Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Tour de Chartreuse - Boucle en 4 jours

Auteur : yvan.etienne
Source : https://www.altituderando.com/Tour-de-Chartreuse-Boucle-en-4

Une boucle de 4 jours au départ du Sappey en Chartreuse (38). Randonnée pleine de rebondissements, avec du soleil la première journée, de la pluie, de la neige, de la pluie encore, du brouillard, plusieurs changements d'itinéraires, et du soleil de nouveau une fois de retour à la voiture ! Si vous avez plus de chance que nous au niveau météo, cette randonnée offre un très bon aperçu général du massif de Chartreuse, avec possibilité de passer par presque tous les sommets principaux (Dent de Crolles, Mont Granier, Grand Som, Charmant Som et Chamechaude).

Accès

Départ du Sappey-en-Chartreuse.

Itinéraire

Cartes IGN correspondantes

Jour 1

Du Sappey, suivre le GR9 du Tour de Chartreuse qui monte au NE jusqu’au Habert de Chamechaude (1570m) en 1h environ.

Poursuivre ensuite le GR au dessus du habert sur la droite de Chamechaude. Passage forestier jusqu’au Habert de l’Emeindras du Dessus (attention, contrairement à l’indication de la carte IGN, il n’y a pas d’abri ouvert aux randonneurs).

Poursuivre en direction du Col du Coq (1434m). Montée au Col des Ayes (1538m) puis jusqu’à la Dent de Crolles (2062m) par le Pas de l’Œille.
D+1400/ D-420/ 4h

Après un pique-nique bien mérité au sommet de la Dent de Crolles, départ pour la traversée des plateaux.
On longe proche de la crête qui donne sur la vallée du Grésivaudan (petit chemin en pointillés noir sur la carte IGN) jusqu’à la Cheminée de Paradis (1898m).
Un passage très sympa mais pas évident avec des sacs de 70L sur le dos. Nous faisons une chaîne dans la cheminée pour pouvoir monter les sacs.
L’itinéraire par le GR9, qu’on aperçoit bien un peu en contrebas vers le NE depuis la cheminée, est évidement plus simple !

Une fois la cheminée franchie, on longe les crêtes (toujours le petit trait noir en pointillés) jusque sous le Piton de Bellefont puis on rattrape les lacets bien visibles qui viennent de la Cabane de Bellefont (fermée aux randonneurs), presque directement au Col de Bellefont (1902m).
D+250/ D-400/ 2h30

Suivre le GR9 pour la longue traversée du Vallon de Marcieu, en passant par la Cabane de l’Aulp du Seuil (1956m).
C’est magnifique, toujours avec du soleil, et des marmottes et chamois partout autours de nous !
Une fois dans la forêt, c’est là que ça se gâte, la pluie commence.

On poursuit en forêt jusqu’au Habert de la Dame (fermé aux randonneurs) sous une pluie toujours plus forte, puis jusqu’au Pré de Pratcel au-dessus de la Roche Blanche.
Il ne reste plus qu’à remonté le Vallon de Pratcel, puis de suivre le GR à gauche en direction de la Cabane de l’Alpe par le Pas de l’Echelle (dont je n’ai pas bien compris le nom car à aucun moment il n’y à besoin de mettre les mains, ce que nous redoutions vu la pluie battante !).

Une fois en haut, il reste à traverser les lapiaz pendant 15min pour arriver au Chalet (1667m).
Arrivée un peu en catastrophe pour nous, après 3h sous la forte pluie, les muscles qui fatiguent après 10h de marche, les rochers glissants, et la nuit qui tombe, mais tout le monde va bien.
Le chalet est d’ailleurs très simple, avec deux fenêtres cassées (mal) bouchées par des sacs plastiques (mais on s’en sort en fermant les volets), la cheminée est plus ou moins bouchée également, il faut impérativement ouvrir la porte pour faire du feu. Heureusement, il y a du bois sec dans le chalet !
D+ 370/ D-605/ 4h

Jour 2

Au réveil, on n’entend plus la pluie battre sur le toit, et on pense donc qu’il va faire beau !
Grosse surprise en ouvrant la porte, il y a 15cm de neige, on ne voit pas à 10 mètres, et la neige continue de tomber à gros flocons !!!
La grosse journée prévue, qui était de poursuivre jusqu’au Mont Granier, pour ensuite descendre sur Saint-Pierre-d’Entremont et remonter jusqu’au Habert de Bovinant en dessous du Grand Som risque bien d’être revue largement à la baisse !

On descend avec prudence directement à Saint-Pierre-d’Entremont par le Pré Pratcel.
Toujours grosse chute de neige au-dessus de 1000m et forte pluie en dessous, on arrive complètement trempés et démotivés à Saint-Pierre, et décidons de nous arrêter au chaud à l’Auberge pour mieux repartir le lendemain.
Là, cerise sur le gâteau, l’Auberge est complète, nous nous rabattons sur le Relais du Grand Som en face pour y passer l’après-midi et la nuit au sec.
La météo annonce que la pluie va s’arrêter dans la nuit. On croise les doigts...

Jour 3

La pluie s’est effectivement arrêtée au matin, même si le ciel est encore menaçant.
Pour rejoindre Saint-Pierre-de-Chartreuse, on décide de passer par le Col du Cucheron (1139m) plutôt que par le Château (948m), le Pas Dinay (1125m) et le Col de La Ruchère (1407m).
Comme ça, si il recommence à pleuvoir, on sera proche de la route et on pourra toujours faire un peu de stop !

Une fois à Saint-Pierre de Chartreuse, on part direction de La Correrie jusqu’à la Porte de l’Enclos (781m), puis on décide de passer par le Col de la Cochette (1263m) et par le Habert de Malamille (929m) pour contourner le Charmant Som et éviter ainsi le passage des dalles du Charmant Som, très peu recommandé en cas de neige (d’ailleurs nous avons vu l’hélico des secouristes passer juste au-dessus de nous un peu plus tard, est-ce pour ça ?).
Passage par le Col de la Cochette très joli, un vrai col comme on les aime, avec juste un étroit passage entre deux falaises, dommage que le ciel ne soit toujours pas dégagé, aucune visibilité...

Une fois le col passé, longue traversée jusqu’au Col de la Charmette (1261m) par le Sentier de la Cochette (Attention à ne pas glisser, le sentier est étroit et bien en dévers).
Au col de la Charmette, monter direction les Chalets du Charmant Som par le Fournel, puis redescente par la route vers le Col de Porte.

Arrêt au Habert du Col de Porte (1320m) pour une nuit bien méritée après cette longue journée.
La cabane est propre (dalle en béton) mais pas du tout isolée, il n’y à pas de fenêtre, la nuit s’annonce froide !

Jour 4

Au réveil, le temps ne s’est toujours pas levé, l’option par le sommet de Chamechaude semble elle aussi compromise... Il ne nous reste plus qu’à descendre jusqu’au Sappey pour récupérer notre voiture, par le GR9 bien boueux dans la forêt.

En conclusion, belle aventure, pleine de rebondissement et de changements de programme à cause de la météo plus que capricieuse (et des douleurs de tendons de Benoît !).
Notre belle rando avec superbes panoramas sur la Chartreuse se sera plutôt transformé en opération commando, et un seul des 4 grands sommets prévus aura été gravi, mais tout le monde gardera quand même de super souvenirs de ces 4 jours !
A refaire un week-end de beau temps !

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]