Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

rando6541

Auteur : Paul
Source : https://www.altituderando.com/rando6541

Bivouac aux eaux tortes et Col de Vautreuil (2582m)

Accès

Non renseigné

Itinéraire

Bivouaquer aux eaux tortes était un petit projet qui flottait dans les brumes de mon cerveau. Ce fut un véritable voyage enchanteur avec en plus une petite visite au Col de Vautreuil dans une ambiance et une lumière magnifique.

On peut garer la voiture après le Laverq, mais attention en cas de pluie, il faudra retraverser le ruisseau.
A Plan bas, je conseille de commencer la boucle par le sentier de droite qui passe sur le ravissant pont de bois. On se gardera ainsi le panorama des Alpes en face de soi pour la descente, au retour de la boucle, sur le versant de la Tête de Sestrière.

Important : En hiver le sentier côté Sestrière me semble très expo aux coulées. Cette portion du parcours devrait donc être envisagée uniquement l’été.

Tout le parcours est superbe. La montée dans la forêt de mélèzes, la prairie alpine, le retour somptueux avec de belles cascades.

La difficulté est moyenne, cause à l’altitude supérieure à 2000m et deux cascades à passer au retour, dont une où il faut faire un peu attention. Sinon le sentier est bien marqué (jaune et anciennement bleu) et ne comporte aucune difficulté à part ces deux passages. Idem pour le col de Vautreuil qui se rejoint part un bon sentier et qui demande 45mn de marche depuis les eaux tortes pour 350 m de dénivelé (conseillé). Au col de Vautreuil et sur le versant nord du Puy de la Sèche voisin, nous avons eu la joie de contempler une harde de chamois, 11 individus avec 4 ou 5 jeunes.

Le bivouac a été posé un peu au-dessus des eaux tortes, pour une vue encore plus belle et aussi pour tenter d’échapper, sans succès, aux moustiques, peu agressifs mais bien présents. J’ai dormi à la belle dans le Mirage, pour le suivi des tests que je fais sur ce duvet.

Mis à part la présence de ces insectes parasites, ce bivouac est très agréable et de toute beauté sur des parterres de prairies fleuries, avec de multiples ruisseaux et de petites cascades. La vue est somptueuse sur la Grande Séolane, omniprésente sur l’ensemble du parcours.

Cerise sur le gâteau : de magnifiques blocs en grès d’Annot, une roche qui participe pour beaucoup à la beauté de ce site. Les blocs font de 4 m à 8 m et on peut les tenter (prudence recommandée, on est pas en salle, et à plus de 2200m certaines prises peuvent être aléatoires malgré la qualité du rocher).

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]