Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Caroux (1091m), par les Gorges de Colombières

Auteur : Nature et montagne
Source : https://www.altituderando.com/Caroux-1091m-par-les-Gorges-de-Colombieres

Le massif Caroux-Espinouse est situé dans le Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc et jouit d’une double influence climatique : océanique et méditerranéenne. Selon le versant, il n'est donc pas étonnant d'y retrouver, une végétation qui n'est pas sans rappeler, par exemple, celle des Vosges avec ses hétraies-sapinières ou celle de la Corse avec ses châtaigniers et chênes verts. Le Caroux, dont le sommet est recouvert en partie d'une vaste lande à callunes, est parcouru par de nombreuses ravines offrant d'importants contrastes selon les itinéraires empruntés. La flore y est diversifiée et il n'est pas rare d'y apercevoir des mouflons.

Accès

Au départ de Montpellier, emprunter l’A750 puis la D908 jusqu’à Colombières-sur-Orb. Au départ de Castres, Carcassone, Narbonne ou Béziers, rejoindre Saint-Pons de Thomières, puis emprunter la D908. Se garer à proximité de l’ecole et de la mairie.

Itinéraire

Cartographie

Descriptif

Après avoir franchi les quelques marches d’escalier à proximité de l’école, remonter le sentier qui va s’engager plein Nord dans les gorges.

Il longe le Ruisseau d’Arles que l’on aperçoit en contrebas à droite au travers de la végétation.

Le tracé monte progressivement en forêt en suivant plus ou moins les courbes de niveau avant de se redresser plus nettement à l’approche des maisons troglodytes.

Il se poursuit encore sur 1 Km environ pour atteindre le Gîte d’étape et de séjour de La Fage.

On emprunte alors le GR7 qui s’oriente vers le Sud-Ouest pour gagner la lande sommitale que l’on traverse (après 1,5 km environ, possibilité de gagner en aller-retour vers le Nord la borne marquant le sommet).

On poursuit vers le Sud-Ouest pour atteindre la Tourbière de la Lande que l’on franchit sur un passage aménagé avant de regagner la forêt 500 m plus loin.

On bifurque alors vers le Sud, puis rapidement plein Est en direction de Peyre Grosse (possibilité de gagner en aller-retour vers le Sud une table d’Orientation).

On arrive sur les hauteurs du ravin du Ruisseau d’Albine et on s’oriente alors vers le Sud, puis vers le Sud-Est pour traverser le torrent.

On poursuit la descente pour rejoindre Colombières-sur-Orb que l’on traverse en s’orientant vers l’Est et gagner la départementale et le point de départ après 6 h environ.

Philippe

Remarques

• Par temps humide, la prudence s’impose lors de la progression sur les dalles et rochers présents dans les ravins. Par ailleurs, les indications sont parfois rudimentaires, en particulier sur certaines portions plus sauvages de l’itinéraire ...

• Pour quelques photos supplémentaires et commentaires concernant la sortie, c’est ici.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]