Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Cime de Roccassièra (1501m) par Calençon, Vallée de la Vésubie

Auteur : afkalizebone
Source : https://www.altituderando.com/Cime-de-Roccassiera-1501m-par-Calencon-Vallee-de-la-Vesubie

Cette cime représentative de l'arrière-pays niçois, qui peut s'atteindre par plusieurs itinéraires, offre un superbe panorama entre la mer Méditerranée et le massif du Mercantour.

Accès

En arrivant de Nice, prendre la RD6202 jusqu’à Plan du Var. Prendre à la sortie du village au rond-point à droite en direction de la vallée de la Vésubie par la D2265. Juste avant d’arriver à Saint-Jean-la-Rivière, tourner par l’épingle à droite sur la RD19 vers Duranus. S’arrêter sur le bas-côté de la route au niveau du hameau de Calençon, à la hauteur du Vallon de l’Imberguet et de la balise n°122a située sur le bord gauche de la route.

Itinéraire

La sortie en quelques chiffres :

Le parcours :

Au départ de la balise n°122a en bord de route, le sentier bien indiqué va s’élever assez rudement parmi les chênes disséminés dans le flanc de ce vallon de Riméote orienté sud-ouest. Derrière nous à l’ouest on aperçoit déjà la Madone d’Utelle et son sanctuaire sur sa crête, tandis que la crête de Saint-Antoine est visible vers l’Est.

On parvient aux ruines de Riméote au milieu de cette première montée. Le sentier devient moins marqué, mais toujours aussi raide pour atteindre le replat du Collet de Boïèra à la balise n°123 où nous passons à côté d’un pylône EDF. De là, la vue est déjà bien dégagée sur les sommets de la Haute Vésubie, de la Madone de Fenestre et jusqu’aux Merveilles et Turini, ce point de vue étant "coupé en deux" par le sommet triangulaire de la Cime de Bonvillars.

Le chemin quasiment de niveau conduit jusqu’à la baisse de Briquet. L’ascension reprend dès la balise dépassée. On se retrouve dans l’ombre d’un versant ubac où les conifères prédominent. Le sentier grimpe entre les arbres et décrit quelques passages dans de petits pierriers. On franchit un court ressaut rocheux (possibilité d’en suivre la crête ou de la contourner) avant de déboucher sur le large replat du Col de l’Autaret à la balise n°448. De là on distingue nettement les 200 mètres de dénivelé qu’il reste à gravir pour atteindre la cime de calcaire morcelé. Au nord se découvrent les sommets frontaliers vers la Vésubie, la silhouette élancée du Mont Mounier émerge à l’ouest depuis la ligne du replat. Au sud s’étale le vallon de Contes avec le Férion qui borde son flanc ouest et le regard porte jusqu’à la mer.

Emprunter le sentier montant de droite à la balise (le sentier de gauche est celui par lequel nous arriverons au terme de notre boucle autour du sommet). Le chemin s’engage à travers une nouvelle portion de forêt sur la crête pour gagner la cime. Celle-ci est défendue par quelques ressauts rocheux aisés à franchir. On débouche sur la crête au point côté 1494 sur la carte. Devant nous vers le nord se profilent les arêtes de Roccassièra, individualisées en deux ou trois blocs de pierres, fragmentées à tel point qu’on a du mal à distinguer la cime. Une borne est là pour nous aider à la matérialiser. La vue depuis l’un de ces promontoires rocheux est superbe, malgré l’altitude modeste de la cime.

Franchir les arêtes successives en s’aidant un peu des mains, toujours en suivant le sentier bien marqué qui navigue entre les roches. Notre descente d’abord vers le nord va s’incurver vers le nord-est entre pins, petits pierriers et touffes d’arbustes. On rejoint le Col de Lobe et à sa hauteur la balise n°449.

S’engager sur le sentier de gauche qui, par une longue traversée légèrement vallonnée, va nous faire regagner le Col de l’Autaret par un versant qui hésite entre ombre et lumière, tout en profitant d’une belle vue sur les sommets environnants et le vallon de Peïra qui se trouve à main droite.

A partir du Col, retour par le même itinéraire qu’à la montée.

D’autres infos :

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]