Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Aiguille des Péous (2825m) - Aiguille du Veyre (2833m) - Aiguille Fourchée (2923m) - Pic de Parières (3076m) en traversée

Auteur : Mick1018
Source : https://www.altituderando.com/Aiguille-des-Peous-2825m-Aiguille-du-Veyre-2833m-Aiguille-Fourchee-2923m-Pic-de

Un grand enchaînement pour montagnard expérimenté où il faut mettre les mains de manière ludique. Seule la partie de la traversée de l'arête sud-est de l'Aiguille du Veyre qui est très effilée avec du rocher pourri peut être vraiment considérée comme de l'alpinisme.

Accès

Dans le Champsaur, prendre la route de la station de ski d’Orcières-Merlette (D944). Environ 3km près Pont-du-Fossé, prendre à gauche la direction de la vallée de Champoléon (D944a). Peu après le hameau des Baumes (interdit sauf riverains), se trouve un parking.

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Itinéraire

Montée aux lacs de Crupillouse

Du parking, revenir vers le village des Baumes puis trouver à droite le début du sentier. Il y a un grand panneau sur le parc des Ecrins.

Quelques panneaux dirigent vers un unique sentier qui serpente astucieusement sur 1300m de dénivelé sans faire mal aux jambes pour se terminer au niveau d’un réseau de lacs qui comptent parmi les plus beaux des alpes.

Vers l’Aiguille des Péous

Du lac inférieur, partir au nord-est pour rejoindre à vue la crête sud du sommet. La crête se remonte facilement avec quelques passages où il faut s’aider des mains, mais sans difficultés.

Vers l’Aiguille du Veyre

Descendre l’arête nord-ouest de l’Aiguille des Péous et basculer en versant ouest (côté lac) pour contourner un gendarme, descendre le couloir partiellement. Remonter rapidement main droite pour rejoindre l’arête sud-est de l’Aiguille du Veyre.

L’arête peut sûrement se suivre intégralement avec du III exposé. Au niveau du premier "mur", il est possible, par une traversée main droite exposée, terreuse glissante, avec du rocher pourri, de contourner cet escalade en bon III. Une cheminée de rocher instable apparaît, c’est l’itinéraire le plus simple -mais prudence sur les prises.

Rejoindre l’arête (II), la suivre jusqu’au sommet. Elle est très effilée et il faut passer à un moment dans une brèche étroite (un peu athlétique) formée par la présence de deux blocs.

Vers l’Aiguille Fourchée

Descendre l’arête nord-ouest de l’Aiguille du Veyre, quelques petits pas de (II) mais rien de difficile.

Du col du Veyre poursuivre au nord, remonter le pierrier au sud de l’Aiguille Fourchée en visant son centre vers la fin. De là, une vire, à main gauche, permet de prendre pied sur des roches noires plus stables.

Remonter le versant sud-ouest avec de nombreux pas de II, c’est très ludique. Le rocher est bon. On arrive pile au sommet ouest. Il y a un sommet à la même altitude à l’est, qu’il est possible de rejoindre en 5 min par une descente puis une raide montée (peu d’intérêt).

Vers le Point 2976

De l’Aiguille Fourchée suivre l’arête nord-ouest. Rapidement, une raide désescalade en II+ nécessite beaucoup d’attention. Le rocher est correct.

D’autres pas de II/II+ en escalade sont à effectuer sur cette arête, mais peu difficiles : un gendarme et des ravins coupent la traversée. Une dalle avec une bonne écaille, non loin de la cime 2976m, permet d’escalader sur le fil (facultatif).

Vers le Pic de Parières

Du Point 2976 au col de Parières, suivre le fil de l’arête exige de la prudence : est parfois très étroite. Il est néanmoins possible, pour contourner les difficultés, de descendre de raides éboulis puis de remonter au col.

Du col, remonter l’arête nord-est du Pic de Parières (quelques pas de II).

La descente

Retourner au col de Parières et rejoindre les lacs de Crupillouse par une trace avec quelques cairns.

Retrouver le chemin parcouru lors de l’approche des lacs à l’aller pour rejoindre le parking. Il est possible de passer au milieu des lacs, même si c’est un peu paumatoire (en exagérant un peu). Bien se rappeler que l’attaque de la descente sur le sentier se fait à l’extrémité sud-est des lacs.

Vidéo

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]