Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Le Chemin de Saint Jacques de Compostelle, du Puy en Velay à Conques

Auteur : Jérôme
Source : https://www.altituderando.com/Le-Chemin-de-Saint-Jacques-de

Vous trouverez ici l'essentiel des infos utiles à connaitre sur les dix premières étapes "officielles" du Chemin de Saint Jacques de Compostelle (effectuées en neuf jours), du Puy en Velay à Conques, avec renvois sur le blog de l'auteur pour beaucoup plus de photos et de détails. A noter que ce parcours d'un total de 200 km est très élastique, et qu'on peut se composer un itinéraire à la carte. Certains lièvres légèrement chargés l'effectuent même en six jours, à raison d'étapes quotidiennes de trente kilomètres et plus ! Il s'agit de la partie la plus réputée et la plus courue de la Via Podiensis, le Chemin français par excellence. Certes, le parcours se déroule pour l'essentiel en moyenne montagne et en plaine (1400m d'altitude maximum), mais son intérêt tient bien davantage à son ambiance unique et à sa richesse patrimoniale qu'à sa stricte dimension "sportive", même si une bonne condition physique est requise pour enchainer des étapes variant entre 15 et 25 kilomètres et comportant des dénivelés parfois conséquents. On évolue donc dans un univers campagnard non exempt de secteurs sauvages comme l'Aubrac, offrant des paysages d'une grande diversité émaillés d'une multitude de sites remarquables. Humainement, la forte fréquentation de ce GR65 à sens unique occasionne de nombreuses rencontres. D'autre part, le balisage est excellent, et les possibilités d'hébergement toujours très fournies, à la réserve près qu'il est quasi-impératif de réserver en été. Bref, une aventure bien plus humaine que sportive, mais qui reste exigeante par sa durée et par sa longueur. Au final, une expérience inoubliable.

Accès

Le Puy-en-Velay est desservi par tous les moyens de transport : SNCF, autoroute, routes, et même l’aéroport de Clermont-Ferrand.

Itinéraire

Référence

Étape 1 : Du Puy-en-Velay à Montbonnet

Descriptif : une courte étape de mise en train à travers l’Auvergne du Velay, en guise d’introduction au Chemin.

Étape 2 : De Montbonnet à Saugues

Descriptif : Une étape longue qui monte et qui descend, les choses sérieuses commencent ! Paysages variés et beautés architecturales au programme.

Étape 3 : De Saugues à la Chapelle Saint-Roch

Descriptif : on quitte la roche volcanique du Velay pour entrer en terre granitique de Margeride. Le Chemin s’ensauvage quelque peu, entre vastes pâturages et forêts ténébreuses. Le bivouac au refuge de Saint-Roch plonge définitivement dans l’ambiance.

Étape 4 : De la chapelle Saint Roch à Aumont-Aubrac

Descriptif : on s’approche des vastes solitudes de l’Aubrac, en empruntant de bucoliques sentiers sur un terrain vallonné aux pentes parfois raides. Toujours autant de pépites patrimoniales sur la route, dans le registre art roman (à la base, tout au moins...).

Étape 5 : D’Aumont-Aubrac à Nasbinals

Descriptif : Un grand classique du parcours, à ne rater sous aucun prétexte. On entame la traversée du plateau de l’Aubrac, immensité de pâturages dunaires constituant la partie la plus "sauvage" du trek. Arrivée à Nasbinals, village étape emblématique du Chemin.

Étape 6 : De Nasbinals à Saint-Côme-d’Olt

Descriptif : La fin de la parenthèse enchantée aubracienne. On descend pour de bon dans la plaine, de 1300 à 358 m ! Il s’agit en fait d’une double étape, qu’on peut diviser en deux en s’arrêtant à Saint-Chély-d’Aubrac. Attention, aucun hébergement n’existe sur le tronçon de 16 km de Saint-Chély à Saint-Côme, c’est l’angle mort du Chemin.

Étape 7 : De Saint-Côme-d’Olt à Estaing

Descriptif : courte étape, mais qui peut être pénible par forte chaleur. Son intérêt est surtout patrimonial : le départ et l’arrivée se font dans deux des plus beaux villages de France, Saint-Côme et Estaing, en passant par Espalion qui n’est pas en reste de ce point de vue. Les amateurs de vieilles pierres en prendront plein les yeux.

Étape 8 : D’Estaing à Golinhac

Descriptif : une autre étape courte à l’intérêt surtout paysager, en forme de promenade champêtre et forestière, des rives du Lot aux plateaux perchés aveyronnais.

Étape 9 : De Golinhac à Conques

Descriptif : une arrivée en apothéose vers la perle du sentier que constitue le village médiéval de Conques, classé lui aussi plus beau village de France, et le mieux préservé des trois. L’impressionnante abbatiale de Sainte-Foy récompense de tous les efforts du parcours !

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]