Hohes Horn (538m), Brandeckkopf (686m), Mooskopf (875m), Geigerskopf (435m) par Durbach ‒ Nordschwarzwald

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1209m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Circuit des 4 tours. Longue randonnée au départ de la belle vallée viticole de Durbach, située entre Oberkirch et Offenburg. Des chemins, des sentiers, des ambiances forestières variées, une multitude de petits vallons et de superbes vues panoramiques.

Accès

  • Entre Appenweier et Offenburg, quitter la route B3 au niveau du village de Windschläg et prendre la direction Durbach. Passer les villages Ebersweier et Durbach, continuer ensuite vers le fond du vallon jusqu’au hameau Obertal. Se parquer au niveau de l’hôtel Rebstock (234m).
  • En bus (TGO), ligne 7142 (Offenburg Bahnhof - Durbach), arrêt "Durbach Rebstock".

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : Kompass 877 Oberkirch - Hornisgrinde 1:25000
  • Tracé OSM : Hohes Horn - Brandeckkopf - Mooskopf - Geigerskopf
  • Altitude de départ : 234m
  • Altitude du point haut : 875m (Mooskopf)
  • Dénivelé cumulé : 1209m
  • Distance : 34,2km
  • Difficulté : aucune, à part la distance

Balisage

  • Présent sur la quasi totalité du parcours, avec des panneaux directionnels et altitudinaux aux principales bifurcations. Les panneaux sont nominatifs et correspondent aux toponymes mentionnés ci-dessous.
  • Losange jaune : de Durbach Rebstock à Steineckle (via le Hohes Horn et le Brandeckkopf).
  • Losange bleu : de Steineckle à Späneplatz.
  • Losange jaune : de Späneplatz à Diebshalde.
  • Losange bleu sur fond jaune (Querweg Gengenbach-Schapbach-Alpirsbach) : de Diebshalde à Siedighalde.
  • Losange rouge avec un "K" (Kandelweg) : de Siedighalde à Schönwasen (via le Mooskopf).
  • Losange bleu et vert avec "rs" (Renchtalsteig) : de Schönwasen à Bildeiche.
  • Losange jaune : de Bildeiche à Durbach Rebstock (via le Geigerskopf).

Itinéraire

Hohes Horn

La randonnée débute devant l’hôtel Rebstock de Durbach. Au sud, prolonger la route sur 450 mètres et tourner à droite juste avant le Durbach Ranch (chevaux).

À un panneau (Durbach-Obertal Sägewerk, 240m), suivre la direction "Brandeck-Lindle". Un chemin s’élève en lacets dans les vignes et arrive à un croisement en amont du hameau de Lautenbach.

Prendre à gauche (nord-est) le chemin ascendant. Dans une jeune forêt de résineux, il effectue 3 grands lacets. Au panneau situé juste après le dernier lacet (Farrenhalde, 419m), suivre désormais la direction "Heidenkniesattel".

Sur 2 kilomètres environ, rester sur le chemin principal jusqu’à un croisement avec panneau (Heidenkniesattel, 480m).

Virer à gauche sur le sentier qui monte plein sud en direction de "Zeller Brunnen". Arrivé au panneau (Am Zeller Brunnen, 527m), se diriger vers "Hirschquelle" via le Hauptweg que l’on quitte en restant sur la gauche à l’embranchement situé 500 mètres plus loin.

Puis au bout de 380 mètres, serrer à droite à un second embranchement pour accéder au belvédère de Gluckelestein (475m), situé à 80 mètres du chemin et en contrebas.

Du belvédère, un court sentier orienté au sud-ouest permet de revenir sur le chemin que l’on a quitté à l’embranchement précédent.

Parcourir sans interruption ce chemin (il contourne le sommet du Eschholzkopf) jusqu’à une intersection qui abrite une source et un panneau (Hirschquelle, 518m).

Prendre le chemin en direction de "Möhrets Eck" mais au tout début de ce dernier (à environ 20 mètres), emprunter le sentier bien marqué partant sur la droite.

Ce sentier descend vers un carrefour situé sur le talweg d’un vallon. Du panneau (Böcklinstein, 367m), le sommet du Hohes Horn est désormais bien indiqué et le parcours parfaitement balisé.

Du carrefour, partir plein sud. Après 800 mètres environ, un court sentier quitte le chemin par la gauche et mène à un autre carrefour (Bühlhof, 472m).

À partir de cet endroit, il est possible de réaliser une petite boucle via le Hohes Horn, sans emprunter 2 fois le même sentier. Ainsi, on profite au mieux d’une belle forêt préservée (Bannwald).

Pour cela, ignorer l’indication "Hohes Horn" du panneau (ce sera le sentier du retour) et prendre un autre sentier, plein ouest.

Ce sentier, assez raide, grimpe vers une crête. Celle-ci atteinte au niveau d’un écriteau en bois (Rodeck, 547m), virer à gauche et la suivre jusqu’à la plateforme panoramique du Hohes Horn (586m).

Avec sa structure métallique, sa plateforme en bois et ses tables d’orientation, elle offre une vue sur la ville d’Offenburg et le Kinzigtal.

Brandeckkopf

De la plateforme, prendre le chemin inverse jusqu’à une bifurcation sur le sentier. Laisser à gauche le parcours de crête pris à l’aller et prendre le sentier descendant sur la droite.

Au panneau situé peu après (Unterm Horn, 535m), continuer tout droit pour revenir au carrefour de Bühlof (472m).

Suivre maintenant la direction "Fritscheneck". Ce long cheminement se fait sur un sentier qui se scinde en 2 branches à 2 reprises : c’est égal de parcourir l’une ou l’autre puisqu’elles se rejoignent à chaque fois.

À la fin de ce sentier, on se trouve face à une trifurcation. Prendre le sentier du milieu qui conduit à un carrefour doté d’un panneau (Fritscheneck, 560m).

Au nord-est, suivre la direction "Brandeck" via le Turmweg. Ce chemin signalé par un écriteau en bois effectue un grand lacet qu’un sentier permet de couper.

On récupère ensuite le Turmweg pour accéder à la tour panoramique du sommet du Brandeckkopf (686m). D’une hauteur de 23 mètres, cette tour a été construite en 1895. Située sur le point haut de la commune d’Offenburg, le panorama est à 360°.

Mooskopf

Repérer un panneau (Unterm Brandeck Turm, 682m) qui se trouve environ 30 mètres au nord-est de la tour. En direction de "Steineckle", prendre le joli sentier descendant qui file au nord-nord-est.

Après un grand virage à droite, il vire sud-sud-est et se termine sur un replat avec panneau (Steineckle, 523m).

Sur la gauche, suivre la direction "Mooskopf-Turm" jusqu’à atteindre un carrefour doté d’un petit parking et d’un panneau (Brandeck-Lindle, 523m).

Toujours dans la même direction, s’engager sur le chemin qui part au sud-est (Pionierweg). Au panneau suivant (Rosteck, 535m), rester sur le chemin de gauche à l’embranchement.

Désormais (et pour un long moment), conserver la direction "Mooskopf-Turm" avec un balisage bleu (losange). Passer ainsi une série de panneaux (Lindebene, 550m ; Heizenäckerle, 519m ; Matzebene, 558m) sur un chemin (toujours le Pionierweg) qui offre quelques sympathiques vues dégagées en alternant montées, descentes et replats.

Le Pionierweg se termine à un carrefour où l’on trouve une cabane et un panneau (Späneplatz, 637m). Ignorer ici l’accès direct au Mooskopf et suivre la direction "Diebshalde" via le Späneplatzweg. Ce chemin est signalé par un écriteau en bois et accompagné d’un balisage jaune (losange).

Le parcourir sur 1,4 kilomètre, jusqu’au panneau suivant (Diebshalde, 710m). Prendre à nouveau la direction "Mooskopf" en virant à gauche sur un fin joli sentier forestier qui monte assez fort.

En quittant la forêt, la vue s’élargit grandement et le sentier atteint un chemin au niveau d’un panneau (Siedighalde, 820m). On se trouve maintenant sur le Kandelweg.

  • Remarque : le Kandelweg est un sentier balisé d’environ 120 kilomètres qui se parcourt en 5 étapes entre les villes de Freiburg im Breisgau et Oberkirch. Il fait partie des grands sentiers de la Forêt Noire, tout comme le Westweg, le Mittelweg ou encore le Murgleiter.

Prolonger jusqu’à un proche et grand carrefour (Geißschleifsattel, 835m) puis filer plein nord vers la tour du Mooskopf qui n’est plus qu’à 250 mètres.

Cette magnifique tour de grès érigée en 1890 (Moosturm, 875m) est en accès libre toute l’année. Tables d’orientation et splendide panorama au sommet !

Geigerskopf

À partir de la Moosturm, l’itinéraire de la randonnée emprunte le Kandelweg sur plusieurs kilomètres.

Quitter la tour au nord-est et bien suivre la direction "Ofenloch" à chaque panneau rencontré. Il s’agit du prochain point de passage important sur le Kandelweg.

La descente du versant nord du Mooskopf s’effectue dans une végétation assez aérée, alternant des portions de sentiers et de chemins.

Attention (!), le Kandelweg vire soudainement à gauche, environ 250 mètres après passage d’une fontaine (Michelsbrunnen).

Arrivé au carrefour d’Ofenloch, on trouve une cabane, une fontaine et un panneau (Ofenloch, 592m). Suivre désormais la direction "Schönwasen" sur près de 3,5 kilomètres.

Le Kandelweg parcourt maintenant une large crête forestière globalement orientée au nord-ouest. Le balisage est présent à chaque embranchement et ne laisse aucun doute sur le cheminement.

Tout au long de cette crête, une multitude de petits vallons situés de part et d’autre du Kandelweg agrémentent le parcours.

Peu après avoir dépassé un hameau (Kapelleckhof) qui se trouve sur la gauche du Kandelweg, on arrive à une bifurcation avec un panneau (Schönwasen, 460m).

Laisser le Kandelweg et prendre le chemin partant sur la gauche (nord-ouest) en direction de "Bildeiche". Le balisage passe au losange vert et bleu du Renchtalsteig.

Bildeiche est un important carrefour, près duquel se trouve un grand abri en bois. Du panneau (Bildeiche, 470m), la direction "Geigerskopfturm" est maintenant indiquée.

Emprunter alors le sentier partant plein nord, le balisage passe au losange jaune. Au panneau suivant (Schafhof-Höhe, 386m), poursuivre plein nord jusqu’à la tour du Geigerskopf (435m) que l’on atteint après une petite montée.

Cette tour récente (juillet 2000) offre une belle vue malgré l’altitude très modeste de ce sommet.

Une première tour fut construite en 1884 mais elle ne faisait que 3 mètres de haut ! Ce qui laisse à penser que le sommet du Geigerskopf était alors beaucoup moins boisé qu’actuellement.

Retour à Durbach Rebstock

Effectuer le cheminement inverse jusqu’au panneau "Schafhof-Höhe". Vers l’ouest, prendre la direction "Hummelswald" sur un chemin permettant d’apprécier les paysages viticoles.

Une fois arrivé à un croisement (Hummelswald, 343m), prolonger de 180 mètres vers l’ouest jusqu’à un panneau (Stürzelbacher Höhe, 325m) près duquel passe une petite route asphaltée.

En suivant la direction "Rebstock", virer à gauche pour l’ultime descente qui se déroule au milieu des vignes. Le chemin se termine en face de l’hôtel Rebstock, exactement au point de départ de cette randonnée.

Randonnée effectuée partiellement le 27 septembre 2015 puis entièrement le 29 avril 2016 (mélange de photos).

Dernière modification : 21 juin 2018

La carte du topo « Hohes Horn (538m), Brandeckkopf (686m), Mooskopf (875m), Geigerskopf (435m) par Durbach ‒ Nordschwarzwald »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours