Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Le Trou de L’Aigle (2961m)

Auteur : Rapha06
Source : https://www.altituderando.com/Le-Trou-de-L-Aigle-2961m

Sommet du Haut Verdon voisin du Mont Pelat il se remarque particulierement depuis le col de la Cayolle avec son épaule Sud et Nord. Trés peu fréquenté, solitude assurée

Accès

De Colmars-les-Alpes, aller vers Allos. 500m avant le village d’Allos, prendre une petite route s’élevant vers le Parking du Laus (2100m). Se garer à ce dernier.

Itinéraire

Informations

Description

Du Parking du Laus (2100m). prendre le sentier menant au Lac d’Allos (2220m). Un peu avant le Lac, prendre le GR56B s’élevant vers le Col de la Petite Cayolle (2639m).

Au bout d’un quart d’heure on arrive au Plateau de Méouilles (2259m). Continuer alors vers le Col de la Petite Cayolle jusqu’au point 2384 à l’intersection avec le sentier menant au Mont Pelat (3051m).

Prendre alors la direction Mont Pelat qui s’élève premièrement en direction du verrou barrant l’accès à la Combe du Pelat. Ce sentier monte en S. Le suivre alors jusqu’à une autre intersection (au niveau d’un virage après un grand replat à l’altitude 2640 environ). Monter alors vers la Combe du Trou de l’Aigle et son Lac (2672m) par un sentier assez bien marqué traversant des pierriers.

On arrive au Lac du Trou de l’Aigle (2672m) après environ 10 minutes de marche sur ce sentier.

Viser alors le Pas de la Grande Barre (2782m) qui forme un V (sur la gauche de la combe). Remonter des pierriers pénibles pour arriver à celui-ci. Du col on peut observer attentivement la Face Sud et se faire une idée de la suite du parcours.

Virer à droite (sur l’arête) et passer sous les barres Sud du Trou de l’Aigle. Les longer jusqu’à arriver à un grand couloir à peu près au milieu de la Face Sud et dont son orientation est nord-ouest.
Ce couloir est un des 2 points faibles de cette face. Le négocier alors en longeant les barres (moins pénible).

On arrive alors sur l’arête sud-ouest.

La remonter au début par des gradins (2a) puis on arrive au pied d’un mur de 15m : soit prendre une vire très peu commode qui le divise en 2 vers la droite (2a) ou alors continuer de suivre le fil de l’arête (3a et moins exposé).

On arrive alors au niveau d’un gros cairn qui indique la fin des difficultés. Finir l’ascension par un pierrier peu pénible (traces de sente). On atteint enfin le sommet du Trou de l’Aigle (2961m).

On peut jouir d’un panorama exceptionnel. En cas de très beau temps, on peut observer les Écrins, le Viso, le Queyras, la Haute-Ubaye, tout le Mercantour et même la Corse, dans le lointain !

Par le même itinéraire en faisant attention aux chutes de pierres et au rocher (plus que médiocre).

Remarques

Ce sommet, faisant partie du Massif du Pelat frise les 3000m et reste pourtant méconnu. Peut-être le manque de topos ? ou l’absence de sentier ?
Sinon, il en reste un magnifique sommet réalisable à la journée voir la demi-journée. Cette montagne peut aussi faire peur quand on la regarde d’en bas mais pourtant un itinéraire pas très difficile se cache dans la face Sud.
Même peut-être un 2ème, qui sait ? Néanmoins le rocher plus qu’exécrable
est dangereux, il faut tester toutes les prises pour ne pas être surpris.

Randonnée classique + corde 35m pour les moins à l’aise.

Carte et Profil

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]