Abonnez-vous à notre newsletter !

Continental Divide Trail (USA)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
95000m
Durée :
3 jours et plus

Le CDT, c'est plus de 4.000 km du Mexique au Canada en suivant la ligne de partage des eaux. Aux États-Unis : un parcours sauvage, peu fréquenté, quelquefois sans chemins, dans des espaces immenses où le marcheur est fréquemment à plus de deux jours de toute présence humaine. – Auteur :

Accès

Le départ se fait à toucher la frontière mexicaine, à Crazy Cook, que l’on doit rejoindre en 4x4 à partir de Lordsburg (Nouveau Mexique, USA) en s’inscrivant auprès du Continental Divide Trail Coalition
Le départ pour une traversée complète doit se faire en avril.

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

Il s’agit d’un itinéraire en bivouac avec une autonomie de 4 à 5 jours par étape, qui demande une expérience certaine de la marche ultra-légère et la capacité de marcher 9-10 heures par jour. Le parcours complet se fait en 4-5 mois, mais peut se fractionner. J’en ai fait les premiers 1.800 km en 2018.

Les infos essentielles

La logistique d’une telle marche est trop longue pour être donnée sur cette page, aussi je vous invite à basculer sur mon site où vous trouverez le bilan de cette première moitié, toute la logistique et la préparation, le carnet de route avec photos et un petit Topo guide en 9 sections donnant la description de la route et les points GPS importants.
Pour vous donner une idée, voici ci-dessous la première de ces 9 sections.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Remarques générales :
Ce petit guide ne prétend pas permettre de parcourir le CDT à lui seul : il est un complément des cartes, aussi bien pour imaginer votre progression avant le départ que pour suivre la carte sur le terrain.

Je garde les distances en miles (1 mile =1,609km) et les altitudes en pieds (30,48cm) car ce sont les unités que tous les marcheurs utilisent sur place : autant s’y faire. Je n’indique pas d’emplacements de bivouac ni de jours de marche car chacun marche à son propre rythme : calculez vous-même avec l’outil fourni sur le site.

Les coordonnées GPS sont données en degrés° minutes’ et secondes" (attention, ce n’est pas la même chose qu’une notation décimale : 25°35’56"12 n’égale pas 25.355612). Les distances en miles sont celles des cartes Bear Creek, base de l’appli Guthook.

Les heures de marche sont les miennes, déduction faite d’un long arrêt à midi mais en comptant les rares petites pauses pipi ou autres. Les indications de montées sont approximatives et les moyennes journalières sont basées sur les 10h00 par jour que j’ai faites en moyenne.

Les cartes proposées ici sont juste là pour donner une vague idée du terrain : sur place, les cartes Bear Creek avec l’appli Guthook sont de très loin le meilleur instrument disponible. Sauf exception, je n’indique pas non plus les points d’eau car ceux-ci sont trop changeants selon les époques : il est indispensable de regarder la feuille collaborative des points d’eau sur le site du CDT et de regarder les derniers commentaires sur les points d’eau sur l’appli Guthook pour avoir des infos (presque) à jour.

Ma feuille de route sur www.sahibvoyageur.fr donne des indications sur les ressources des villes-étapes où je me suis arrêté, ainsi que toute ma logistique et mon carnet de route ; Le meilleur guide en la matière est le "Yogi’s Book" (voir le site).

Section 1 : Crazy Cook à Lordsburg (22-25 mai 2018)
85 miles, 1.200 m de montée, 33h30 de marche, moyenne de 358m de montée par jour. Attention : très peu d’eau et d’ombre. Bien repérer les caches d’eau.

Le chemin de départ est évident, bien marqué sur le terrain ; il y a plusieurs chemins possibles, mais tous vont dans la même direction et se rejoignent sur piste carrossable qui s’engage dans une vallée orientée nord-ouest que l’on voit de loin. Nombreuses balises de grande taille. Au mile 11.5, la vallée tourne vers le nord-est et descend. Sur la fin, il faut continuer dans le fond de vallée pour rejoindre la piste par laquelle la jeep conduisant à la frontière est passée pour rejoindre la cache d’eau au mile 13,9 GPS 31°36’44"65/-108°18’47".93 (votre chauffeur vous l’aura fait repérer à l’aller). Les caches sont toutes des boites en fer couleur brune d’environ un mètre de haut sur 1,2mx0.5m.

De là, vous pouvez soit remonter un peu dans la pente pour suivre le CDT qui longe la montagne, soit continuer sur la piste vers le nord-ouest jusqu’au mile 24,2 où il faut obliquer à droite (balise) plein nord pour atteindre la prochaine cache d’eau juste avant de traverser le Hwy 81 au mile 26 GPS 31°44’1".96/-108°24’38".7

On continue plein nord un peu à l’ouest de la route sur une trace bien visible, on coupe une autre piste au mile 36,3 avant de trouver sur la droite un puits artésien bien visible qui donne une bonne eau près du mile 39,1 GPS 31°53’55".09/-108°24’52".51. A partir du mile 41, la trace fait un crochet à l’ouest avant de revenir nord pour aller couper le HWy 9 au mile 45.6. Une cache d’eau se trouve juste avant sur la droite, GPS 31°57’54".65/-108°26’23".57. La trace va ensuite nord-nord-est sur 1,5 mile et vire vers le nord-ouest pour passer par un petit canyon (tank d’eau peu utilisable), puis appuie un peu au nord et quitte ce canyon lorsqu’il s’élargit en passant un petit col avant de viser un autre col au nord-nord-ouest au mile 56 et de continuer dans la même direction vers le Hwy 113 au mile 58.4 et la cache d’eau qui se trouve juste avant, GPS 32°04’49".9/-108°33’22".92.

La trace va au nord puis au nord-ouest pour traverser une vaste plaine en visant la droite (Est) du Pyramide Peak, bien visible. On passe au sud de Pyramid Peak par une piste allant à l’ouest, puis de nouveau au nord vers une route et des maisons. La prochaine cache d’eau est avant les maisons, GPS 32°15’46".18/-108°44’29".97. De là, on va à gauche vers les collines, puis au nord et au nord-est. Le balisage est moins visible, mais si vous le perdez, allez tout droit au cap 20°, vous ne tarderez pas à voir Lordsburg apparaître au mile 85,5.

Il y a sur cette section de nombreux abreuvoirs et tanks pour les bêtes, mais ne comptez dessus que si un commentaire récent sur la carte BC (cliquer sur le waypoint, puis à nouveau sur l’encadré court pour voir apparaître tous les commentaires) ou le Water Report du CDTA vous assurent d’y trouver de l’eau raisonnablement propre.
« »

Dernière modification : 11 mai 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : sahibvoyageur.fr

Diplomate retraité, je marche depuis 45 ans, en particulier au Népal (16 ans de séjour) et au USA (Pacific Crest Trail). Je pratique aussi le VTT et tend désormais vers la marche ultra légère.

Randonnée réalisée le 22 mai 2018

Topo publié le 11 mai

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !