Le Grand Bargy (2301m) par la Vire aux Tieuvres

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
980m
Durée :
1 jour

Un itinéraire sauvage qui permet d'éviter les sentiers classiques et d'effectuer une magnifique traversée sur le territoire du gypaète. – Auteur :

Accès

Le Reposoir et le col de la Colombière sont accessibles par la D4 depuis Cluses ou le Grand-Bornand. Le parking se fera sous le petit téléski qui se trouve peu avant "La Sallaz" (si l’on vient du col de la Colombière) ou peu après "La Boucherie" (si l’on vient du Reposoir).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3430 ETR La Clusaz/Le Grand Bornand
  • Altitude départ : 1320m
  • Altitude sommet : 2301m
  • Temps de parcours : 5 à 6h

Difficulté

La première partie de la randonnée se déroule dans de grandes pentes herbeuses. La remontée de la Combe Servagin ne comporte pas de grosses difficultés mais peut s’avérer complexe en cas de conditions humides. La Vire aux Tieuvres se parcoure facilement mais il ne faut pas oublier que l’on surplombe une barre rocheuse.
La traversée entre le Grand Bargy et la Tour du Bargy comporte quelques petites passages d’escalade peu difficiles.
La Cheminée de Montarquis est assez délicate à descendre (passage glissant et patiné).

Remarque particulière

La randonnée se déroule sur le domaine du Gypaète. Récemment une interdiction de toute activité dans la zone a été mise en place (hormis le voie normale du Bargy). Plus d’info sur http://www.asters.asso.fr/

Montée

Du parking, suivre le petit sentier qui démarre vers "La Boucherie". Le sentier remonte la piste de ski et rejoint rapidement le Chalet Neuf. Depuis celui-ci, on suit un discret sentier qui monte vers l’arrivée du téléski.

On suit le sentier qui s’écarte du téléski pour traverser un petit pierrier et rejoindre la base de la Combe Servagin. Le sentier remonte d’abord vers l’Est, en direction des parois. A partir d’ici, le sentier se perd et l’on remonte au mieux les fortes pentes herbeuses. Le plus simple est de remonter dans les différentes ravines et d’effectuer des traversée de l’une à l’autre pour rejoindre l’Ouest de la combe.

La Combe Servagin depuis sa base {JPEG}

Les ravines du centre de la Combe. {JPEG}

En haut de la Combe, il faut tirer franchement à l’Ouest pour éviter la barre rocheuse qui ceinture le haut de la Combe. On remonte un petit pierrier pour se trouver sous les parois sommitales du Bargy.

La Vire aux Tieuvres {JPEG}

Il faut suivre la large rampe, d’abord herbeuse, puis ensuite rocheuse, qui permet de revenir vers l’Est au dessus de la barre rocheuses précédemment contournée. C’est la Vire aux Tieuvres. Des cairns discrets jalonnent la rampe.

La Vire aux Tieuvres (vue arrière) {JPEG}

La rampe débouche au petit col coté à 2200 mètres (celui que l’on atteint en venant du Cheneau Rosset ou du Couloir des Ranges). On remonte ensuite vers l’Ouest sur le plateau sommital (suivre les cairns et les marques oranges) jusqu’au sommet du Grand Bargy (2301 mètres).

Du sommet, il faut descendre vers le Sud-Ouest en suivant encore une fois les cairns et les marques oranges. On rejoint une large vire qui revient vers l’Est sur un trentaine de mètres. Une marque orange discrète à droite marque l’entrée d’une petite cheminée. Peu difficile, elle permet de rejoindre la brèche bien marquée entre le Grand Bargy et la Tour du Bargy.

La petite cheminée sous le Grand Bargy {JPEG}

De la brèche, on escalade une rampe rocheuse (marques oranges). On se retrouve alors dans un chaos de lapiaz que l’on remonte en suivant les cairns jusqu’au sommet de la Tour du Bargy. On descend ensuite les pentes herbeuses vers le Sud en direction d’une petite sommité secondaire. On traverse un petit pierrier en direction de deux cairns bien visibles à la limite Ouest des pentes sommitales.

Ces cairns marquent l’entrée de la Cheminée de Montarquis. Celle-ci est glissante et terreuse sur le haut, alors que le bas laisse place à un petit pas de désescalade un peu désagréable (on peut aussi serrer à gauche pour descendre dans une petite "goulotte"). Ce passage n’est pas vraiment difficile mais si l’on vient pour la première fois on pourra avoir du mal à trouver le meilleur cheminement.

La Cheminée de Montarquis {JPEG}

On descend ensuite les pentes mi-herbeuses mi-rocheuses pour atteindre la Grotte de Montarquis. On retrouve ainsi un bon sentier qui descend la Combe de Montarquis. Le sentier décrit un large coude vers l’Est avant de revenir vers l’Ouest. Lorsque le sentier passe devant les ruines d’une construction, on quitte le sentier pour descendre plein Sud. On trouve un premier sentier, que l’on empruntera pas pour en trouver un second quelques dizaines de mètres dessous. Ce sentier traverse des pentes herbeuses vers l’Est et rejoint l’arrivée du téléski.

Vidéo

  • Voici le résumé du topo en vidéo.
Dernière modification : 16 mai 2018
Le Grand Bargy (2301m), par le Couloir des Ranges

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Mon blog

Passionné de montagne et de sport en général. Je réalise des topo-vidéo sur ma chaîne YT : https://www.youtube.com/user/Randorama74

Topo publié le 22 novembre 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !