenir au bout de la piste carrossable strictement par le même chemin.

De là, prendre un sentier à gauche qui file à l’horizontale vers l’est le long d’un canal d’irrigation couvert de dalles (la piste, elle, remonte). Le sentier arrive près d’un grand réservoir d’eau. À cet endroit, franchir le canal d’irrigation (petites marches de pierres branlantes) et bien guetter une trace qui continue de l’autre côté, à flanc, vers le nord-est. La suivre pour arriver en vue de la Roque Teneguía, dyke de couleur jaune bien visible (Note 2).

On retrouve alors un large chemin aménagé qui ramène sur la piste au pied du San Antonio. Tourner à gauche sur la piste (marquage du GR131) et la suivre en légère montée, sur environ 1,1km, dans son contournement du flanc ouest du San Antonio. Après un petit groupe de pins, bien guetter les marques du GR et un bon sentier qui part sur la droite. Le suivre, qui remonte sec en petits virages serrés, sur le centre de visiteurs (scories, assez pénible). Sur le haut, il contourne le centre et arrive au-dessus du parking sur la petite route d’accès. Rejoindre alors le parking.

Note 1. Extension possible de la randonnée. Descendre au phare par le GR131 pour terminer la route des volcans. D’autres chemins sont possibles pour la remontée. On peut aussi démarrer du phare pour commencer la randonnée en montant ! Le phare est également accessible en bus depuis Los Canarios (ligne 23, 1 bus /2h) ou en voiture. Dans tous les cas, le site du phare et des salines avoisinantes vaut le déplacement, ne serait-ce que pour la vue sur le Teneguía, le San Antonio et les coulées de lave.

Note 2. Le site est protégé. On y trouve un grand nombre de pétroglyphes préhistoriques.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]