Aide pour l’accès à l’arrête sommitale de la Cime du Gélas par le couloir est.

Le 10 septembre à 17h09

Bonjour à tous,

Hier, j’ai essayé de grimper la Cime du gélas par le couloir est (sans neige). Lorsque j’ai commencé à grimper dans le couloir, la brume est apparue, il a commencé à grelotter et à neiger. On a quand continué à grimper le couloir. Eventuellement le vent s’est levé et on était dans une "tempête".

Arrivé en haut, . il fallait escalader une dalle (où il ya un spit avec une corde qui est à 3-4m d’hauteur), dans ce cas-ci mouillée, avec un risque de chute trop élevé pour ma part. Donc on a fait demi-tour.

Même avec du temps sec, cela me paraît quand même un peu risqué vu quil faut escalader cette dalle en se déplacant vers droite, ce qui entrainerait une chute grave en cas de glissement.

Est-ce qu’il faut bien escalader cette dalle pour atteindre l’arrête sommitale ? Est-ce que c’est possible de s’assurer pour monter cette dalle ou faut il passer par un autre chemin (traverser à droite avant la selle) ?

J’aimerais bien résussir à atteindre le sommet lors de ma prochaine tentative, ceci étant ma deuxième. La première fois je me suis perdu et j’avais grimpé la Roche Risso.

Merci d’avance pour vos conseils.

Réponses

  • par Le 12 septembre à 06h52

    La dalle fait que 4m puis c’est plus facile, il y’a une sorte de vire puis un mur très facile. Juste faire gaffe à ne pas jeter de pierrer dans le couloir en dessous.
    Sinon, pourquoi tu n’est pas monté par l’arête WSW du Saint-Robert, c’est bien plus rapide et en bien meilleur rocher.
    Plus d’escalade mais sans dépasser le 2.

  • par Le 12 septembre à 09h28

    Salur Raph, l’arête WSW est plus facile que la NE qui vient du Balcon ?

  • par Le 12 septembre à 14h12

    Bonjour Rapha,

    Je n’ai pas envisagé de monter par l’arrête WSW ou par l’arrête Est parce que je n’ai pas assez de connaissance en escalade de montagne, ni le matériel par ailleurs. Le passage décrit dans l’itinéraire avec la grande dalle me fout aussi un peu les boules.

    Donc selon toi, je dois juste mordre sur ma chique et escalader la dalle dans le couloir ?

    En escaladant le couloir, j’ai fait bien attention aux chutes de pierres vu que l’on grimpait à deux. Parcontre entre le refuge et le haut du couloir, nous n’avons croisé personne. Nous étions seuls sur la montagne :) .

    Merci pour ta réponse.

  • par Alain LouisLe 13 septembre à 10h33

    Bonjour,
    J’ai le mème problème technique que toi, je n’ose pas me lancer pour la sortie du couloir. Par l’arête du St Robert pareil, j’ai vu des vidéo mais par manque d’expérience je n’ose pas non plus. Je suis allé deux fois au balcon, mais la cime me nargue !!

  • par Le 13 septembre à 11h28

    Bonjour Alain,

    En plus le pire, c’est que si jamais j’arrive a grimper cette dalle, je pense que la redescendre devrait être encore plus difficile/dangereux.

    Par contre, je ne suis jamais monté au balcon. Je devrais peut-être envisager de tenter de l’escalader par l’arrête Est. As-tu déjà essayé cette route ?

  • par Le 13 septembre à 13h42

    Non juste le balcon du gélas. Apparemment sur pas mal d’avis, le mieux (si je puis dire) est de passer par l’arête WSW du Saint-Robert mentionné par Rapha06. Mais je ne suis pas sur d’être assez expérimenté pour le tenter.

  • par Le 13 septembre à 16h14

    Qaund à moi, je suis passé par l’arête nord-est. Aérienne, escalade facile (à mon sens), nous étions 2 et la corde est restée sur le sac. Quelques petits cm sur l’arête et un peu plus dans un petit passage en versant italien (nord).
    J’ai vu une fille piquer une crise de nerf de destress après avoir fait la voie normale sous la mitraille.

  • par Le 13 septembre à 16h47

    Bonjour Alain (numéro 1),

    J’imagine que l’arrete est dans l’itinéraire d’agarock et la nord-est dont celle tu parles sont la même ?

    Je pense que la prochaine fois je vais me procurer du matériel et tenter cette route là.

    Merci pour les conseils !

  • par Le 13 septembre à 17h12

    @ ppbur, du balcon, l’arête nord-est parait impressionnante pour qui n’a pas l’habitude de ce genre de difficulté. A titre personnel, je ne me risquerai pas de la faire (manque d’expérience), il faut quand même savoir assurer avec une corde et avoir le pied très sur.

  • par Le 14 septembre à 17h40

    L’arête NE c’est pas la même chose, beaucoup plus effilé et plus de gaz. L’arête WSW est le meilleur compromis.
    Le couloir Est est assez dangereux en plus.

  • par Le 15 septembre à 15h33

    Bonjour Raph,

    Merci pour le conseil. Est-ce que tu sais me dire si il y aussi des becquets ou des spits pour s’assurer ?

    @Alain61 Merci pour les conseils. J’ai déjà un peu de connaissance en escalade ayant pratiqué en salle et ayant fait des cascades de glace. Mais je préfèrerais quand même faire la voie la plus "simple". Donc apparemment l’arrête WSW.

Chargement en cours Chargement en cours...
Nouvelle réponse
Nous vous conseillons de vous connecter !

Cochez cette case si vous voulez que votre message soit simplement envoyé par e-mail à l'auteur du sujet. Pratique pour échanger son adresse e-mail, téléphone, etc.

Veuillez patienter ...