Dahner Felsenpfad, Burgruine Neudahn ‒ Pfälzerwald

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
708m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Dans la continuité géologique des Vosges du Nord, ce modeste massif du Palatinat rhénan abrite une multitude de monolithes de grès rouges triasiques sculptés par l'érosion. Aux abords de la ville de Dahn et dans une ambiance forestière où règne le pin sylvestre, les formations rocheuses se succèdent sur ce parcours agrémenté de 2 lacs et d'un château ruiné du XIIIème siècle, édifié avec cette même roche.

Accès

  • Du centre de Wissembourg, suivre la direction "Dahn" (24km) par la D334 (puis L478 et B427 en Allemagne). Au 2ème rond-point en entrant dans la ville de Dahn, prendre à gauche, franchir la voie ferrée et continuer en direction de Büttelwoog jusqu’au parking du Sportpark, sur la Eybergstraße (218m).
  • En bus (VRN), ligne 252 au départ de la gare de Wissembourg, arrêt "Dahn Stadtmitte" (à 900 mètres du sentier).

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : Pietruska - Top Stern - "Dahner Felsenland" 1:25000
  • Tracé OSM : Dahner Felsenpfad - Burgruine Neudahn
  • Altitude de départ : 218m
  • Altitude du point haut : 315m
  • Dénivelé cumulé : 708m
  • Distance : 19,6km
  • Difficulté : aucune

Balisage

  • Sentier "Felsenpfad" parfaitement balisé (logo), quelques panneaux directionnels.
  • Absent pour 3 virées à l’écart du sentier : Jakobsfels, Burgruine Neudahn et les lacs du Moosbachtal.

Remarques

  • L’itinéraire de randonnée proposé ici (19,6km) est une version allongée et augmentée du circuit classique "Dahner Felsenpfad" (12,5km). Ont été ajoutés :
    • Une virée vers le belvédère de Jakobsfels (vue sur la ville de Dahn) via un joli sentier.
    • La découverte du Burgruine Neudahn (château ruiné) via la crête de Kauertfelsen.
    • Le tour des lacs du Moosbachtal.
  • Les formations rocheuses, facilement identifiables par les plaques nominatives présentes sur chaque site, se suivent dans cet ordre : Blitzfels, Pfaffenfelsen, Schillerfelsen, Schwalbenfelsen, Pfaffdelfels, Jakobsfels, Kauertfelsen, Elwetritschefelsen, Hirschfelsen, Schlangenfelsen, Roßkegelfels, Ungeheuerfels, Büttelfels, Lämmerfelsen, Wachtfelsen.
  • Le balisage étant excellent et fréquent sur une grande partie de la randonnée (il est quasi impossible de se perdre), la description du parcours est par conséquent très succinte. L’avantage d’observer toutes ces curiosités géologiques sans trop se soucier du cheminement.

Itinéraire

Du parking situé au bout de la Eybergstraße, prendre cette même route en sens inverse jusqu’à l’Hotel Felsenland. Le départ du Dahner Felsenpfad se trouve sur la gauche de la route, juste derrière l’hôtel.

Le sentier grimpe vers le belvédère de Blitzfels et longe la crête rocheuse de Pfaffenfelsen. En fin de crête, on descend en bordure de la zone urbaine (terrain de sport) pour ensuite remonter via une chouette portion du sentier, sur laquelle on enchaîne un superbe monolithe (Schillerfelsen), un point de vue sur la ville de Dahn (Schwalbenfelsen) et une vaste formation rocheuse (Pfaffdelfels ou Felsen Arena) en amphithéâtre.

  • À Pfaffdelfels, on peut admirer des parois gréseuses par endroits finement sculptées par l’érosion, un litage bien marqué qui met en évidence les changements des conditions de sédimentation, un poudingue à petits galets et silex.

Continuation en direction du sud-ouest, le sentier s’élargit puis s’oriente au nord après une bifurcation. Au bout de 600 mètres après celle-ci, quitter le sentier balisé pour le chemin sur la droite (nord-est). Une discrète plaque métallique fixée sur un arbre indique le belvédère de Jakobsfels.

Peu avant une antenne radio (30 mètres environ), poursuivre à droite via un joli sentier légèrement descendant, toujours au nord-est. Il se termine au belvédère de Jakobsfels, petite plateforme avec vue sur la ville de Dahn et ses alentours.

Ensuite, chemin inverse pour revenir sur le sentier balisé.
Après 230 mètres, lorsque le sentier invite à descendre sur la gauche vers Elwetritschefelsen, ignorer et continuer plein nord (on visitera ce rocher ultérieurement).

En arrivant à un embranchement (virage en épingle), rester à gauche pour une courte descente menant à Großertalhals, grand carrefour de sentiers et chemins. Repérer la plaque métallique fixée sur un arbre et suivre au nord la direction "Burg Neudahn".

À la vue d’une seconde plaque, partir sur le petit sentier à droite (nord-est), direction "Satansbrocken-Hexenpilz - Burg Neudahn". Ce sentier parcourt une crête sur laquelle se succèdent les monolithes de Kauertfelsen.

En fin de crête le sentier vire au nord-ouest, conserver ce cap pour rejoindre le château ruiné dont il reste de beaux vestiges. D’accès libre, le château est visitable dans sa totalité (quelques infos et d’autres photos ici).

En continuant au-delà du château et après une courte descente, on croise un chemin. Le suivre à gauche pour revenir au carrefour de Großertalhals. Au sud-est, prendre le sentier descendant, direction "Moosbachtal - Dahner Hütte".

Le fond du vallon atteint (Moosbachtal), on peut faire le tour des 2 lacs tout proches, entre lesquels un sentier relie leurs rives nord et sud.

Ensuite, on emprunte au sud le chemin qui longe la rive gauche du Seibertsbach (ruisseau). Au bout de 320 mètres environ, le franchir par une transversale pour arriver au pied d’une paroi rocheuse. Sur 40 mètres, longer au nord la rive droite jusqu’à trouver le départ d’un sentier sur la droite.

Ce sentier ascendant et aménagé mène à Elwetritschefelsen, un belvédère très sauvage. Ignorer la suite du sentier et redescendre au bord du ruisseau pour le longer au sud, sur sa rive droite. On est de retour sur le Dahner Felsenpfad, avec reprise du balisage.

Au bout de 250 mètres, on quitte le chemin par la gauche pour entamer un superbe circuit sur un petit sentier très sinueux (tantôt ascendant, tantôt descendant), enchaînant les formations rocheuses de Hirschfelsen, Schlangenfelsen et Roßkegelfelsen. On peut y voir une multitude de petites arches creusées à la base des rochers.

S’ensuit une portion forestière (sans rochers) sur un chemin descendant qui mène à un virage en épingle (Rothsteigbrunnen). Dès la sortie de ce virage, le sentier reprend sur la droite (légèrement surélevé et parallèle au chemin) en passant par les monolithes de Ungeheuerfels.

Sur terrain plat, entre bois et prairies, on continue par un cheminement de liaison pour rejoindre d’autres formations rocheuses. Lorsque le sentier reprend la montée, on arrive rapidement au superbe et immense monolithe de Büttelfels.

À mi-hauteur, celui-ci est percé d’une grande arche sous laquelle se trouve une plateforme que l’on atteint par une raide échelle. Au sud, on aperçoit Lämmerfelsen, un autre immense monolithe que l’on va rejoindre par la suite.

Le site de Lämmerfelsen est peut-être le plus fabuleux, de par ses dimensions, ses nombreux recoins et points de vue à découvrir. À l’écart du sentier, il est possible de s’aventurer à mi-chemin entre les 2 piliers (Theoturm et Bockturm) situés à l’extrémité orientale de cet ensemble rocheux (au-delà, ce n’est vraiment pas raisonnable !).

Le sentier poursuit en contrebas des rochers, sur le flanc nord, puis engage une descente. Vers le nord, on traverse à nouveau une zone de prairies pour se diriger vers Wachtfelsen, dernier site rocheux de cette randonnée (pas de photo, batterie épuisée).

On rejoint ensuite la route d’accès au niveau de 2 piliers rocheux (Braut et Bräutigam). Un sentier longe la route sur sa droite jusqu’au point de départ du Dahner Felsenpfad. Il ne reste plus qu’à suivre la Eybergstraße jusqu’au parking.

Randonnée effectuée le 30 septembre 2015.

Dernière modification : 28 mai 2018
Tour des Trois Roches

La carte du topo « Dahner Felsenpfad, Burgruine Neudahn ‒ Pfälzerwald »

Ouvrir en grand !
Periode de turbulences en matière de cartographie (voir actu) !
Si la carte ci-dessous vous parait un peu palichonne, nous vous invitons à la consulter sur OpenStreetMap

Chargement de la carte en cours