Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Puy Redon (1781m) - Arête du Redon et Puy de Sancy

Auteur : A_D
Source : https://www.altituderando.com/Puy-Redon-1781m-Arete-du-Redon

Voilà une petite course d'alpinisme à la demi-journée, pas compliquée, le long d'une arête évidente avec une boucle autour du Val de Courre.

Accès

Depuis le parking de la station du Sancy (au Mont-Dore dans le Puy de Dôme), se diriger vers le Val de Courre et arriver dans l’axe de l’arête rocheuse se situant sur la gauche. Se diriger vers elle et suivre son faîte jusqu’au bout.

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

La cotation Peu Difficile s’entend en faisant le parcours intégral de l’arête avec les rochers. S’ils sont évités la course devient R3 ou F en hiver, T3 en été.

Itinéraire

Remarque

La moitié de l’itinéraire se passe hors sentier. Essayez de suivre les traces d’animaux quand il y en a, sinon de faire au plus logique et direct sans vagabonder à droite et à gauche. Quand il y a un sentier, restez dessus. Le sol sur ces volcans est fragile et l’érosion est amplifiée, inutile d’y participer plus que nécessaire.

Itinéraire

La partie rocheuse est en temps normal facile (quelques pas de 2 ou 3) mais avec la neige et la glace, ça devient plus technique. Crampons nécessaires et le piolet aide bien aussi. Ensuite l’arête devient facile (c’est de la randonnée), assez horizontale jusqu’à une épaule du sommet où elle se redresse (30° peut-être) puis se redresse encore sur la pente finale (40° peut-être). L’itinéraire est simple, il faut suivre le fil de l’arête jusqu’au sommet.

Profitez-en pour rejoindre le sommet du Puy de Sancy à un quart d’heure de marche, le panorama sera plus joli.

La redescente est de la randonnée, l’itinéraire suit les crêtes à l’Ouest (Tour Carrée) puis celles qui vont au Puy de Cliergue. Dépasser un peu le sommet d’une cinquantaine de mètres et s’engager dans les pentes Est au mieux. Attention il y a une ligne de petites barres rocheuses sur le dernier tiers de ces pentes que l’on pourra traverser par de petits passages qui les coupent (repérer les traces de chamois qui les empruntent aussi, sinon étudier le terrain lors de la montée, ces barres sont bien visibles depuis le début de l’arête du Redon). Vous arrivez à proximité du parking.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]