Traversée des Pyrénées Orientales par le GR10 en septembre

Le 17 juillet à 14h39

Bonjour à tous,

J’avais déjà ouvert une discussion à ce sujet (https://www.altituderando.com/spip.php?page=thread&id_thread=39141), mais c’était sans-doute un peu tôt. Vous y trouverez les détails de mon projet et quelques infos sur mon profil de randonneur et le type de coéquipier(e)s que je recherche. Je suis prêt à partir seul, mais si on est un petit groupe (2 à 4), c’est mieux...
En résumé : rando sur 8 jours (de Mérens-les-Vals au Canigou et descente sur Prades) ou 12 jours (de Mérens à Banyuls-sur-mer) suivant la forme et l’envie du moment. Nuits et demi-pension en refuges / gîtes d’étape. Points de départ et d’arrivée accessibles en train.
Départ entre le 10 et le 15 septembre. Date à préciser, mais je pense qu’il vaudrait mieux éviter d’arriver aux abords du Canigou le week-end : je suppose que les refuges de Mariailles et des Cortalets y sont très fréquentés même en septembre (?).

A bientôt.

Réponses

  • par Le 1er août à 13h36

    Bonjour à tous,

    Après avoir étudié de plus près l’itinéraire, je pense quitter le GR10 pour les deux étapes entre le Ras de la Carança et le refuge de Mariailles pour passer par le col de la Carança, le pic de la Vaca (2826m) et le refuge Ulldeter ; c’est toujours en Catalogne, mais versant espagnol (itinéraire du GR11 du col de la Carança au refuge). Puis retour en France par la Portella de Morens et les crêtes jusqu’à Pla Guillem (itinéraire de la HRP, parcours en altitude entre 2300 et 2400m sur une quinzaine de km) et descente sur Mariailles.
    Mais après le 10 septembre le refuge Ulldeter n’est ouvert que les vendredi et samedi soirs, ce qui m’oblige à fixer la date de départ de Mérens au lundi 11 ou au mardi 12. D’autre part le gîte d’étape de Mérens n’étant ouvert que les week-ends en septembre, je prévois d’arriver par le train de nuit depuis Paris pour démarrer directement la rando le matin même.
    NB : seul ravitaillement possible le 3e jour à Bolquère, avant d’arriver à Planès. Sinon il faudra compter sur les pique-niques vendus (cher) par les refuges.

    Si vous êtes intéressés mais ne disposez que d’une semaine, un départ de Mérens le lundi 11 matin permettrait d’arriver au refuge des Cortalets le dimanche après-midi, et d’espérer se faire prendre en stop par un des nombreux randonneurs du week-end pour descendre à Prades (train ou bus pour Perpignan). Inconvénient : c’est sans-doute le jour où il y le plus de monde au Canigou...
    Perso je prévois de passer la nuit aux Cortalets et soit descendre à Prades à pieds le lendemain, soit poursuivre par le GR10 pour 5 étapes de plus ; ça dépendra de l’humeur, du temps et de l’éventuelle compagnie pour les dernières étapes, qui ne sont pas celles qui me motivent le plus, à part pour la satisfaction d’arriver jusqu’à la Méditerranée.

    Et si vous disposez d’encore moins de temps, vous pouvez me rejoindre le mercredi 13 soir à Planès : arrêt du train jaune à 30mn, possibilité de laisser votre voiture à Prades ou à Villefranche pour l’y récupérer le dimanche en fin d’après-midi.

    Voilà, vous savez tout... Toujours personne d’intéressé ?

  • par Le 4 août à 14h10

    Bonjour,

    Quelques précisions supplémentaires, dont le détail des étapes. L’itinéraire est celui du GR10, sauf pour les étapes 5 et 6 pour lesquelles je n’utiliserai le GR10 que comme solution de repli en cas de météo incertaine. Etapes dans les refuges suivants :
    1. les Bésines
    2. les Bouillouses (refuge ou hôtel les Bones Hores en "chambre dortoir")
    3. Planès (gîte d’étape)
    4. Ras de la Carança
    5. Ulldeter, sur le GR11 versant espagnol, rejoint par le col de la Carança, sans difficulté. Mais seulement si la météo est bonne pour l’étape (passage à 2800m) et celle du lendemain (15 km entre 2200 et 2400m sur un sentier balisé GRP, facile sauf si pluie, vent ou brouillard) ; sinon itinéraire normal du GR10 avec étape à Mantet ou Py (gîtes d’étape)
    6. Mariailles
    7. les Cortalets par le GR10 ou passage par le Canigou si la météo est bonne et si je ne suis pas seul.
    8. Si rando sur 8 jours, descente sur Prades (bus ou TER pour Perpignan), à temps pour attraper le dernier TGV pour Paris.
    A mon rythme, plutôt lent à la montée et pas trop rapide à la descente, les étapes représentent entre 5 heures et 7 heures de marche effective, avec un D+ maximum de 1250m (le premier jour, mais suivi par seulement 200m de descente).
    Aucune difficulté technique sauf le passage optionnel au Canigou par la voie de la cheminée où il faut un peu mettre les mains - mais sinon il y a moyen d’y monter plus facilement le lendemain depuis les Cortalets ou de passer par la crête du Barbet un poil moins haut mais où ça reste du sentier.

    Cela fait donc 7 nuits en demi-pension avec un budget moyen de 45€. Pour les pique-niques et vivres de course, ravitaillement avant le départ puis possible à Bolquère le 3e jour avant d’arriver à Planès. En gros, pour les 7 nuits / 8 jours il faut compter entre 350 et 400€ tout compris, plus les billets de train.
    Je compte attendre début septembre pour réserver les nuits en refuge. Mi-septembre ils ne devraient pas être trop pleins, sauf peut-être le week-end au pied du Canigou. Je pourrai bien sûr faire les réservations pour d’éventuels coéquipiers. Quant au billet SNCF pour l’aller, le train de nuit Paris-Latour de Carol n’est pas encore ouvert à la réservation pour cause d’horaires fluctuants suite à des travaux sur la ligne... Mais j’ai eu confirmation qu’il n’est pas supprimé. J’irai voir périodiquement sur le site voyages-sncf pour réserver dès que possible histoire de profiter des meilleurs tarifs.

    J’ai déjà les cartes au 25000e et suis équipé pour l’orientation (boussole et altimètre + le GPS de mon tél) - pour autant que ce soit nécessaire sur un GR. Je ne pense pas acheter le topoguide : en général je le trouve redondant avec les cartes, à part pour les renseignements sur les hébergements et les commerces ; mais en l’occurrence j’ai trouvé toutes les infos nécessaires sur internet.

    A+

  • par Le 5 août à 18h41

    Bonjour à tous,

    Une petite mise à jour de plus : le train de nuit Paris - Latour de Carol n’est officiellement pas supprimé, mais pendant les travaux sur la ligne, c’est tout comme. A partir de septembre il y a bien un train de nuit, mais seulement du lundi au jeudi et le samedi, et avec correspondance à Toulouse à 6h du matin. Et surtout ce n’est pas un train-couchettes. Bref, pas le top pour arriver frais et dispo.

    Du coup je vais devoir voyager la veille du départ de la rando et trouver un hébergement dans la vallée. Le gîte d’étape de Mérens étant fermé aux dates qui m’intéressent, j’envisage de me poser soit à Ax-les-thermes (10mn de train pour Mérens le lendemain matin), soit à Orlu (gîte d’étape, à 1h30 de marche d’Ax par un chemin permettant d’éviter la route). Dans le deuxième cas je monterai au refuge d’En Beys le premier jour au lieu du refuge des Bésines, puis rejoindrai le GR10 le deuxième jour à l’estany de Lanos par la portella d’Orlu (GR7). Cette solution me tente plus même si je n’ai pas un bon souvenir du gîte d’Orlu où j’avais fait étape en mai dernier : l’itinéraire n’est pas plus difficile, et sans-doute plus beau. En tout cas le refuge d’En Beys est dans un site magnifique au bord de son lac.

    Pour le reste, rien de changé : début de la rando le lundi 11 matin pour arriver à Ulldeter le vendredi (refuge ouvert seulement les vendredi et samedi soirs). Descente sur Prades le lundi 18 sauf si un(e) éventuel(le) coéquipier(e) est là pour me motiver à continuer jusqu’à Banyuls.

    A+
    Yves

  • par MoneLe 6 août à 17h28

    Bonjour yves
    J’ai 45 ans et suis un randonneur amateur
    Je souhaiterais faire ce parcours mais en groupe
    Je serai partant si cela était possible pour cette partie du gr10
    Laurent

  • par Le 6 août à 19h23

    Bonjour Laurent,

    Bien sûr c’est possible ! C’est bien pour ça que j’ai ouvert ce sujet :-)

    Quelques questions quand-même :
    Quelle est ton expérience de la randonnée en montagne et/ou de la randonnée itinérante ?
    Je ne sais pas si tu as regardé le premier sujet que j’avais ouvert (https://www.altituderando.com/spip.php?page=thread&id_thread=39141), où j’en disais un peu plus sur le mode de fonctionnement que je propose. Est-ce que ça te va ?
    Les dates te conviennent-elles ? Je suppose que tu as vu que la date de départ que j’ai choisie fait arriver un lundi à Prades, donc ça demande un peu plus d’une semaine de congés - voire une deuxième si tu est tenté de continuer jusqu’à Banyuls.
    Dans quel coin habites-tu, et comment comptes-tu t’organiser pour le voyage ? De mon côté je ne vais pas tarder à prendre le billet de train pour l’aller, tant qu’il y a des tarifs corrects sur le train qui part de Paris le 10/9 à 8h52 et arrive à Ax à 15h43.

    (si tu préfères on peut discuter de tout ça par message privé)

    Cordialement,
    Yves

  • par Le 9 août à 14h33

    Bonjour Laurent,

    Tu ne m’as pas donné de nouvelles depuis mon dernier message sur le forum. Et comme tu n’es pas inscrit sur le site, je ne peux pas te contacter par message privé.
    J’espère que je ne t’ai pas découragé avec mes questions. C’est plutôt que, conscient de mes limites (surtout en termes de condition physique), je ne souhaite pas me positionner comme "leader" d’un groupe et préfèrerais partir avec une ou des personnes relativement autonomes.
    Si c’est un problème de dates, il y a des aménagements possible : par exemple tu peux descendre dans la vallée 1 jour plus tôt depuis le refuge de Mariailles, histoire de pouvoir rentrer le dimanche soir - même si ça serait dommage de ne pas monter au Canigou.

    Es-tu toujours intéressé par mon projet de rando ? Même dans le cas contraire, ça serait sympa de me tenir au courant...

    A+
    Yves

  • par Le 25 août à 16h09

    Bonjour,

    J’ai réservé mon billet de train. J’arrive à Ax-les-Thermes le dimanche 10/9 à 15h43.
    Nuit du 10 au 11/9 au gîte d’étape d’Orlu (à 2h30 de marche d’Ax), étape 1 au refuge d’En Beys, étape 2 aux Bouillouses, suite de l’itinéraire inchangée par rapport à mon message du 4 août ci-dessus.
    Arrivée à Prades le lundi 18 en début d’après-midi (bus pour Perpignan à 14h46).

    Laurent n’ayant pas donné suite jusqu’à présent, je n’ai toujours pas de coéquipier. Vous êtes les bienvenu(e)s !

Chargement en cours Chargement en cours...
Nouvelle réponse
Nous vous conseillons de vous connecter !

Cochez cette case si vous voulez que votre message soit simplement envoyé par e-mail à l'auteur du sujet. Pratique pour échanger son adresse e-mail, téléphone, etc.

Veuillez patienter ...