Présentation

Le 27 septembre à 11h34

Bonjour à tous,

Venant de m’inscrire sur le forum, je prends quelques instant pour me présenter.
Je m’appelle jean-Philippe j’ai 51 ans et je vis sur la région de Bordeaux.
Je suis venu dans le monde de la "rando" un peu par hasard. Suite à des problèmes de santé, j’ai du trouver une activité de plein air facile à pratiquer.
Je suis débutant depuis maintenant un an environ. Plutôt attiré par les activités de nature (plongeur sous marin depuis 36 ans), je ne connais pas le milieu de la montagne, mais c’est quelque chose qui m’attire (voir me fascine). Je serais intéressé dans un premier par des balades en forêt , puis enchaîner sur du petit dénivelé, et me donne comme objectif (par exemple) le chemin de la brèche de Roland dans le cirque de Gavarnie.
Voilà, je ne manque pas d’ambition ni d’objectifs, tout en prenant le temps de me construire une condition physique adéquate, qui à mon age demandera un peu de temps, j’en ai conscience.
Dernière petit chose, j’aime bien, comme dans le milieu aquatique, parler un peu voir beaucoup de matos.
Espérant ne pas avoir été trop long ni trop brouillon.
Au plaisir de vous lire
JP

Réponses

  • par Le 30 septembre à 16h07

    Bienvenue sur le forum !
    La marche est probablement la meilleure thérapie et les réponses sont déjà dans vos questionnements.
    Une approche progressive de la montagne, pour mieux se connaître, ou pour mieux la connaître. Accompagné au début, puis se détachant progressivement de cette contrainte.
    51 ans, c’est un âge où l’on a déjà vécu des expériences et cela ne peut être que bénéfique.
    Il y a la motivation et c’est aussi le moteur de toutes choses.
    Et surtout il y a un lien de parenté évident entre le milieu marin et la montagne :
    « En mer, je retrouve ma langue maternelle : le silence. »
    « Quand je suis sur la mer, je suis chez moi. Plutôt, je suis chez elle... »
    On pourrait changer le mot « mer » et le remplacer par « montagne ».
    Un goût prononcé pour les grands espaces (de préférence préservés de la folie destructive des hommes), sans frontières ni entraves, parfois dangereux, résolument indispensable.

  • par Le 2 octobre à 00h10

    Bienvenue JP et bonnes futures randos ! J’espère que vous trouverez des compagnons de route pour vous accompagner......

Chargement en cours Chargement en cours...
Nouvelle réponse
Nous vous conseillons de vous connecter !

Cochez cette case si vous voulez que votre message soit simplement envoyé par e-mail à l'auteur du sujet. Pratique pour échanger son adresse e-mail, téléphone, etc.

Veuillez patienter ...