Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

rando9652

Auteur : sugar mountain
Source : https://www.altituderando.com/rando9652

Deux jours à vagabonder ne sont pas de trop dans ce secteur qui m'est très cher, marquant la limite nord des Hauts Plateaux du Vercors.

Accès

Non renseigné

Itinéraire

Départ du foyer de Ski de Fond, où en ce début d’après-midi d’un samedi ensoleillé et estival, le parking est largement bondé. Mais, par la suite, la progression en direction du Ranc de l’Abbé se fait de plus en plus sauvage, passant d’une large piste plutôt monotone à un magnifique sentier suffisamment bien tracé pour éviter de s’égarer dans ce terrain paumatoire.

La première étape se fera chez Goupette où ces sept années d’absence depuis ma dernière visite ont paru une éternité. Si sa sente d’accès est heureusement toujours aussi discrète, il n’en va pas de même de la cabane, ayant subi un embellissement qui peut laisser perplexe.
C’est après deux heures de lecture passionnée des témoignages des différents livres d’or, feuilletonesques à souhait, que je décide enfin de rejoindre la crête des Rochers de la Balme. La remontée d’un vallon étroit et entouré de lapiaz s’y prête à la perfection. Une vague trace y est présente, jalonnée de quelques cairns et passant à proximité d’un gouffre impressionnant.

Arrivé à un col, je remonte le sommet tout proche coté 1951m où la vue sur le Rocher du Playnet plus au sud est franchement somptueuse. Puis, un curieux balisage bleu en contrebas m’invite à suivre des traces qui m’amènent sans encombre au pas Ernadant où je décide de poser le sac de couchage pour une nuit tranquille à la belle étoile.

Le réveil sera très matinal pour profiter du lever de soleil aux Roches Rousses, situées à l’extrême sud de la crête du Playnet et non loin du pas Morta.
J’abandonne l’idée de continuer au pas de Serre Brion et de réaliser une grande boucle par la prairie d’Arbounouse, pour revenir sur mes pas. Ce qui ne fut pas plus mal, vu la rencontre émouvante avec de nombreuses étagnes et leurs petits.

De retour au pas Ernadant, je prends la direction du Grand Pot par un bon sentier entouré d’une végétation exubérante. Puis une descente toujours bien tracée et encore sauvage m’amène la cabane de Carette.
Je me prépare alors à retrouver la foule qui se fera principalement sentir à l’approche du terrain de golf du Champ de la Bataille.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]