Grande traversée du Mercantour sept 2019

Le 31 juillet à 16h39

Bonjour,
Je voudrai faire cette randonnée début septembre mais je souhaiterai avoir quelques précisions sur cette randonnée avant de partir .Donc je fais appel à ce qui l’ont déjà réalisé.

Etant un peu sensible au vide y-a-t-il des passages délicats si oui ou se trouve t-il et peux-t-on les contourner
N’ayant pas encore acheté de carte IGN TOP25 .Pouvez -vous me dire comment vous vous êtes
orientés en téléchargent une application ou en achetant toutes les cartes
Merci pour les informations que vous me donnerez

Réponses

  • par Le 31 juillet à 18h17

    C’est toujours compliqué les questions précises à partir d’informations très larges :) Je tente une réponse sur l’approche qui pourrait être suivie.

    Qu’entendez-vous par ’grande traversée du Mercantour’ ? Il y a plusieurs possibilités d’itinéraire.
    ’Sensible au vide’ : Là aussi, quelle sensibilité ? A titre d’exemple ma mère peut en arriver à contourner des névés de 3m de long.

    Pour les cartes, il y a les TOP 25 effectivement, mais aussi openrunner, opentraveller, l’application Iphigénie...

    Je vous propose une idée de cheminement pour aborder le sujet que vous évoquez :

    1/ De quoi parle t’on ? Combien de jours, avec quelle dénivelée et distance max ? Quel point de départ et d’arrivée ? Autonomie complète ? Arrêts dans les gites ?
    2/ De là, on va sur opentraveller et on regarde grosso modo ce que cela implique
    3/ On cherche ensuite sur google s’il y a des descriptifs (exemple : pour le GR5 partie alpine, il y a moveyouralps qui donne un premier découpage des étapes)
    4/ Quand tout cela est fait, on doit pouvoir ’intuiter’ les passages franchement aériens : passages en crête, pointillés sur l’IGN, éventuellement, survol via Google Earth
    5/ Pour terminer on peut aussi tracer l’itinéraire sur openrunner ; à l’enregistrement du parcours, le profil altimétrique se dévoile. On peut repérér les passages avec de gros % (après, sur une crête, on est malheureusement à 0% de pente et on peut avoir le vertige donc ce n’est pas exhaustif).
    6/ Acheter les IGN ? Oui pourquoi pas, mais on doit les trimballer ce qui alourdit le sac et les abime un peu. Perso je les achète pour préparer la rando, mais je me déplace avec des scan + la boussole, et des applications sur le téléphone.

    A votre dispo pour continuer cette discussion

Chargement en cours Chargement en cours...
Nouvelle réponse
Nous vous conseillons de vous connecter !

Cochez cette case si vous voulez que votre message soit simplement envoyé par e-mail à l'auteur du sujet. Pratique pour échanger son adresse e-mail, téléphone, etc.

Veuillez patienter ...