La haute route du Manaslu

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
8000m
Durée :
3 jours et plus
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Encerclé par deux grandes rivières, le Manaslu s'impose au cœur du massif Gurka, situé au nord-ouest de Katmandou. La région du Manaslu n'a été ouverte au tourisme qu'en 1991, c'est pourquoi ses sentiers ont gardé un côté authentique et beaucoup plus sauvage que dans d'autres régions plus fréquentées . " L'ambiance " générale du circuit, la faune, la flore et les paysages traversés ressemblent beaucoup à à ceux du tour des Annapurna mais ce sont surtout les habitants, leurs traditions et l’architecture des villages qui en font l’originalité.

Accès

Début du trek à Gorka et arrivée à Besisahar

Itinéraire

L’itinéraire débute en basse vallée, cultures en terrasses, pour atteindre le royaume de la haute altitude.

Il remonte la Budi Gandaki Khola pendant 12 jours dans des paysages très divers.

Le chemin emprunte de majestueuses forêts de conifères avant d’atteindre de vastes plateaux arides. A cette altitude le bouddhisme tibétain devient dominant.

On atteint le col de Larkya Pass à 5200 m d’altitude.

On poursuit en direction de la vallée de la Marsyandi, commune avec le trek des Annapurnas.

Le trekking

Début du trek à Gorka.

Quatre jours après nous sommes au village de Laprak, village d’origine de l’agence Churen Himal, ensuite direction Jagat.

A partir de là, on remonte la vallée, Namrum, Lho, Samagaon, Samdo, Dharamsala pour enfin prendre pied sur le glacier.

Dernier camp à 4400 m avant le passage du col.

Ensuite on plonge dans la vallée et l’on rejoint le tour des Annapurnas.

La fin du trek est à Bénisahar, retour sur Katmandou en car.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « La haute route du Manaslu »

Ouvrir en grand !
Periode de turbulences en matière de cartographie (voir actu) !
Si la carte ci-dessous vous parait un peu palichonne, nous vous invitons à la consulter sur OpenStreetMap

Chargement de la carte en cours