Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Refuge du Soreiller (2730m), en boucle par la Combe d’en Bas

Auteur : manu
Source : https://www.altituderando.com/Refuge-du-Soreiller-2730m-en

Itinéraire permettant de rejoindre le Refuge du Soreiller (2730 m) par une belle boucle qui offre un magnifique panorama sur le cœur du massif des Écrins et la célèbre Aiguille Dibona.

Accès

Depuis Grenoble ou La Grave, rejoindre la vallée du Vénéon en direction de La Bérarde. Le départ se fait depuis le hameau des Étages (parking), dernier hameau avant la Bérarde.

Itinéraire

Descriptif

L’itinéraire commence au hameau des Étages (1597 m) et prend immédiatement de la hauteur à mesure qu’il remonte le ruisseau d’Amont.

La pente étant soutenue, la vue ne tarde pas à se dégager progressivement en direction du Vallon des Étages au sud, de l’autre côté de la vallée du Vénéon, vers le Dôme des Écrins (4015 m) et l’Ailefroide (3954 m) à l’est, puis vers le Cirque du Soreiller au-dessus du chemin.

On aperçoit rapidement la célèbre - à juste titre - Aiguille Dibona (3131 m) qui semble totalement hors d’atteinte. À son pied, on distingue à peine le Refuge du Soreiller tellement il paraît écrasé par la muraille constituée par les différents sommets du Soreiller (3380 m à l’Aiguille Orientale du Soreiller).

La dernière partie de l’itinéraire de montée, de moins en moins soutenue, est finalement plus longue qu’il n’y paraît, mais on ne se lasse pas du panorama superbe sur les hauts sommets du secteur. En parvenant au Refuge du Soreiller (2730 m) en début de journée, on peut apercevoir le beau spectacle des grimpeurs escaladant la Face Sud de la Dibona, dont le départ s’effectue quelques dizaines de mètres derrière le refuge.

On en oublierait presque la vue dans son dos qui s’étend des Arias (3402 m) jusqu’à la Cime de l’Encoula (3536 m), en embrassant d’ouest en est l’Olan (3564 m), la Tête des Fétoules (3459 m), les Rouies (3589 m), la Pointe du Vallon des Etages (3564 m), la Cime de Clot Châtel (3563 m)...

Plutôt que de revenir par le même chemin, on peut choisir de rejoindre un petit col sans nom à environ 2800 m (vers l’ouest au-dessus du refuge), en direction du départ de la voie normale de l’Aiguille Dibona, depuis lequel un itinéraire paraît évident à travers un vallon parallèle à celui de la montée.

Seule la partie supérieure de la descente, peu marquée (quelques cairns), demande un peu d’attention pour ne pas se perdre au milieu des sentes de moutons, mais on retrouve vite le sentier, moins fréquenté que l’itinéraire classique.

On profite ainsi au cours de la descente de très belles vues en particulier sur le Dôme des Écrins et l’Ailefroide.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]