Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Le Rocher Blanc (2928m) par la Vallée de l’Eau d’Olle

Auteur : valverco
Source : https://www.altituderando.com/Le-Rocher-Blanc-2928m-par-la-Vallee-de-l-Eau-d-Olle

Ascension vers l'un des plus hauts sommets de la Chaîne de Belledonne, et l'un des plus beaux panoramas. Quelque soit le versant choisi, ce sommet se mérite.

Accès

EN VOITURE

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

PRÉCAUTIONS

Itinéraire

LE ROCHER BLANC

Prendre le sentier qui s’élève nord-ouest derrière le panneau BIENVENUE EN OISANS. Il effectue son ascension à distance, et en rive droite du Rieu Claret pour parvenir ainsi devant une patte d’oie. Laisser à gauche la trace se dirigeant vers les ruines du Chalet de Solliet.

Continuer sur le sentier (cairn), il poursuit nord-ouest dans un petit vallon herbeux, sous le Rocher Pilliozan. Ainsi, on arrive proche d’une petite mare asséchée suivant la saison.

Le sentier laisse la place à une trace intermittente, et poursuit sa montée vers l’ouest, pour gagner un plateau à la cote 2200m au-dessus de la gorge du Buyant (cairn.)

Suivre alors un instant une ligne de cairns, qui se dirige vers l’ouest dans le haut Vallon du Buyant. L’abandonner à l’altitude environ de 2250m, pour rester dans le creux du vallon.

Au niveau d’un gros rocher caractéristique, remonter au nord nord-ouest une raide pente herbeuse. Vers l’altitude de 2500m, en ayant suivi quelques cairns, l’itinéraire franchit à droite une coulée de pierres noires, sous une langue rocheuse point IGN 2711m.

La ligne cairnée se poursuit nord-ouest, dans un vallon minéral où les dalles cristallines sont très omniprésentes.

Le Rocher Blanc apparaît bientôt, au-delà de la butte cotée 2719m fermant le plateau du Lac de l’Amiante. Rester sur sa rive gauche, pour franchir la moraine, pour se diriger ouest vers les dalles inclinées de l’arête au nord du Col de l’Amiante.

Une fois l’arête atteinte, repérer sur la droite, une trace et quelques cairns se dirigeant vers les derniers mètres de l’ascension.

Ils nous permettent de nous faufiler parmi les blocs, et d’atteindre le gros cairn sommital du Rocher Blanc.

DESCENTE

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]