BPJEPS rando ou AMM ?

Anne Le 16 mai 2017 à 10h45

Bonjour,

Je suis en train de me renseigner sur les formations d’accompagnateur de randonnée, que je souhaiterais faire en complément de mon activité d’accompagnatrice touristique.

J’ai bien étudié les programmes et sélections de l’AMM et du BPJEPS activités de randonnée mais je n’arrive pas à trouver d’infos claires et précises sur les débouchés, propres à chacun de ces diplômes.

Il semblerait, si j’ai bien compris, qu’avec le BPJEPS on ne peut encadrer en montagne. Quelqu’un saurait me confirmer cela ? Et surtout, à partir de quelle altitude la réglementation considère que que l’on est en montagne ?

Pour une zone non-montangneuse, par exemple, agences et tours operators préfèrent-ils prendre un AMM ou un BPJEPS ? Est-ce-qu’il y a une réelle différence entre les deux, au moment du recrutement ?

Merci d’avance pour vos lumières !

Anne

Réponses

  • par leonLe 17 mai 2017 à 20h41

    bonjour l’amm est un be d’etat le titulaire encadre des sorties randos et neige en raquettes en tant qu’independant ou pour une structures contre retribution le bpjeps n’a pas les memes prerogatives et ne peut pas etre retribué
    le be amm ne doit pas aller sur les glaciers ni sur zône rocheuse , le mont thabor qui est un 3000 , en été par la voie normale sentier rentre dans ses prerogatives

  • par Le 17 mai 2017 à 21h29

    Je pense que Léon confond le Bpjeps et le brevet d’Animateur de randonnée pédestre formé par la FFMM activité bénévole

    https://formation-professionnelle.ufcv.fr/Nos-formations/M%C3%A9tiers-de-lanimation/BPJEPS

  • par Le 18 mai 2017 à 09h57

    Bonjour,

    Je vais essayer d’apporter quelques éléments de réponse à Anne puisqu’il y a peu je me dirigeais vers une reconversion vers le métier d’AMM. Depuis j’ai changé de choix pour des raisons personnelles et économiques. Toutefois je connais un peu les différences entre ces deux diplômes. Voici ce que j’en ai retenu.

    Tout d’abord depuis la création du BJEPS rando, le BE AMM est devenu en 2014 un DE. Le probatoire qui était déjà très sélectif à l’époque du BE, l’est encore plus maintenant. Les pré-requis pour se présenter au probatoire ont été revue à la hausse. Ci-après le lien vers le CNSNMM qui gére les formations AMM. 
    http://cnsnmm.sports.gouv.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=154&Itemid=100

    Avec un DE AMM il est possible d’encadrer partout en montagne dans la mesure où il n’y a pas besoin d’utiliser des techniques d’alpinisme, d’escalade ou de canyoning.

    Concernant le BJEPS rando, il n’est normalement pas possible d’encadrer un groupe de personnes en "terrain spécifique" (termes utilisés dans le décret), à moins d’être sous l’autorité directe d’un AMM. Les terrains spécifiques où le BPJEPS ne peut exercer ne sont pas clairement définis...On peut tout de même en déduire facilement que toute randonnée en zone montagne sera considéré comme "terrain spécifique"...donc pas pour un BJEPS. Pour info, les zones montagnes , ce n’est pas que des zones où les montagnes ont des pics saillants. En effet, bien que très plat, les Grands Causses du Massif central sont considérés en zone montagne, donc en terrain spécifique. Idem pour le Luberon en Provence qui est plus une zone de collines que de montagnes mais qui est aussi en zone montagne. Je crois savoir qu’une grande partie des sentiers du littoral sont aussi considérés comme des terrains spécifiques. Bref, à moins de proposer d’encadrer des randos dans le bois de Vincennes ou dans le bocage normand, le BPJEPS rando ne sert pas à grand chose en lui seul.

    Enfin, il peut être intéressant de se rapprocher du SNAM (syndicat des AMM) pour avoir plus de précisions/informations. https://lesaem.org/

  • par BenLe 29 juin à 18h45

    La France ne se résume pas aux pics, aux Grands Causses et au Bois de Vincennes. Il y a beaucoup de choses intéressantes entre les deux et c’est justement là que le BPJEPS peut intervenir. N’oublions pas que la grande majorité du territoire national est en terrain non-spécifique avec de charmantes pistes ou sentiers pour y accéder. Donc de là à dire qu’un diplôme qui permet d’encadrer du public dans cet espace majoritaire ne sert pas à grand chose, c’est peut-être un peu abuser, non ? Et c’est un vieil amoureux de la haute montagne qui vous le dit.

  • par Le 29 juin à 21h32

    Salut Fabien,
    Probatoire ou pas, on attend avec impatiente tes randos aux quatre coins de France.
    Je m’y perds un peu avec toutes ces appellations... terrain spécifique ????
    Je crois que la traversée des bois de Boulogne peut être très spécifique selon l’heure ! LOL
    Bon, c’était pour blaguer, bientôt il faudra un diplôme pour ça aussi ?

  • par jmLe 30 juin à 20h54

    entraine toi dure passe le guide hte montagne comme deja plusieurs consoeurs

  • par Le 1er juillet à 08h45

    Tes consoeurs qui l’ont obtenu avec un barème revu à la baisse ? Mouarf !

  • par liamLe 2 juillet à 12h58

    davai avant d’émettre ta remarque renseigne toi aupres de l’ENSA la trentaine de femmes guides n’ont pas eu un BE de complaisance !

  • par Le 2 juillet à 13h37

    Je ne parle pas de be de complaisance mais du bénéfice d’un barème adapté notamment en escalade. Me trompé-je ?

  • par WillLe 13 août à 13h34

    Bonjour. La différence entre AMM et BPJEPS rando est réglementé maintenant par la cotation de la FFRP. Il n’y a plus beaucoup de différence maintenant entre les deux hormis bien évidemment la rando hivernale qui n’est autorisé qu’aux AMM. La zone montagne ne veut rien dire, jetez un coup d’oeil à la cotation FFRP qui règle ces problèmes de compétence.

  • par WillLe 13 août à 14h12

    Voici le texte officiel qui réglemente les compétences AMM et BPJEPS Rando.
    https://master-droit-montagne.fr/definition-de-lenvironnement-montagnard-code-du-sport-art-r-212-7/
    Vu ta situation professionnelle, je te conseille le BPJEPS Rando, moins sélectif que l’AMM mais plus long à obtenir. L’avantage c’est qu’il peut être couplé à un autre BPJEPS pour la même durée de formation (Environnement durable sport nature).
    Maintenant dans ta situation, un simple CQP ALS Arpo pourrait te suffire si tu es deja salariée dans l’accompagnement touristique.

Chargement en cours Chargement en cours...
Nouvelle réponse
Nous vous conseillons de vous connecter !

Cochez cette case si vous voulez que votre message soit simplement envoyé par e-mail à l'auteur du sujet. Pratique pour échanger son adresse e-mail, téléphone, etc.

Veuillez patienter ...