Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Piégros (1681m)

Auteur : Dyn’s
Source : https://www.altituderando.com/Piegros-1681m

Piégros est un petit sommet dominant Lus-la-Croix-Haute. Voisin du Pic de l'Aigle, du Chevalet et de la pointe Feuillette, il dévoile un splendide panorama sur le Dévoluy, le Vercors et la vallée de la Croix-Haute. Mais contrairement à ces derniers, il est bien plus déserté et sauvage... De multiples itinéraires de difficulté moyenne, décrits dans ce topo, parcourent les différents versants de la montagne. Son arête nord, réservée aux explorateurs plus aguerris, révèle de belles formations calcaires effilées. À noter, la petite erreur sur la carte IGN, le "vrai" Piégros est un poil plus au sud-ouest et le sommet, coté 1681m, plus haut et plus distinct.

Accès

De Grenoble ou Veynes, prendre en direction de Lus-la-Croix-Haute, puis la direction du hameau de Mas Bourget puis du hameau des Amayères.

Par les gorges des Amayères (tracé rouge, variante en orange/final en jaune par le col de Chausseyras) :
Parking au pont des Amayères (1158m) à la sortie du hameau.

Par les gorges de Vallauris (tracé jaune) :
Parking au Mas Bourget (1110m).

Par les versants ouest et sud (tracé vert) :
Parking 300m avant les Amayères en bord de route (1160m).

Les infos essentielles

Carte IGN : TOP 25 3237 OT Glandasse - Col de la Croix-Haute

Altitudes :

Dénivelé total : 550m/600m

Précisions sur la difficulté

Itinéraire

Piégros par les gorges des Amayères et le versant nord

Du pont des Amayères (1155m, pancarte), suivre la direction de la pointe Feuillette et du col de Jajène par les gorges des Amayères.

À la bergerie des Amayères (1277m, pancarte), continuer sur la piste qui effectue un lacet et s’infléchit plein sud.

Suivre sur la piste jusqu’à une première intersection, une pancarte indique le chemin pour la pointe Feuillette et le col de Chausseyras, ne pas prendre cette direction mais continuer tout droit.

On arrive à une deuxième intersection, prendre la piste qui monte sur la gauche.

Ensuite, on traverse le versant nord de Piégros. La piste s’arrête en cul de sac, mais elle est prolongée par un discret chemin caillouteux, puis par une sente peu marquée. Elle débouche, en sortie de bois, sur l’arête nord-ouest.

Remonter l’arête sur la trace entre les buis, on finit par arriver sur la petite crête face au sommet.

Suivre sur la petite crête, jusqu’à la pinède du grand replat.

On peut se diriger plein sud pour profiter d’un premier panorama sur les crêtes dévoluardes du Grand Ferrand à la Tête de Vachères et le versant nord du Pic de l’Aigle.

Remonter les raides pentes herbeuses pour atteindre la crête sommitale. Pas de cairn au sommet !

Descente "facile" :

Descendre les pentes sommitales plein ouest, rejoindre le grand replat et se diriger plein nord dans une petite combe.

On aperçoit les formations rocheuses de l’arête nord, on peut les atteindre par les raides pentes herbeuses.

Continuer à descendre le long d’un pierrier, jusqu’à la lisière des bois. Rentrer dedans et rejoindre la piste forestière trente mètres plus bas.

Enfin, retour par la piste de montée.

Exploration de l’arête nord :

Du sommet continuer sur la crête sommitale plein nord, des passages trop escarpés imposent de passer dans le dévers.

On finit par déboucher au terminus de l’arête qui surplombe d’autres rochers. Descendre côté ouest, le terrain est raide.

On arrive au pied des rochers mais aussi d’un couloir descendant.

Repérer un petit muret naturel juste avant un petit pierrier, c’est le point de franchissement pour rejoindre l’autre côté de la crête rocheuse.

Si on descend un peu le pierrier, on trouve deux petites rampes herbeuses qui mènent à deux points différents sur la crête rocheuse.

Franchir le petit muret et descendre de l’autre côté de la crête. Coller sur la gauche la crête, on peut rejoindre des rochers qui forment une faille étroite dans laquelle on peut monter.

Le retour s’effectue par les pentes herbeuses jusqu’à un pierrier, le longer jusqu’à la lisière des bois. Rentrer dedans et rejoindre la piste forestière trente mètres plus bas.

À noter que si l’on s’éloigne de la "faille", et qu’on l’observe d’un autre angle, elle paraîtra une arche.

Enfin, retour par la piste de montée.

Piégros par l’arête est et le col de Chausseyras ou les gorges de Vallauris

Arête est par le col de Chausseyras :

Du pont des Amayères (1155m, pancarte), suivre la direction de la pointe Feuillette et du col de Jajène par les gorges des Amayères.

À la bergerie des Amayères (1277m, pancarte), continuer sur la piste qui effectue un lacet et s’infléchit plein sud.

Suivre sur la piste jusqu’à une première intersection, une pancarte indique le chemin pour la pointe Feuillette et le col de Chausseyras, Prendre cette direction.

Cinquante mètres plus loin, tourner à droite par un sentier, il remonte le long d’une combe jusqu’au col de Chausseyras (non répertorié sur la carte mais coté 1571m, au pied de la pointe Feuillette).

Retrouver le sentier balisé qui vient des gorges de Vallauris montant à la pointe Feuillette. Le suivre plein sud-ouest.

Lorsque le sentier entame sa descente sur la bergerie des gorges de Vallauris, le quitter et poursuivre hors sentier dans les bois plein sud-ouest et viser l’arête est de Piégros que l’on remonte en hors sentier sans difficultés majeures,

Arête est par les gorges de Vallauris :

Du Mas Bourget, suivre le sentier balisé en direction des gorges de Vallauris.

Au lieu-dit "Lauzier" juste avant les bergeries, suivre la direction de la pointe Feuillette (pancarte). Le sentier monte en lacets dans un versant exposé sud.

Une fois à crête, quitter le sentier et poursuivre hors sentier dans les bois plein sud-ouest et viser l’arête est de Piégros que l’on remonte en hors sentier sans difficultés majeures,

Piégros par les versants ouest et sud

Du parking en bord de route (1160m), 300m avant les Amayères, rejoindre le GR 93. Repérer au pied du versant ouest le point le plus haut en lisière de forêt, c’est ici que le sentier démarre (cairn au départ et marques à la peinture orange le long du sentier).

Il effectue quelques lacets en versant ouest entre les buis et les chênes.

Après, il traverse le versant sud entre 1400m et 1500m, il disparaît par intermittence dans les herbes. De la rubalise rouge et blanche ficelée sur les arbres indiquent le chemin.

Puis, l’itinéraire file plein nord dré dans la pente pour rejoindre le grand replat de la pinède au pied de la pente terminale que l’on remonte jusqu’au sommet.

Photos

Les photos 1 à 72 correspondent à l’itinéraire par les gorges des Amayères avec l’exploration de l’arête nord (réalisé le 27 avril 2016).

Les photos 73 à 79 correspondent à l’itinéraire par les gorges des Amayères, le col de Chausseyras et l’arête est, retour par l’arête nord (réalisé le 23 avril 2018).

Les photos 80 à 99 correspondent à l’itinéraire par les versants ouest et sud, descente par l’arête est et les gorges de Vallauris (réalisé le 15 novembre 2018).

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]