Expédition à l’Orohena (2241m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1650m
Durée :
3 jours et plus
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Ascension de l'Orohena en 3 jours, départ à 600 mètres d'altitude, point culminant à 2241 mètres. C'est une vrai aventure que de se lancer à l'assaut de l'Orohena, le sommet le plus haut de la Polynésie française, situé sur l'île de Tahiti. Et cela à plusieurs titres : les difficultés sont liées à la fois au climat, au terrain, à la dénivelée importante et rapide, au caractère aérien du sommet (alpinisme...), à la lourde charge qu'il faut porter sur son dos pendant ces trois jours en montagne, isolés de tout et de tous.

Accès

Le départ se fait au point haut du lotissement Mahinarama, à 600 mètres d’altitude, situé sur la commune de Mahina, sur la côte est de Tahiti.

Itinéraire

L’Orohena, sommet double de Tahiti, culmine à 2241 mètres

Première chose avant de préparer cette expédition : connaître soi-même très bien le terrain et l’itinéraire, ou s’adjuger si ce n’est pas le cas les services d’un guide averti, professionnel ou non. En effet, ici à Tahiti nous ne sommes pas dans les Alpes, les sentiers ne sont pas entretenus, et les dangers sont multiples. Prudence et raison sont donc les deux maîtres mots. Consultez bien sûr la météo avant de vous lancer, le temps change très vite là-haut, et la balade peut vite se changer en cauchemard si des trombes d’eau s’abattent sur vous !!!

Ensuite, une condition physique parfaite est requise, avec l’habitude d’un portage lourd (minimum 20 kgs), et l’absence de vertige afin de parcourir sereinement la crête finale.

La composition du sac à dos est essentielle : tente (il fait froid là-haut la nuit, eh oui !), couchage, vêtements, matériel d’escalade, trousse de secours, eau, réchaud à gaz, et de la nourriture pour trois jours.
Le départ se fait au point haut du lotissement Mahinarama, à 600 mètres d’altitude, situé sur la commune de Mahina, sur la côte est de Tahiti. Partir très tôt le matin, si possible avant le levé du soleil. On empreinte le "sentier des Mille Sources", une piste 4x4 utilisée pour la maintenance d’un captage d’eau. Compter deux heures de marche sans difficulté jusqu’au captage. A droite de la vasque où est captée l’eau, monter par un chemin qui ressemble en fait à un petit ruisseau assez raide (il y a une corde). On progresse ensuite jusqu’à la crête qu’on atteint en un peu plus d’une heure, avec les lourds fardeaux qui sont sur notre dos... Ensuite, il faut environ deux heures et demi pour parvenir à Pihaiateta (1742 mètres) en suivant la crête. Il est alors temps de s’alimenter. Ensuite on continue vers Pito Iti, au pied duquel on arrive après encore deux heures de marche, sur la crête. Reste enfin pour ce premier jour à monter là-haut (2110 mètres) : Compter encore deux heures d’efforts. Il est alors temps d’installer le bivouac, et de s’installer pour le spectacle du coucher de soleil, grandiose à cette altitude.

Reposez-vous bien cette nuit ! Le lendemain, départ très tôt sur la crête qui mène à l’Orohena, avec de quoi manger et boire pour la journée, et tout le matériel d’escalade nécessaire à s’assurer sur la chaîne installée sur les cent cinquante derniers mètres de l’ascension, très verticaux et au-dessus de 1500 mètres de vide. Parcours assez facile jusqu’à la brèche, et ensuite il faut être très attentif et prudent, car ça devient étroit et dangereux. Ne pas hésiter à s’attacher dès que possible dans les passages difficiles qui sont équipés, surtout dans la partie finale. Compter une heure et demi jusqu’à la brèche, puis deux heures et demi jusqu’au premier sommet. Une fois là-haut, profitez du lieux et du panorama en toute liberté, car il n’y a plus aucune difficulté pour parvenir au second sommet. Toutefois, ne trainez pas pour faire demi-tour, car il vous faudra encore quatre heures pour revenir à Pito Iti. Le début de la descente s’effectue de préférence en rappel. Après toutes ces émotions, vous assistez pour la deuxième fois au spectacle du couché de soleil, et vous passez votre deuxième nuit à Pito Iti.

Le lendemain, il faut compter environ sept heures pour la descente jusqu’à la civilisation, ou un peu plus si on descend tranquillement en profitant des lieux...
Si tout s’est bien passé, vous avez des souvenirs plein la tête, l’appareil photo rempli de splendides images, et une envie inexorable de retourner là-haut !

Retrouvez cet itinéraire et bien d’autres en Polynésie sur le site http://orohena.free.fr

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Expédition à l’Orohena (2241m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Expédition à l’Orohena (2241m) »

Vue du sentier des Mille Sources Pihaiateta derrière nous Arrivés à Pito Iti Couché de Soleil sur l'Orohena Les nuages jouent avec le soleil Brumes du soir Le soleil disparaît entre Orohena et Aorai Au loin, Moorea, l'île soeur Ombres des sommets Levé de soleil Ombres du matin Pito Iti vu de la crête menant à l'Orohena Alpinisme Le premier sommet (2235 m) Le second sommet (2241 m) Victoire !