Eckenfels (600m), Maisacher Grat (530m), Buchkopfturm (921m) ‒ Nordschwarzwald

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
871m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une longue boucle dans la vallée du Renchtal, qui se déroule en grande partie sur la commune de Oppenau. Très valloné, alternant montées et descentes, ce parcours permet la découverte du site rocheux méconnu de Eckenfels, la traversée jolie et très facile de la crête du Maisacher Grat et enfin, la visite de la toute récente Buchkopfturm Oppenau (tour panoramique ouverte en mai 2015). D'autres points de vue en chemin, notamment lors de la montée au petit sommet du Weißkopf et sur le Westweg en fin de randonnée.

Accès

  • À mi-chemin entre le Schliffkopf et Alexanderschanze sur la Schwarzwaldhochstraße (B500), parking du Lotharpfad au bord de la route (910m).
  • En bus (VGF), ligne 12, arrêt "Lotharpfad".

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : Kompass 877 Oberkirch - Hornisgrinde 1:25000
  • Tracé OSM : Eckenfels - Maisacher Grat - Buchkopfturm
  • Altitude de départ : 910m
  • Altitude du point bas : 342m
  • Altitude du point haut : 963m (Roßbühl)
  • Dénivelé cumulé : 871m
  • Distance : 26km
  • Difficultés : distance ; cheminement peu évident pour accéder à Eckenfels (aucun balisage, aucune indication)
  • Météo : webcam de la Buchkopfturm

Balisage

  • Aucun balisage pour la descente vers Eckenfels, puis jusqu’au croisement avec la route L92.
  • Losange jaune : du croisement avec la route L92 jusqu’au Weißkopf, via le Maisacher Grat.
  • Losange bleu : du Weißkopf jusqu’à Breitenberg.
  • Losange jaune : de Breitenberg à la Renchtalhütte.
  • Losange bleu : de la Renchtalhütte à Zuflucht via la Buchkofturm.
  • Losange rouge (Westweg) : de Zuflucht au Lotharpfad via le Roßbühl.
  • Panneaux directionnels et altitudinaux.

Itinéraire

Descente vers Eckenfels

Cette première partie de randonnée est une descente non balisée.

De la B500, effectuer la liaison avec le Westweg via le Lotharpfad.
Prendre à droite le Westweg sur 300 mètres puis s’engager sur le chemin non entretenu descendant vers la gauche (nord-ouest).

Enchaîner 3 virages en épingle en ignorant les chemins connexes et en restant toujours sur la portion la plus descendante.

Environ 280 mètres après le dernier virage (poste d’observation), on trouve un embranchement. Suivre le chemin à gauche qui, après une très courte montée, descend tranquillement vers le carrefour de Häuslesattel (cabane, 720m).

Près de la cabane, repérer une sente (non indiquée) partant au sud-ouest. Cette sente forestière évolue parallèlement à une crête (sur la gauche) de plus en plus marquée, puis elle fait la jonction avec un chemin venant de la gauche et poursuivant dans une orientation ouest-sud-ouest.

  • Remarque : sur cette zone, il existe des différences notables entre la carte et la réalité sur le terrain.

Lorsque ce chemin quasi rectiligne entame un virage à droite en bout de crête, on se trouve près de la crête rocheuse toutefois bien cachée par les arbres. À l’extérieur du virage, trouver la très discrète trace (toujours non indiquée) qui mène au belvédère principal d’Eckenfels (600m), signalé par une croix métallique.

Eckenfels est un site très sauvage avec une jolie vue et une végétation caractéristique des crêtes rocheuses ensoleillées, très peu fréquenté et davantage connu des amateurs d’escalade (plusieurs voies équipées).

Selon l’envie, possibilité d’explorer la crête qui abrite d’autres belvédères secondaires. Vigilance requise, la zone est très escarpée.

  • Anecdote : les rochers se trouvant en contrebas du chemin, on peut penser au premier abord que l’accès se situe plus bas et plus loin sur le chemin. Lors du passage, celui-ci a ainsi été manqué ! J’ai continué sur le chemin jusqu’à me retrouver au hameau Oberer Ameisenbühl, en lisière de forêt et au pied des barres rocheuses. Alors, plutôt que de faire le chemin inverse (assez long), j’ai pris au plus court via le départ des voies d’escalade. Une brèche très raide et terreuse mais praticable, m’a permis de revenir au belvédère. Encore une fois, l’accès est situé à l’extérieur du virage et à l’altitude 610m environ.

De Eckenfels au Maisacher Grat

Prendre le chemin en sens inverse (est-nord-est) jusqu’à la jonction avec la sente prise à l’aller.

Continuer à droite sur le chemin qui va par la suite effectuer une grande courbe vers la droite. Peu après, tourner à gauche (virage en épingle) puis immédiatement à droite afin de rejoindre le chemin qui évolue au niveau supérieur (Erdschleifweg).

À l’embranchement suivant, bifurquer à gauche sur le chemin ascendant qui va croiser la route L92. Traverser la route pour trouver un panneau (Horneck, 702m). Au sud-sud-ouest, suivre la direction "Maisacher Grat".

Conserver cette même direction au panneau suivant (Beereichenäckerle, 669m), le sentier descendant s’oriente alors au sud-ouest. Ignorant tous les chemins venant/partant de gauche et droite, on croise à nouveau un panneau (Rankeck, 567m).

Environ 120 mètres après celui-ci, rester sur la gauche à l’embranchement pour suivre le début d’une crête déjà bien marquée.

La vue se dégage progressivement et un joli sentier de crête boisée parcourt le Maisacher Grat. À mi-chemin sur cette crête un peu rocheuse qui surplombe le hameau Maisach (commune d’Oppenau), un point de vue est équipé d’une table d’orientation (530m).

  • Contrairement au célèbre Karlsruher Grat à Ottenhöfen, le sentier du Maisacher Grat est très tranquille et ne présente absolument aucune difficulté.

Du Maisacher Grat à la Buchkopfturm via le Weißkopf

En fin de crête, le sentier engage la descente (un peu raide, possiblement glissante) et croise un chemin. Le suivre à gauche jusqu’à la route (K5300) qui traverse Maisach.

Avec un décalage de 40 mètres sur la droite, franchir la route pour trouver un panneau (Hilsenhof, 342m). En direction de "Weberskreuz", la montée reprend plein sud dans un vallon (piste bitumée) pour arriver à la ferme de Gantersgrund.

Derrière celle-ci, un chemin poursuit au nord, il effectue une grande courbe et s’oriente à nouveau au sud au passage d’une prairie. Rester à gauche et en montée à l’embranchement dans cette prairie, afin d’atteindre plus haut un carrefour de chemins au niveau d’une petite cabane sans nom.

Des 3 chemins qui se présentent, prendre celui du milieu montant au sud-ouest via le versant nord du Weißkopf (point de vue, 648m).

Lorsque le chemin prend fin sur la crête boisée du Weißkopf, continuer sur quelques mètres pour trouver un sentier qui évolue en contrebas et parallèlement à cette crête. Le suivre à gauche (est), jusqu’à un panneau (Weberskreuz, 605m).

  • À noter qu’au carrefour précédent (cabane), il est possible de rejoindre directement Weberskreuz par le chemin de gauche (sud). Mais l’on se prive ainsi des vues dégagées lors de la montée au Weißkopf !

Il s’agit maintenant de ralier le hameau Breitenberg. Suivre alors cette direction à tous les embranchements équipés de panneaux : Wassereck (629m), Kalter Brunnen (680m) et Holzau (684m). Le cheminement est orienté sud-est, puis est et enfin nord-est.

En arrivant au panneau sur la rue principale du hameau (Breitenberg, 652m), prendre à droite vers "Renchtalhütte". Au panneau de l’embranchement suivant (Martinshof, 659m), rester sur la route ascendante à gauche.

Au bout de 200 mètres, un panneau (Am Bildstöckle, 695m) signale le départ d’un sentier sur la gauche de la route. Attention, ce sentier très récent ne figure pas sur la carte. Il permet de rejoindre la Renchtalhütte dans un environnement plus sympathique que la petite route.

Du parking situé après la Renchtalhütte, suivre désormais la direction "Buchkopfturm". Les indications sont régulières, au losange bleu s’ajoute le balisage "rs" (pour Renchtalsteig).

À mi-parcours lors de la montée vers la tour, ne pas rater sur la droite le sentier qui permet de faire la liaison avec le chemin du niveau supérieur, celui-là même qui permet d’accéder à la Buchkopfturm Oppenau (921m).

Idéalement positionnée aux confins du Renchtal, cette tour de 28 mètres de hauteur est toute récente : son ouverture date du 14 mai 2015, elle est en accès libre toute l’année.

De construction moderne en bois et métal, elle n’a cependant pas le charme des anciennes tours de grès rose érigées pendant la seconde moitié du XIXème siècle (Friedrichsturm et Mooskopkturm, par exemple). Mais elle s’intègre bien dans le paysage et la vue y est superbe !

Retour via Zuflucht et le Westeg

Quitter la tour par le chemin rectiligne (est-nord-est) et suivre les cartouches "rs".

À la première bifurcation, tourner à droite (est) puis à gauche (nord) au panneau situé 80 mètres plus loin (Kohlgrube, 907m).

Au croisement suivant avec panneau (Kehler Loch, 918m), prendre le chemin à droite (nord-est). On abandonne ici le balisage "rs", il ne sera plus utile par la suite.

Lorsque ce chemin effectue un virage en épingle (droite), quitter le chemin à la vue d’un chalet et se diriger vers celui-ci. Juste avant ce chalet, s’engager sur le petit sentier orienté au nord-nord-ouest. Il fait la jonction avec le Westweg, au niveau de la route L92 et du parking du Zuflucht (hôtel "Sport et Nature").

Traverser la route (assez fréquentée) et longer le parking jusqu’à un panneau (Zuflucht Parkplatz, 954m). Suivre la direction "Lotharfpad" via le Westweg, bien balisé.

Le sentier passe tout d’abord par le sommet du Roßbühl (963m). Ici, un panneau informatif signale que l’on traverse le site d’une ancienne fortification : Röschenschanze, construite à la toute fin du XVIIIème siècle. Si l’on distingue encore quelques talus, seule une vue aérienne permet de révéler son plan en forme d’étoile.

S’ensuit une courte descente, puis le sentier du Westweg se prolonge par un chemin en faux-plat avec une vue bien dégagée et quasi ininterrompue vers l’ouest.

Au bout de 2,1 kilomètres, il est temps de tourner la tête de l’autre côté (est), afin de ne pas rater la liaison du Lotharpfad pour le retour parking.

Cette fois, on peut emprunter le sentier très sinueux sur ponton, via la plateforme panoramique du Lotharpfad. Les installations ont été rénovées au printemps 2015.

Randonnée effectuée le 14 décembre 2015.

Dernière modification : 21 juin 2018
Buhlbachsee (785m) ‒ Nordschwarzwald

La carte du topo « Eckenfels (600m), Maisacher Grat (530m), Buchkopfturm (921m) ‒ Nordschwarzwald »

Ouvrir en grand !
Periode de turbulences en matière de cartographie (voir actu) !
Si la carte ci-dessous vous parait un peu palichonne, nous vous invitons à la consulter sur OpenStreetMap

Chargement de la carte en cours