Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Le Garabrut (2917m) et la Pointe de Reyna (2908m)

Auteur : Agarock
Source : https://www.altituderando.com/Le-Garabrut-2917m-et-la-Pointe-de-Reyna-2908m

L'ascension de deux magnifiques sommets du sud-est des Ecrins, qui emprunte un somptueux parcours d'arêtes.

Accès

De Gap, prendre la N85 en direction du Col Baillard, et tourner à droite sur la D944 vers le Col de Manse. prendre la direction de Pont-Du-Fossé, dépasser ce village et tourner à droite peu après, sur la D944 en direction de Orcières.
Du village, prendre la D475 dirigée vers le sud et se garer dans le hameau des Audiberts (1466m).

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

DIFFICILE

Itinéraire

Du petit parking en haut du hameau des Audiberts, redescendre légèrement et tourner à droite au panneau les Issards (1498m).

Le sentier balisé à la peinture jaune monte dans les bois en direction de l’Aiguille d’Orcières (panneau en bois).

Rejoindre un croisement de sentier et prendre à droite (sud) toujours dans la direction de l’Aiguille d’Orcières.

Rejoindre un troisième croisement et conserver le même objectif (panneau en bois Aiguille d’Orcières).

Déboucher sur un grand replat herbeux duquel on peut apercevoir aisément l’Aiguille d’Orcières, mais également sur sa gauche, le faux col (point coté 2626m).

Poursuivre sur la sente qui pénètre à nouveau dans les bois et dont la pente devient plus sévère.

Rejoindre la Croix du Crest (2224m) et sortir peu à peu de la zone boisée.

Ceci permet d’admirer à l’ouest la Grande Autane (2782m).

Poursuivre sur la sente plein sud dirigée vers la base de l’Aiguille d’Orcières, et bifurquer à gauche (sud-Est) lorsque l’on se trouve à peu près au niveau du faux col (2626m) afin de le rejoindre.

Ceci nécessite une traversée de pierrier désagréable en dévers gauche, au niveau de la base de l’Aiguille d’Orcières, sur environ 200 mètres.

A ce moment là, le parcours d’arête du Garabrut que l’on va suivre en intégralité, se dévoile généreusement.

Monter sur celle-ci et suivre son fil sur environ deux kilomètres afin d’atteindre le sommet du Garabrut.

Ce parcours d’arête est somptueux mais assez fastidieux puisqu’il oscille régulièrement entre raides montées et courtes descentes.

Il nécessite par endroit et notamment sur le deuxième ressaut, d’utiliser les mains (pas de II) de se déporter une première fois sur la droite afin de contourner une partie rocheuse délicate, et pour la deuxième fois, de le faire par la gauche.

Les deux passages nécessitant de quitter l’arête obligent à descendre au maximum, une dizaine de mètres de dénivelé afin de contourner les obstacles rocheux.

La vue sur la Pointe de la Diablée est impressionnante et on aperçoit le petit Lac de Reyna niché dans une dépression au pied de celle-ci et de la Pointe de Reyna.

Rejoindre, plus loin l’antécime du Garabrut ornée d’un cairn (le seul du parcours en arête) et en redescendre.

Franchir un nouveau ressaut puis rejoindre le sommet du Garabrut (2917m) où la vue sur les hauts sommets des Ecrins est splendide.

La ligne de crête redescend confortablement vers un col et remonte vers la Pointe de Reyna (2908m) d’où le point de vue sur le Garabrut ou le Mourre Froid est très intéressant.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]