Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Pointe Clavarini ou Clavarino (3261m) par la branche sud-ouest du glacier des Sources de l’Arc

Auteurs : Alexandre , BA42
Source : https://www.altituderando.com/Pointe-Clavarini-ou-Clavarino-3261m-par-la-branche-sud-ouest-du-glacier-des

La pointe Clavarini ou de vrai nom Punta Luigi Clavarino domine le très beau lac des Sources Inférieures de l'Arc, un site peu fréquenté depuis la dépose de la passerelle qui permettait de franchir l'Arc Source Supérieure. La Pointe Clavarino présente une ascension mixte avec une partie glaciaire et un final rocheux facile.

Accès

De Bonneval-sur-Arc, rejoindre le hameau de l’Écot en quittant la D902 au niveau de Tralenta (premier virage de la montée au col de l’Iseran). Une étroite route bitumée de 3km mène à un grand parking, avant et après le Pont Saint-Clair (2027m).

Itinéraire

Carnet de route

Difficultés

De l’Écot au lac des Sources Inférieures

De l’Écot, suivre sur 3 kilomètres le chemin carrossable en direction du hameau de la Duis. Une fois arrivé au hameau, un sentier fait suite au chemin après franchissement du ruisseau de Léchans.

Le sentier s’élève sur la gauche d’une moraine frontale, marquant l’extension du glacier des Sources de l’Arc au milieu du XIXème siècle.

Vers l’altitude 2255m (bifurcation sans panneau en 2016), prendre à droite et descendre légèrement pour franchir l’Arc Source Supérieure. (En 2016, la passerelle a été déposée et il ne reste que 2 longerons.)

Remonter le sentier désormais peu parcouru et qui à tendance à être absorbé par la végétation.

On arrive vers la ravine qui a emporté le sentier.

Remonter de quelques mètres et franchir le ruisseau, assez facilement, au niveau d’un petit replat.

Se diriger vers la moraine et la remonter intégralement par la sente sur sont faîte.

Du sommet de la moraine, alt. 2700m environ, descendre légèrement et traverser le plateau, est, en direction d’un cairn monumental.

Continuer dans la même direction jusqu’au lac des Sources Inférieures.

De l’Écot, suivre sur 3 kilomètres le chemin carrossable en direction du hameau de la Duis. Une fois arrivé au hameau, un sentier fait suite au chemin après franchissement du ruisseau de Léchans.

Le sentier s’élève sur la gauche d’une moraine frontale, marquant l’extension du glacier des Sources de l’Arc au milieu du XIXème siècle.

Vers l’altitude 2255m (bifurcation sans panneau en 2016), rester à gauche sur le sentier des sources Supérieures de l’Arc.

Tout au long de la montée, on peut apprécier la belle moraine médiane située sur la droite, avec le Roc du Mulinet et les Ouilles de Trièves en toile de fond.

À l’altitude 2730m, un replat annonce l’arrivée aux sources de l’Arc.

Franchir le torrent, ici bien calme, et prendre plein sud et remonter un petit vallon au pied d’une moraine bien grise.

Redescendre ensuite sur le lac des Sources Inférieures.

Des Sources Inférieures au Sommet

Traverser l’Arc Source Inférieure par un gué en aval du lac.

Se diriger plein sud, en direction de la branche sud du glacier des Sources de l’Arc en traversant au mieux un dédale de vallons encadrés des roches moutonnées de la délaissée glaciaire.

S’équiper et remonter le glacier crevassé (surtout dans sa partie supérieures) plutôt par son centre.

Appuyer au nord-est (30°) en direction de la pente de blocs issue de la petite dépression entre le point 3201m et le sommet.

Quitter le glacier par l’une ou l’autre des vires qui donnent un accès facile aux blocs.

Remonter au mieux en direction de l’arête et la suivre facilement jusqu’au sommet orné d’une croix.

Variante

En début de saison, on peut remonter le glacier plus haut en direction d’un petit couloir.

Remonter ce couloir, 35°, jusqu’à l’arête sommitale.

Descente par le glacier

Descendre la pente de blocs sans aller trop au nord-ouest où elle domine des barres rocheuses.

Revenir au lac, franchir le gué sur l’Arc Source Inférieure.

Traverser vers l’ouest en remontant une croupe pour trouver le grand cairn et descendre par la moraine.

Suivre la sente jusqu’à la piste de la Duis.

Descente par l’arête nord-ouest

Si l’horaire est trop tardif pour descendre en sécurité par le glacier crevassé, traverser toute la crête au nord-ouest en direction du point 3201m.

Descendre de la pointe à gauche, sud-ouest, de la ligne de crête.

On trouve une ligne de cairns qui amène sur les terrasses inférieures.

Franchir au mieux la succession des petits vallons de la délaissée glaciaire pour atteindre la rive gauche du lac.

Ensuite, descente identique à celle décrite dans le paragraphe précédent.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]