Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Helvellyn par les arêtes

Auteur : Mortimer
Source : https://www.altituderando.com/Helvellyn-par-les-aretes

Rando à la journée pour monter sur le troisième plus haut sommet d'Angleterre et du Lake District.

Accès

On peut y arriver par le Sud à partir de Windermere en suivant la A592 vers le Nord jusqu’à Glenridding où on peut se parquer sur la gauche à côté de l’office du tourisme.

Par le Nord, par la M6 jusqu’à Penrith puis on descend la A592 vers le Sud jusqu’à Glenridding où on peut se parquer sur la droite à côté de l’office du tourisme.

Itinéraire

L’Angleterre, c’est plat

Tout le monde le sait... et bien, ce n’est pas totalement exact, il y a tout de même du relief et des randos sympas. Comme les altitudes dépassent à peine les 1000m ça fait des petits dénivelés qui restent sympa à parcourir avec de très belles vues qui nous changent des randos en France.

Dans cet article, je vous parle de l’Helvellyn, un sommet à 950m, un des "3000" pour les anglais qui parlent en pieds. Malgré l’altitude moyenne du sommet si vous êtes habitués aux randos dans les Alpes, le chemin proposé ici a certaines difficultés et passages aériens, de plus la météo est vite froide et orageuse, les précautions d’usages sont donc à prendre.

Le sommet se trouve au Nord du Lake District, un coin "montagneux" de l’Angleterre, parsemé de lac et d’un relief "jurassien". Il est un des plus populaire du coin pour ses accès de différents niveaux et la vue magnifique qu’il offre sur deux des grands lacs.

On peut monter au sommet en VTT sans problème, c’est tout de même raide et il faut emprunter un autre itinéraire que celui proposé ici. Les bivouacs ont l’air d’être permis et le bord du lac Red Tarn est très prisé apparemment, il y a un camping au village de départ ainsi qu’une auberge de jeunesse et, comme on se trouve dans une région très touristique pour ses lacs, les hôtels et B&B se trouvent à foison.

Itinéraire

L’itinéraire proposé passe par le lac Red Tarn, puis Swirral Edge et redescend par Sriding Edge, deux arêtes prisées par les randonneurs anglais.

Tout commence au parking de Glenridding que vous atteignez en longeant le lac Ullswater, profitez de la vue et des petites routes typiques. Nous sommes parti à 10h avec un sac léger pour la journée (polaire et coupe vent sont bien utile au sommet), la montée par la vallée du Red Tarn Beck est assez tranquille au départ avec une vue sur l’ancien barrage qui s’est fait détruire par des inondations. Si on veut éviter l’arrête, on peut traverser la rivière et monter par un chemin plus tranquille.

Le dénivelé arrive vite dans les jambes pour monter au Red Tarn (le lac) où on se retrouve sur du plat, au pied de l’Helvellyn en face et Catstye Cam (890m), le sommet le plus "pointu" du Lake District. C’est un bel endroit pour pique niquer et prendre une pause avant l’attaque de l’arête. On en profite pour voir les gens faire du funambulisme sur les arêtes autour du sommet.

Si vous ne voulez pas aller jusqu’en haut, vous pouvez rejoindre le chemin du retour sur la gauche du lac, au "hole in the wall".

La montée jusqu’à Swirral Edge se fait sur le flan de la montagne, pas trop raide mais dans les cailloux. Une fois sur l’arête, on peut si on a le temps aller faire un tour sur le Catstye Cam et profiter de la superbe vue qu’il offre. Sinon, continuer sur l’arête qui reste assez large de ce côté, avec à gauche le lac et à droite Brown Cove,
une petite vallée intouchée.

Le bout de l’arête demande un peu de montée dans les rochers, ce n’est pas encore de l’escalade, mais ce n’est pas équipé, donc faites attention, portez de bonnes chaussures et faites attention aux personnes au dessus qui pourraient faire tomber des pierres. Les rochers restent peux glissant et tiennent bien sous les pieds.

On arrive enfin au sommet, un plat d’environ 500m qui n’a rien de spécial, alors profitez de la vue sur le Red Tarn, le lac Ullswater et les autres sommets tout autour.

Le début de la descente n’est pas pour les gens qui souffre du vertige. Comme pour la fin de la montée, on descend les rochers vers l’arête, ça tient bien sous les pieds, mais précautions tout de même.

La marche sur le Striding Edge est magnifique, si vous avez le vertige, il y a un petit chemin qui suit dans la pente en dessous.

A la fin de l’arête, continuer sur le chemin tout droit pour rejoindre le hole in the wall (trou dans le mur) et suivre le mur sur la gauche (ne pas passer au dessus du mur). Vous arriverez dans la descente, c’est raide, mais on arrive vite au parking.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]