Doudoune Quechua Top warm

Les doudounes ont le vent en poupe ces dernières années. Décathlon sort une doudoune légère, compressible et particulièrement efficace. C’est parti pour le test.

Caractéristiques fabriquant

  • Chaleur : 85% duvet/ 15% plume (188g en taille L). Capuche. Coussinet chaud dans le cou
  • Légèreté : Cette doudoune ne pèse que 580g en taille M
  • Compacité : Se compresse dans la poche poitrine, pour mettre en fond de sac. 660 CUIN
  • Résistance : Coutures principales thermocollées pour empêcher les plumes de traverser
  • Solidité : Empiècements plus solides aux épaules et poignets pour résister aux frottements
  • Ventilation : Ventilations pour une bonne respirabilité en ouvrant le zip (20 cm) sous les bras
  • Imperméabilité : Tissu intégralement déperlant. Empiècements imperméables épaule et capuche
  • Poches : 2 poches main et 1 poche poitrine sécurisées. 2 grandes poches intérieures

Caractéristiques :

Composition : Garnissage : 85.0% Duvet de canard gris, 15.0% Plumette de canard gris Tissu principal : 100.0% Polyamide Empiècement : 100.0% Polyamide Poche : 74.0% Polyester, 26.0% Elasthane

Test Lab Terrain : Toutes nos doudounes ont été testées en laboratoire sur mannequin thermique par 5km/h de vent, en reproduisant une randonnée avec effort modéré. Ceci vous permet de faire le choix le plus adapté en comparant leur niveau d’isolation thermique, sur une échelle de 1 à 5.

Conçu pour : vous protéger du froid lors de vos RANDONNEES EN MONTAGNE. Testée pour un confort optimal à -20°C

Restriction d’usage : Ne convient pas en cas d’exposition prolongée à la pluie.

Garantie : 2 ans

Infos complémentaires :

Pouvoir Gonflant du garnissage duvet/plumes  :
Pour cette doudoune garnie en 85/15, le pouvoir gonflant est garanti supérieur ou égal à 660 CUIN. Le pouvoir gonflant représente la capacité d’isolation thermique du duvet, par l’ « emprisonnement » d’un certain volume d’air. Donc plus le duvet est gonflant, plus il occupe de l’espace, plus il emprisonne l’air et donc plus il isole.

Les avantages d’un garnissage en duvet et plumes de canards :
La capacité gonflante et durable du duvet lui confère 3 qualités pour la randonnée :

  • Isolation thermique grâce à l’air emprisonné dans le duvet et les plumes - Ultra légèreté : à chaleur égale la plume est plus légère qu’une ouate synthétique. Cela permet de gagner encore du poids dans le sac à dos
  • Ultra compressibilité. Nos plumes proviennent de canards chinois élevés pour leur viande, nous récupérons leurs plumes après abattage.

Conseils d’entretien d’une doudoune garnie en duvet et en plume :
La doudoune va se porter tout l’hiver et nécessitera certainement d’être lavée. Suivez nos conseils en cliquant sur le lien ci-dessous : www.quechua.com/wash-your-down-jacket

En cas de pluie :
La matière de cette doudoune est déperlante. Elle permet aux gouttes d’eau de rouler sur le tissu, ce qui retarde la pénétration de l’eau dans la doudoune, le temps de vous mettre à l’abri. Les épaules et la capuche de la doudoune, plus exposées à la pluie, sont imperméables. Nous vous conseillons néanmoins de porter une veste imperméable au-dessus de la doudoune en cas d’exposition prolongée à la pluie.

Le test Terrain

Nous avons testé la veste "Top Warm" de Quechua lors d’une randonnée dans le massif de Belledonne en janvier. Le temps était sec avec un léger vent et une température de -5° maximum.

À la réception de la doudoune, aucune doute : il s’agit d’affronter le froid. Le gonflant est important et la fermeture centrale remonte pour recouvrir le menton. On se sent bien emmitouflé. Le touché de la veste est très agréable : matière soyeuse.

Niveau poches, cette doudoune comporte, outre les 2 poches à fermeture pour les mains, deux poches intérieures ouvertes, à filet (maillage très fin), et d’une grande poche à fermeture côté poitrine. Cette dernière fait également office de poche de compression. La doudoune compressée dans cette poche occupe un volume de seulement 25x15cm environ : pratique pour le sac à dos.

Quechua annonce une doudoune à 660 CUIN. Pour ceux qui veulent en savoir plus, voir l’excellent article de notre ami Régis, qui explique comment est mesuré la qualité du duvet ?

“Le gonflant est important - Le touché de la veste est très agréable : matière soyeuse.”

Poche intérieure = poche de compression.


Côté couleurs, nous avons testé la version en vert qui comporte des empiècements renforcés de couleurs grises au niveau des poignets et des épaules. Capuche grise également.

Coté poignets, la doudoune comporte un resserrement élastique intérieur qui assure l’étanchéité contre la neige ou le froid.

Un cordon au bas de la veste permet d’ajuster la doudoune à sa taille.
Le zip central comme les 2 poches extérieures portent un petit cordon qui facilite la manipulation lorsqu’on porte des gants.

Nous portons la veste en 3eme couche. Aucune sensation de froid. Nous marchons d’un bon pas, ça grimpe et ça commence à chauffer sérieusement. Les ouvertures de 20cm sous les bras sont bienvenus mais ça ne suffira pas. Retour de la doudoune dans le sac à dos pour quelques instants. Cette doudoune n’est pas faite pour être portée pendant un effort soutenu, certainement pas en 3eme couche du moins dans les conditions de notre test.

“Une doudoune chaude, couvrante, idéale pour le bivouac ou pour un effort modéré par temps froid”

Nous sommes heureux de ressortir cette veste une fois le gros du dénivelé derrière nous. En fin d’après midi avec un léger vent glacial, nous avons mis la capuche en place pour la dernière marche d’approche sur la neige dur qui nous mènera au sommet. Nous y resterons quelques heures, à attendre le couché du soleil qui avait fini par sortir.

C’est là que nous apprécions pleinement la veste. Les oreilles et le menton sont recouverts. Aucune sensation de froid. À noter que lorsque la veste est complètement fermée, la fermeture éclair vient se loger derrière un rabat qui évite ainsi le contact avec le menton. Un petit détail qu’on apprécie. L’intérieur de la capuche comporte également des coussinets de duvet.

Nous ne quitterons plus la doudoune et redescendrons avec à la nuit tombée à la frontale.

Nous avons particulièrement apprécié :

  • le confort de cette doudoune : on s’y sent bien dès le premier essai !
  • la bonne protection en statique dans une ambiance particulièrement froide.
  • la compressibilité de la doudoune que l’on peut glisser dans le sac à dos - format très raisonnable. Cette doudoune ne se portant pas pendant l’effort, c’est un point essentiel.
  • Bon rapport qualité / prix

Points à améliorer :

Le zip central comporte 2 curseurs permettant d’ouvrir la veste dans un sens ou dans l’autre. Il nous est arrivé plusieurs fois de ne pas arriver à remonter le zip central. Il faut s’y prendre dans ce cas à plusieurs reprises, en essayant d’ajuster les 2 curseurs au mieux pour que ça embraye.

Observation :

Cette doudoune indique un tissu entièrement déperlant et des renforts imperméables sur les épaules. Comme précisé plus loin dans le descriptif, cela retarde la pénétration de l’eau dans la doudoune, le temps de se mettre à l’abri. De manière générale, on évitera de mettre une doudoune sous la pluie.


Vous êtes intéressé par cette doudoune ?
Rendez-vous sur le site internet de Quechua.

Test doudoune Quechua