Réponses

  • par Le 28 juin à 11h31

    Ben c’est juste effrayant, le pire étant qu’il y a toujours des gens con-vaincus que nous activités n’ont aucun impact sur notre environnent !

    Ce 3ème millénaire va être "chaud et saignant" au propre et au figuré !

  • par Le 28 juin à 12h51

    Lorsqu’on entend les miasmes que propagent certains partis politiques en vogue en Europe et ailleurs, on se dit qu’on est mal barré !
    L’histoire retiendra que lorsque les enjeux n’étaient rien d’autre que de sauver la terre, certains se demandaient s’il fallait virer les pauvres et les étrangers.
    Comme disait l’autre, l’homme reste fidèle à lui-même, animal grandiose et désespérant, ruisselant de lumière et farci de médiocrité.
    J’ai de la peine pour nos enfants qui ne pourront plus contempler ces vastes étendues de glaces, les loups, les ours et toute la biodiversité qui disparaît dans une indifférence signifiant peut-être ce qu’est le nihilisme contemporain.
    Entre espoir et désespoir entre lâcher prise et révolte j’assiste au "spectacle" sans pouvoir rien n’y faire...

  • par Le 29 juin à 09h27

    Hello,
    Oui ça fait mal de voir cela et c’est juste effrayant pour nous, pour la vie telle qu’on la voit, la connait, celle qui nous permet de vivre.
    Mais la Terre, la vie, saura se réinventer quand ou si nous détruisons notre "niche" écologique. "D’autres" espèces nous remplacerons ! Ce qui est effrayant, c’est que nous nous détruisons. Mais ce serait bien si on était encore du « voyage » !
    Mais peut-on en vouloir à ceux, aux milliards de nos congénères que nous laissons dans la misère, que de vouloir accéder à "notre bien-être" en puisant, puisant, puisant à l’infini dans les ressources de notre Terre, comme nous continuons d’ailleurs à faire ? Ce n’est pas un peu schizophrène cette histoire ?
    Alors on peut pleurer, on peut traiter les autres de cons, et se lamenter en disant que rien n’est fait, qu’on ne peut rien y faire.
    Ou alors on peut essayer d’avoir une certaine dose d’optimisme, raisonnée. Se dire, que oui c’est mal engagé cette affaire, mais que enfin la prise de conscience est réelle, que enfin des alternatives se mettent en places (les énergies alternatives sont une réalité, discrètes, certes mais ça démarre, la mobilité entame enfin un changement, c’est pas une révolution, mais ça se met en marche, et pleins d’autres choses, prise de conscience d’un retour à une agriculture moins chimique, qui pourtant a permis de nourrir presque l’Humanité entière au XX ieme siècle ne l’oublions pas hein !!! même avec les conséquences qu’on connait !)…
    Sans compter sur la technologie, l’hyper technologie, l’over technologie même, que l’on consomme à l’excès…Mais qui nous permet ou nous permettra aussi de nous raisonner ?

    Moi je n’aime pas ces messages pleurnichards, les autres c’est des cons, je vous l’avais bien dit etc etc etc.
    Moi je préfère croire en nous, en l’humanité, à notre intelligence collective, à nos reflexes de survie (commun à tout le vivant), oui on s’en sortira, ce ne sera surement pas sans changements, dégâts, « on » y laissera des plumes et notre environnement avec, mais on rebondira (on = l’humanité), très probablement, ça fera mal aussi, peut être…

    Soyons pro actifs de ces changements, déjà nous « les riches », par des gestes simples pour commencer, et de bons sens, pas nos prises de positions, par nos idées, notre pro activité… Moi je prends le pari de l’optimisme.
    On n’est pas les dernières des burnes à la fin, on se bouge et on arrête de pleurer, on n’a plus le temps !

Chargement en cours Chargement en cours...
Nouvelle réponse
Nous vous conseillons de vous connecter !

Cochez cette case si vous voulez que votre message soit simplement envoyé par e-mail à l'auteur du sujet. Pratique pour échanger son adresse e-mail, téléphone, etc.

Veuillez patienter ...