Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Tour de la Tête des Baumiers et Tête Chevalière (1951m), descente par sa face nord

Auteurs : valverco , wanajo38
Source : https://www.altituderando.com/Tour-de-la-Tete-des-Baumiers-et-Tete-Chevaliere-1951m-descente-par-sa-face-nord

Boucle sur les hauts plateaux dans le secteur de la Tête des Baumiers et de la Tête Chevalière. Cette dernière, offre un panorama d’exception sur les hauts plateaux, le point culminant et le Mont Aiguille. La descente sauvage est inédite, permet de découvrir d’autres perspectives, pour accéder à la Tête Chevalière ou en descendre pour rejoindre le Pas de l’Aiguille directement.

Accès

EN VOITURE

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Itinéraire

LE PAS DE L’AIGUILLE

Suivre vers le sud-ouest le large chemin balisé de traits de couleur jaune qui remonte en forêt, raide dans la pente. Il effectue quelques lacets, et sort du sous-bois. Il remonte le ravin dominant la gorge, où coule le Ruisseau du Pas de l’Aiguille.

Le sentier sort sur le plateau, et continue dans l’alpage. Il passe sous le Monument aux Morts puis devant l’ancienne bergerie qui a été récemment aménagée. Une bonne trace remonte le vallon vers le sud, avant d’atteindre le Refuge de Chaumailloux.

LE TOUR DE LA TÊTE DES BAUMIERS

Derrière le Refuge de Chaumailloux, remonter par une bonne trace la combe vers le sud, on passe à l’ouest de la Tête des Baumiers. On arrive ainsi dans la Plaine de la Longue Fissolle.

Poursuivre alors jusqu’à la cote 1693m, entrée pour les hauts plateaux. Poursuivre sud-est dans le talweg, il nous dirige bientôt vers l’est d’où on aperçoit se dessinant, le col sans nom coté 1816m situé au sud de la Tête des Baumiers.

Continuer sur ce long col herbeux, parmi les pins à crochets. On finit alors par dominer la plaine de Chamousset. Suivre la trace dans le talweg vers l’est, on effectue de ce fait la jonction avec le sentier reliant le Refuge de Chaumailloux à la Bergerie de Chamousset.

Le suivre à droite. Cairné, il nous conduit, peu après la Bergerie de Chamousset, au col dominant la grande plaine du Pré Mouret.

LA TÊTE CHEVALIÈRE

Partir nord-est derrière la bergerie. Au travers de vallonnement, en terrain facile, atteindre la Tête Chevalière et son cairn.

DESCENTE PAR LE VALLON DE SOURDY

Suivre la crête vers l’ouest en direction de la butte cotée 1924m. Ne pas l’atteindre, au col la séparant de Tête Chevalière, descendre nord-nord-est sur une bande herbeuse.

On arrive de la sorte, sur un passage au sud de la cote 1782m permettant d’entrer dans le vallon Chevalière. Rejoindre en contrebas à l’ouest, le talweg où coule le Ruisseau de Sourdy.

Une trace file ouest, dans un décor sauvage, passe par le replat d’une tourbière, avant d’atteindre le col 1653m dominant la plaine de Chaumailloux.

Le reste est relativement évident, il suffit de rattraper le sentier dévalant le Pas de l’Aiguille.

Le 01 novembre 2013.

6h30, nous avons rendez-vous devant le Flunch sur l’Espace Comboire avec Jonathan. Nous nous rendons sur le parking du Bois des Granges au lieu-dit Les Fourchaux.

Il fait frais ce matin du 1er novembre, le ciel est moutonné, mais la pluie n’est pas annoncée. Les couleurs d’automne sont déjà passées, à voir les nombreuses feuilles à terre. Nous voilà au Pas de l’Aiguille, pour Jonathan, c’est une première, il est émerveillé par cet espace grandiose.

Nous n’avons aucun but précis, nous devons être de retour en début d’après-midi. Donc, nous ne pouvons pas réaliser un circuit trop long. Puis, je me souviens de ma traversée de la Plaine de la Longue Fissolle, pour rejoindre la Croix du Lautaret. J’avais repéré et me demandais si le passage entre la Tête des Baumiers et la Tête des Chanaux était possible. Alors je lui propose de rattraper par ce col 1816m, le sentier reliant la Bergerie de Chamousset et le Refuge de Chaumailloux. Ainsi, cela nous permettra d’effectuer le tour de la Tête des Baumiers.

9h30, nous effectuons la jonction avec le sentier. Nous avons encore du temps devant nous, on poursuit alors jusqu’au col au-dessus de la Bergerie de Chamousset qui offre une belle vue sur la grande plaine du Pré Mouret, et le Sommet de la Montagnette. Pourquoi pas continuer, la Tête Chevalière n’est plus très loin, il faut à peine ¼ d’heure pour la relier.

Je me suis souvent posé la question, en regardant depuis le sommet de Tête Chevalière, s’il y avait moyen de prendre un raccourci. Je propose à Jonathan de prendre ce raccourci. Nous descendons dans ce beau vallon, souvent fréquenté par les chamois du secteur.

11h30, nous sommes de retour sur le parking du Bois des Granges. Personne sur les hauts plateaux, nous croiserons les premiers randonneurs à l’assaut du Pas de l’Aiguille lors de notre retour. Une petite heure pour rentrer sur Grenoble, pour mettre les pieds sous la table.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]