Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

rando7777

Auteur : gegers
Source : https://www.altituderando.com/rando7777

Alpages, caractère minéral, splendide belvédère sur le Mont Blanc... Tous les atouts du Beaufortain en une randonnée

Accès

Non renseigné

Itinéraire

Détails

Sortie du 6 septembre 2015

Il faut beau, il fait... froid. Même si la vie coule comme une chanson, on se les caille légèrement au parking des chalets du Treicol. 2° au départ, et nous descendrons jusqu’à -1 aux alentours du refuge de Presset, à 2500m. Un vent annonciateur d’un automne qui, forcément, finira par mettre à genoux ce qu’il reste de l’été, nous accompagnera sans nous lâcher ou presque à partir du Col du Bresson.

Pour autant, cette randonnée au coeur du Beaufortain, entre alpages verdoyants et barres rocheuses développant une ambiance très minérale, se fait rapidement une belle partie de plaisir. La montée, bien tracée et balisée, jusqu’au Col du Bresson s’effectue sans même s’en rendre compte, sous l’oeil sévère de l’imposante Pierra Menta. Du col, dont les pentes herbeuses peinent à dégeler, la vue vers l’est est déjà bien bouchée malgré un horaire encore relativement matinal. Peu importe, puisque nous nous dirigeons à l’opposé, et rejoignons rapidement le refuge de Presset, posé comme un nid d’oiseau sur le verrou du lac du même nom.

Du lac, la vue est saisissante, d’un côté vers la Pierra Menta, de l’autre vers le Col du Grand Fond et ses pentes pierreuses. Nous attaquons bien vite son ascension, à travers les éboulis tout d’abord, puis en suivant un sentier schisteux plutôt bien marqué. Et enfin, le Mont Blanc se révèle à nous dans toute sa grandeur et sa grandiloquence. Du col, nous admirons ses courbes enneigées, son sommet parfaitement plat, comme l’horizon.

Sous la houlette de ce grand blanc qui n’a jamais vu la mer, nous parcourons la distance qui nous sépare de la brèche de Parozan, en suivant une sente qui, si elle n’est pas dangereusement exposée, nécessite un minimum d’attention si l’on ne veut pas se retrouver 200 m plus bas dans la combe de la Neuva. La brèche offre une ouverture sympathique sur le nord et l’ouest du massif.

Les nuages finissent par nous rattraper au retour, et nous accompagneront du Col du Bresson jusqu’à Treicol, dans une ambiance à peine plus chaude que le matin. Une sortie qui vaut autant pour son cheminement sympathique et varié que pour ses splendides points de vue.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]