GR 221 Tramuntana de "las Pedras en Sec" Majorca

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
3500m
Durée :
3 jours et plus

Un très beau Trek de 5 jours sur un des rares GR classé au Patrimoine mondial grâce à ses chemins et terrassements en pierres sèches remarquables. Une belle surprise ! – Auteur :

Accès

Avion jusqu’à Palma de Majorque puis bus du centre jusqu’à Valldemossa (1/2 heure)

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte 1:25000 Tramuntana Central Mallorca
  • Carte 1:25000 Tramuntana Nord Mallorca
  • Boussole
  • Liens refuges :

L’idée m’est venue après une émission de télé sur Arte qui présentait ce trek pas encore trop connu et je dois dire que je fus subjugué par la beauté de ce parcours avant même d’y avoir mis les pieds !

ITINÉRAIRE AU JOUR LE JOUR

Samedi : Vol Lyon - Majorque et visite de Palma

Nous sommes arrivés un peu tard pour faire le transfert sur Valldemossa début du Trek et avons préféré consacrer un peu de temps à la visite de Palma.

Malgré les quelques heures, la première impression fut agréable et cette ville mérite d’y consacrer un peu de temps et de flâner dans la vielle ville du coté de la cathédrale ainsi que vers port. La baie est splendide au coucher du soleil.

Dimanche : Palma-Vallemossa- Refuge Can Boi

  • Temps d’étape : 4h30
  • D+ : 580m
  • D- : 800m

Le car (210) pour Valldemossa se prend à la gare Intermodal située à la Plaza de España et vous emmène pour moins de 2 Euros (en 2015) à Valldemossa en 40 minutes. Que dire de plus !

Le départ du trek se fait de cette petite ville et trouver le chemin de départ demande un peu d’attention. En gros il faut viser le nord par un dédale de rues montantes lesquelles nous conduisent au sentier alors indiqué par un panneau GR 221 que l’on suivra durant tout le trek.

Au démarrage une cahute avec un garde qui nous arrête et nous explique en Anglais que ce passage est soumis à contrôle car nous allons traverser des terres agricoles privées. En gros, le but est de limiter par 2 le nombre de randonneurs en excluant les animaux domestiques et les promeneurs du Dimanche, seuls les randonneurs ayant réservé en refuge sont autorisés à passer. Un réel différent existe entre le département qui à autorisé le passage du GR sur des terres privées sans l’accord des propriétaires...

Un statu quo demeure le temps de trouver une sortie de crise qui satisfera toutes les parties... En attendant on vous informe que vous êtes sur des terres privées sans vous bloquer le passage ! Ouf

On débute par un bon chemin au milieu des Oliviers et des chênes verts jusqu’au "Pla des Pouet" puis le col de Son Gallard et l’hermittage Guiem. Les premiers murs de Pierres sèches apparaissent donnant le ton de la randonnée.

El Camino de las Pedras en Sec commence déjà à nous charmer !

On sort progressivement de la foret pour ensuite longer une belle crête ("Cami de s’Arxiduc" d’où la vue sur la mer est saisissante et ce jour là, avec les nuages d’un coté et le beau temps de l’autre, l’ambiance y était ... !

Puis commence la longue descente sur Déià mais le chemin est large et bien tracé ce qui rend cette descente agréable jusqu’au premier refuge : le Refuge Can Boi.
Celui-ci est situé à l’entrée du village en contrebas de la route principale.

Remarque : Bon refuge et pas cher (26 Euros la demi-Pension et picnique du lendemain !
Le village de Déia est en soi magnifique très religieux comme son nom l’indique et sa population d’artistes donne au lieu un charme certain.

Lundi : Déia-Soller

  • Temps d’étape : 4h
  • D+ : 250m
  • D- : 300m

J’ai modifié cette étape qui en principe s’arrête au Refuge de la Muleta (bien avant Soller car cela faisait trop long sur le jour d’après, préférant ainsi équilibrer les étapes et après coup je dois reconnaître avoir eu raison et mes compagnonnes de route m’ont remerciées de ce choix stratégique...!

Cette étape est facile et agréable puisqu’elle longe la mer avec peu de dénivelé ce qui permet de gagner Soller en début d’a.m et ensuite d’aller se baigner au port de Soller en empruntant un vieux tramway en bois vraiment sympathique (sauf son prix) !

Nuit dans un hôtel bon marché du centre ville de Soller avec au menu Sangria et bonne Paella ... ! On est en Espagne tout de même !

Mard i : Soller-Refuge Tossals Verds

  • Temps d’étape : 7h
  • D+ : 930m
  • D- : 500m

Cette étape est la plus difficile car longue avec un passage un peu technique mais bien équipé dans les difficultés. Pour sortir de la ville de Soller, le plus simple est de demander la direction de Biniaraix en suivant une petite route puis on
retrouve les panneaux du GR.

La longue montée commence alors sur un chemin empierré magnifique qui monte régulièrement en lacets au milieu des oliviers et des chênes verts. C’est tout simplement magnifique, on traverse des gorges dans lesquelles le sentier de pierres sèches repose sur des soubassements de plusieurs dizaines de mètres en pierres sèches. On a du mal imaginer le travail qu’il a fallu pour la construction de ce chemin !

On arrive ainsi au col de l’Ofre d’où la vue se dégage sur le lac de Cuber et sur le sommet culminant de l’île : le Puig Major (alt 1436m) sur lequel on aperçoit le dôme des transmissions militaires dont la base est située en dessous du sommet...

On gagne le lac et on le contourne soit par sa rive droite ou gauche au choix pour ensuite remonter vers le coll de Sa Coma des Ases par le GR 221-F (variante plus courte mais aussi plus logique pour gagner le refuge). Courte mais intense remontée en plein cagnard... dur dur !

On entame la descente vers le refuge et les difficultés vont commencer dans la gorge dans le fameux passage du Pas Llis que l’on remonte grâce à une succession de chaines. Par temps sec et en montant pas de difficultés insurmontables juste un peu d’attention... La suite est plus facile et l’on continue à descendre jusqu’au Refuge de Tossals Verds. Refuge sympathique au milieu des oliviers et des anes !
Por Favor una Cerveza muy fresca vale ! Après cette journée, elle est plus que méritée !

Mercredi : Refuge Tossals Verds- Refuge Son Amer

  • Temps d’étape : 6h30
  • D+ : 900m
  • D- : 850m

C’est encore une étape longue mais très variée et l’on y découvre les plus beaux vestiges de pierres sèches de tout le parcours. Tout d’abord, il y a les Charbonnières sorte de four dans lequel on mettait le bois pour fabriquer le charbon et tout proche un large cercle qui servait à étaler le bois une fois brûlé. On découvre également la cabane du Charbonnier en pierre sèche surmontée d’un toit en chaume. Durant cette journée, on peut également voir des puits (casa des Nevaters) qui servaient de frigo et dans lesquels on fabriquait de la glace ! ces puits de 6 - 8 mètres de profondeur dans lesquels on empilait la neige et la paille en couches successives sur toute la hauteur, la forme ainsi que la profondeur favorisant le maintient du froid... voilà donc pourquoi ce parcours s’inscrit au Patrimoine Mondial avec sur tout le Tramuntana, des vestiges très bien entretenus tels les murs, les frigo, les charbonnières, ainsi que des systèmes d’aqueduc pour l’eau)

Mais pour revenir à la journée, le sentier monte doucement jusqu’au coll des Prat traversant une belle foret de chênes verts pour ensuite pénétrer dans un espace couvert de bruyères en fleurs. Magnifique !

Du coll des Prat, on redescend sur un autre col le coll des Télégraf . Après une courte remontée puis un parcours en crête avec vue sur la mer, on entame la descente sur le Sanctuaire de Lluc, monastère austère dans lequel on peut dormir à conditions d’y rester 2 nuits. Après une visite des lieux et une pause gâteaux typiques et thé dans l’enceinte du monastère, nous gagnons le Refuge Son Amer que l’on atteint par une courte mais raide remontée.

Jeudi : Refuge Son Amer- Refuge Pont Roma à Pollença

  • Temps d’étape : 5h15
  • D + : 300m
  • D - : 800m

Pour cette dernière étape, on commence par monter jusqu’au coll Pelat puis au coll des Pedregaret à travers une belle forêt de chênes verts pour entamer la dernière descente vers Pont Roma situé aux portes de Pollença dernière ville de notre périple. La dernière partie se fait au milieu des champs d’oliviers sur lesquels on pourra admirer de belles demeures catalanes, le sentier longe parfois la grande route de près mais jamais plus d’un kilomètre pour s’en écarter par de petites routes secondaires qui nous amènent au refuge.

Pollença est une petite ville sympathique où il fait bon flâner, on admirera le Pont Roma vestige Romain comme son nom l’indique puis du centre ville s’il vous reste un peu de force, je vous recommande de monter par le Chemin du Calvaire les 365 marches qui mènent à l’église et d’où la vue embrase la ville de Pollença !

Petite remarque : La place centrale de la vieille ville mérite un arret le temps d’une glace à la Nata et d’une sangria bien méritée ! et puis sur ces places espagnoles y règne une ambiance particulière et l’on y ressent toute la vie du pays, de la catalogne qui se regroupe autour de ces grandes places typiques.

Vendredi : Port de Pollença en bus et baignade sur sa belle plage

Une journée de détente à la Playa avec visite également de la ville fortifiée d’ Alcudia et de sa très belle et immense plage de sable blanc enfin bref, une journée de repos sans oublier le resto de poissons le soir histoire de terminer en beauté ce petit trek fort beau d’une petite semaine.

Remarques : la semaine tout compris, avion,resto, hôtels, refuges et cerveza et autres plaisir nous a coûté moins de 600 Euros (en 2015).

Samedi :

Baignade le matin ( eau à 24° ) et vol retour

Dernière modification : 16 mai 2018

A propos

Auteur de ce topo :

Tombé dans la marmite montagne dés l'age de 12 ans, J'ai commencé par l'alpinisme et la haute montagne jusqu'à l'age de 40 ans pour ensuite me consacrer entièrement à la rando. La photo a également une grande place dans cet univers. "Quand tu arrives en haut de la montagne, continue de grimper" proverbe (...)

Topo publié le 2 octobre 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Véronique GaillardLe 2 avril à 22h22

    Bonjour, à quelle époque avez vous réalisé ce circuit ? Est-ce possible en juillet ? Merci.

  • par Jean Pierre LLe 16 avril à 22h14

    Merci pour toutes ces informations qui nous ont servi à préparer notre randonnée entre Déia et Pollença. De Pollença prolongez en bus jusqu’à Alcudia et logez à l’hôtellerie de l’ermitage de la Victoria. Vue magnifique sur Formentor et encore quelques petites randonnées avec des panoramas magnifiques (Penya des Migdia)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !