Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Gorges de la Loire - Saint Victor sur Loire - Plateau de la Danse par les Habiellés

Auteur : alain
Source : https://www.altituderando.com/Gorges-de-la-Loire-Saint-Victor,4285

Variante du topo "Gorges de la Loire - Saint Victor sur Loire - Plateau de la Danse en boucle". Le parcours se fait en sens inverse, antihoraire et remonte sur le plateau par le raide chemin des Habiellés. Selon la période de l'année, on peut compléter la journée par une petite randonnée insolite : la traversée du lac à pied sec... ou presque...

Accès

Itinéraire

Carnet de route

Niveau du lac de Grangent

Balisage

Difficulté

Du parking au belvédère

Du parking, prendre la chemin à droite, panneau les Révotes, balisage jaune/rouge.

Le sentier va traverser le sous-bois et descendre vers le petit cap de Révotes, centre nautique des EEDF.

Franchir un passage étroit, creusé dans la roche, le sentier devient plus large et est bordé par un muret.
Il prend une direction plein sud en surplombant l’ancienne voie ferrée, noyée en périodes de hautes eaux.

Après une petite montée, atteindre la cote 427m de la carte, balise.
Le sentier redescend légèrement, ne pas le suivre.
Prendre un sentier à gauche, nord-est, direction Quéret, balisage jaune jusqu’à Quéret.

À une bifurcation, prendre à droite et remonter dans la forêt jusqu’au hameau de Quéret situé sur le plateau.
La ferme des Habiellés se trouve sur la gauche, elle est visible à travers la végétation. Une sente à peine visible permet d’y accéder.

Suivre la petite route plein nord jusqu’à l’intersection avec un chemin venant de la gauche, ouest.

Prendre ce chemin, balisage VTT 16 noir, et le suivre jusqu’au promontoire rocheux du Plateau de la Danse.

Du belvédère au parking

Revenir en direction du bois, ne pas prendre le premier et étroit sentier à gauche.

Continuer jusqu’à une petite clairière et prendre un large sentier à gauche, balisage rouge et VTT 16 noir.

Descendre dans la forêt en suivant les balisages (il y en a de toutes les couleurs, les plus présents étant rouge et le celui de VTT 16 noir.
Dans la descente on trouve également un balisage jaune.

Rejoindre une petite route, le Chemin de Quéret et la suivre à gauche jusqu’au parking.

Bonus : un court parcours insolite

La magnifique presqu’île du Châtelet s’atteint par Chambles, voir ICI.

En période de basses eaux, il est possible de se rendre sur la presqu’île à partir de Saint-Victor en franchissant le viaduc de l’ancienne voie ferrée.

Stationner au parking de la plage de Saint-Victor-sur-Loire.

Longer la plage vers le sud-ouest.

Franchir le viaduc de l’ancienne voie ferrée.

Passer sous le pont d’accès à la presqu’île, et remonter par la gauche.

Détails de la sortie du 13/05/2015

J’avais découvert le site des Habiellés, il y a très longtemps, lors de l’un de mes toutes premières randonnées en arrivant dans la région de Saint-Etienne.

J’avais le souvenir d’un lieu enchanteur. Une maison abandonnée, mais en bon état, faisant penser à une cabane de montagne, dominant une vaste prairie très verte et s’inclinant vers les gorges de la Loire.

Jamais je n’y étais retourné mais jamais je n’avais oublié ce site.

Ce 13 mai, cherchant une randonnée de la matinée, pour cause de "rhume des foins" avec la chaleur de l’après-midi, je pense à aller revoir ce site magnifique et profiter de la pleine floraison des genêts.

Je remonte donc la forêt, les Habiellés se situant environ à 100 mètres en altitude au-dessus du lac.

Cette montée me semble raide et longue, serai-je fatigué ?

Et puis le déclic se fait. La ruine que je viens d’apercevoir dans la forêt et que je n’ai pas trouvé répertoriée sur la carte...ce ne serait pas "la petite maison dans la prairie" devenue, une ruine au fond du bois ?

Je cherche un accès par le haut. Un début de chemin existe encore et se perd dans des ronces infranchissables.

En observant bien, je trouve une sente rendue discrète par l’herbe haute de printemps au même niveau que les ruines.

Après une progression où une machette m’aurait été utile, j’atteins les ruines.

Ce sont de vraies ruines, il ne reste pas grand chose debout.

J’ai du mal à croire que le paysage a pu changer ainsi.
Pourtant, ce sont bien les Habiellés.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]