Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Tour du mont d’Ambin par le col de l’Agnel (3091m)

Auteur : yetidzo
Source : https://www.altituderando.com/Tour-du-mont-d-Ambin-par-le-col-de

Une belle chevauchée franco-italienne le temps d'un weekend. Au programme, des lacs, des cols, des bouquetins et du génépi... !

Accès

Accès par Modane puis à Bramans, prendre sur la droite la route qui mène au Planey et laisser sa voiture au niveau du refuge du Suffet.

Itinéraire

ITINÉRAIRE

Jour 1 : Refuge du Suffet > Refuge d’Ambin

On laisse sa voiture vers le Refuge du Suffet, histoire de la récupérer le lendemain sans avoir trop de route à parcourir !
Un peu de distance sans trop d’effort, on gagne le petit refuge d’Ambin pour le déjeuner, il fait beau et l’envie de visiter le vallon dans l’après midi se fait sentir dans le groupe.

Plusieurs possibilités s’offrent au randonneur, le Lac d’Ambin ou mieux encore, le Col d’Ambin ou le Lac Noir plus proche. De toute façon, il vous faudra le reste de l’après-midi pour ces 2 options. Pour ma part, connaissant les 2 lacs, j’ai opté pour la cueillette du génépi, tout un programme qui nécessite un peu d’effort pour alimenter ses bouteilles pour l’hiver...

Jour 2 : Refuge d’Ambin > Refuge du Suffet par le Col de l’Agnel 3091m > Refuge Vaccarone > Col Clapier > Vallon de Savine.

Grosse journée, donc on branche le réveil à 6 heures pour un départ matinal. De toute manière, on ne regrette jamais de partir trop tôt en montagne !

On part donc à la fraîche en direction du fond du vallon et après un échauffement de 45min, on arrive à la bifurcation bien indiquée sur la gauche Col de l’Agnel.

Là, les choses sérieuses commencent et une rude montée attend le randonneur. Vers les 2700m, le Lac d’Ambin apparaît, quelques bouquetins dans les barres sous le col se réchauffent au soleil. Bref que du bonheur !

Au col, nous croisons deux randonneurs venant du côté italien qui nous signalent une harde de mouflons que malheureusement nous ne verrons pas.
Du col on aperçoit le scintillement du Refuge Vaccarone 500m en contrebas qui donne la direction à suivre.

Au début de la descente côté italien, le sentier n’est pas très bien marqué et certains cairns tendent à vous égarer. Aussi, bien fixer la trace quelques centaines de mètres plus bas qui vous servira de repère. Une fois dessus c’est de l’autoroute jusqu’au Refuge.

Il nous aura fallu 4 heures du refuge d’Ambin à Vaccarone. Nous sommes donc en Italie mais l’objectif est de rejoindre la voiture et donc la France ! Pour cela, il nous faudra rejoindre le Col Clapier ou Col de Savine pour rebasculer en France.

Du refuge de Vaccarone, le sentier part derrière le refuge et plonge rapidement dans une barre rocheuse bien équipée en câbles de protection mais la vigilance est de mise...

Une fois cette barre franchie, le sentier longe un beau torrent et nous remontons doucement vers le Col Clapier et son refuge tout neuf et moderne qui présage des nouvelles tendances en matière de construction des refuges. Compter 1h20 pour le Col Clapier où nous déjeunerons. Cela fait maintenant 5h30 que nous marchons, aussi cette pause déjeuner arrive à point nommé.

Après 45 minutes de pause, nous repartons en direction du Lac de Savine et la descente se poursuit dans un vallon où s’écoule le beau torrent de Savine parsemé de mini cascades et de vasques qui donnent envie de s’y baigner... !

La descente s’effectue sans problème, nous croisons pas mal de randonneurs venus se rafraîchir au torrent ou au lac. Vers la cote 2225 (ruines de Savine), prendre le chemin de gauche qui passe sous les Lacs Perrin et des Coulours et suivre ce sentier qui passe dans les barres rocheuses mais bien équipées et l’on retrouve ainsi sa voiture laissée au Refuge du Suffet après 2 bonnes heures de descente depuis le col du Clapier.

Voilà, la boucle est bouclée, belle mais exigeante sur le deuxième jour, à entreprendre par beau temps car la descente du Col d’Agnel au Col Clapier en cas de mauvais temps pourrait poser des problèmes délicats d’orientation.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]