Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Mont Joly (2525m) par le Leutellet

Auteur : Mich
Source : https://www.altituderando.com/Mont-Joly-2525m-par-le-Leutellet

Une de mes grandes classiques que cette belle arête du Leutellet au dessus de Megève.

Accès

Accès : Dans Megève, prendre la direction « Le Mont d’Arbois ». Au Planellet, route à gauche et terminus en fond de vallée au lieu-dit le Planay.

Itinéraire

Il y a quelques jours, je vous ai fait un topo sur la traversée intégrale des Aiguilles Croches - Mont Joly. Le circuit d’aujourd’hui est une partie de cette traversée en y accédant d’un autre endroit, tout aussi sympa.

Départ : Hameau du Planay à Megève.

Dénivellation : 1305 m.

Difficulté : Aucune si ce n’est la raideur de l’arête du Leutellet. A éviter par terrain gras.

Temps : 5 h 20 arrêt compris (ou sans arrêt 4h35).

Podomètre : 17 Km 500.
Odomètre : 12 Km 200.
(alors lequel est le moins mauvais ?)

Carte IGN : 3531 OT Megève.

Pour moi, c’est vraiment du classique cette montée au Mont Joly par l’arête du Leutellet mais ce n’est pas son accès le plus fréquenté.

Au Planay (1409 m), prendre à droite direction Côte 2000. Après avoir traversé une forêt, au lieu-dit Bacré (1462 m), prendre à gauche à la hauteur d’un ancien alpage en rénovation. Aucune indication pour cette direction car cet itinéraire n’est pas indiqué en circuit de randonnée.

Traverser l’alpage de la Farquettaz, puis les ruines de la Place (1563 m). Après avoir traverser une forêt on arrive à l’alpage du Leutellet (1777 m). Bien respecter les terrains privés en contournant par la droite les habitations.

Du petit chalet jusqu’à la crête le chemin n’est pas vraiment marqué mais il ne faut pas suivre une sente agricole bien marquée obliquant sur notre droite. Il faut rejoindre le fil de l’arête en grimpant droit dans la pâture. Là vous vous trouvez face à une clôture électrifiée de 8 rangées de fils. C’est le parc à bisons du Domaine de la Sasse. Suivre cette clôture jusqu’à ce que notre sentier s’en écarte. A partir de là, la pente augmente. Elle ne diminuera que lorsque vous atteindrez la Tête du Véleray (2452 m) sauf un léger replat où un déclencheur avalanche est installé.

De la Tête du Véleray au Mont Joly (2525 m) vous allez évoluer sur une belle crête en vallonnement avec plusieurs montées et descentes dont la Tête de la Combaz (2445 m) qui est le seul point haut de cette partie à porter un nom. Petit détail, le panneau qui indique la Tête de la Combaz n’est pas placé à son sommet mais à un colu entre le sommet et la bosse suivante. Pourquoi ? Mystère et si quelqu’un connaît la réponse ...

A partir de la Tête du Véleray, le parcourt devient nettement plus fréquenté notamment en raison de l’arrivée des randonneurs en provenance du col du Joly (versant Les Contamines Montjoie).

Au Joly, la pause s’impose avant la descente en direction de la Croix du Christ (1942 m) puis les chalets d’Hermance (1827 m) avant d’atteindre La Coule (1810 m) puis le retour au Planay.

Lors de la longue traversée de la Tête du Véleray au Mont Joly, vous serez en permanente contemplation devant le massif du Mont Blanc très proche.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]